MDN Inc.
TSX : MDN

MDN Inc.

28 mai 2009 10h29 HE

MDN inc./Projet Isambara : De nouvelles cibles aurifères identifiées dans la Zone Sud

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 28 mai 2009) - MDN inc. ("MDN") (TSX:MDN) annonce qu'un programme d'échantillonnage de sol de type MMI (Mobil Metal Ion), réalisé avec succès en avril 2009 sur le projet Isambara, confirme le modèle géologique avancé précédemment (voir communiqué du 19 mars 2009), tant dans la géométrie des structures aurifères que dans les déplacements prononcés vers la gauche de chacune des structures et dans la présence de nombreuses zones aurifères parallèles.

La Zone Sud se présente maintenant comme une série de structures aurifères parallèles délimitées sur une distance de 1,3 km et ayant des extensions latérales significatives. Jusqu'à ce jour, ces nombreuses structures ont été que partiellement testées par forage.

Les faits qui conduisent à une approche systématique de forage, sont les suivants :

- les hautes valeurs aurifères obtenues par l'échantillonnage de sol coïncident avec la projection en surface de la minéralisation recoupée par forage;

- les structures aurifères sont confirmées d'orientation nord-ouest;

- les côtés est et ouest de la Zone Sud font partie du même horizon aurifère, tout en étant séparés par des failles d'orientation nord-est ou des dykes;

- plusieurs extensions des structures aurifères apparaissent peu ou pas testées par forage;

- l'amplitude de la Zone Sud est passée de 800 mètres de longueur à 1,3 km;

- plusieurs structures aurifères se présentent en formation parallèle;

- la découverte d'une nouvelle structure à l'extrémité nord de la Zone Sud où deux forages avaient préalablement donnés des valeurs de 10,51 g/t d'or sur 2 mètres (RC233) et 9,45 g/t d'or sur 1 mètre (RC234).

Avec ces nouvelles données encourageantes, un programme de forage sera entrepris dès la saison sèche, en début juillet, sur la Zone Sud alors que deux autres programmes d'échantillonnage de sol de type MMI seront menés sur la Zone Centre et la Zone Nord dans le but de définir des cibles additionnelles de forage.

Le projet Isambara est caractérisé par une anomalie de sol de 5 km de longueur, divisée en trois zones (Sud, Centre et Nord). C'est la Zone Sud qui, à ce jour, a obtenu le plus d'attention en termes de forage et d'analyses en raison des facilités à pouvoir mener tous les travaux préliminaires aux prochains forages.

Au coeur de la Zone Sud, deux structures s'avèrent contenir les plus hautes valeurs aurifères alors qu'elles ont à peine été testées en-dessous des 40 mètres de profondeur verticale. Or, selon l'ensemble des données de forage réalisé à ce jour sur le projet Isambara, il apparaît que les meilleures valeurs aurifères se situent bel et bien en-dessous des 40 mètres de profondeur verticale.

Le levé MMI a permis la cueillette de 528 échantillons de sol, incluant 26 échantillons-témoins pour des fins de contrôle en laboratoire. Les échantillons ont été perçus à tous les 25 mètres, le long de 12 lignes espacées chacune de 100 à 800 mètres et traversant les structures aurifères de la Zone Sud. Les échantillons ont été préparés au laboratoire SGS de Mwanza, en Tanzanie, et ont été expédiés au laboratoire SGS de Toronto, au Canada, pour fins d'analyse de l'or et de 45 autres éléments en utilisant la procédure applicable au levé MMI.

Situé à 28 km au nord de la mine d'or Tulawaka, le projet Isambara est détenu à 100% par MDN et couvre une superficie de 40 km2.

Les informations techniques et scientifiques dans le présent communiqué ont été revues par Marc Boisvert, ingénieur-géologue et vice-président Exploration, qui a agit à titre de personne qualifiée en conformité avec la norme canadienne 43-101.

MDN est une société d'exploration dont le siège social est situé à Montréal (Québec). La principale activité d'exploration de MDN se situe au Québec et en Tanzanie. Au Québec, MDN détient en tout ou en partie des actifs d'exploration dans l'or et les métaux de base. En Tanzanie, outre sa participation dans la mine d'or Tulawaka (30%), MDN détient un intérêt majoritaire dans 35 permis d'exploration autour de Tulawaka.

Renseignements