MDN inc.
TSX : MDN

MDN inc.

15 nov. 2013 11h39 HE

MDN inc. : Vente et transfert de la Mine Tulawaka à Stamico

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 15 nov. 2013) - MDN Inc. (« MDN ») (TSX:MDN) rapporte à ses actionnaires que African Barrick Gold plc (ABG), opérateur de la mine Tulawaka en Tanzanie a conclu un accord avec STAMICO, la compagnie minière de l'État tanzanien, laquelle acquerra la Mine d'or Tulawaka ("Tulawaka") «) et certaines licences d'exploration autour de Tulawaka pour la considération de 4,5 millions $US et l'octroi d'une redevance de fonderie nette (NSR) de 2 % sur la future production de plus de 500 000 onces, plafonnées à 500 000$ US.

Dans le cadre de l'accord, STAMICO aura la propriété et la gestion du Fonds de réhabilitation mis en place dans le cadre du plan de fermeture de la mine. Stamico sera responsable de la réhabilitation de la mine Tulawaka ainsi que des passifs passés et futures qui pourraient en résulter. Le paiement sera effectué en espèces par ABG du solde du Fonds de réhabilitation à STAMICO, qui s'élève actuellement à US$ 17,6 millions, moins la transaction considérée. Tulawaka est détenue à 100 %par la coentreprise (JV) de Tulawaka dans laquelle ABG détient un intérêt économique de 70 % par l'intermédiaire d'une filiale à part entière, avec MDN Inc détenant les 30 % restant de l'entente de coentreprise. La production à Tulawaka a cessé au deuxième trimestre en 2013. La transaction a été approuvée par le Conseil d'administration de ABG et ses filiales et STAMICO, sous réserve du respect des autorisations réglementaires avant la conclusion.

Après analyse des pertes d'opérations depuis 2012, des autres frais d'exploitation, de la vente des équipements ainsi que du résultat de cette transaction, MDN ne prévoit pas obtenir de bénéfices ni assumer quelque obligation aux termes de cette transaction.

Un succès historique pour MDN

Tulawaka représente un succès historique pour une société minière junior comme MDN. MDN a réussi à financer la construction de Tulawaka pendant une période ou la valeur de l'or était faible. De participer financièrement à la construction de la mine malgré un rythme de construction rapide donnée par un grand producteur d'or et ainsi participer à l'ouverture de la mine en mars 2005. En moins de 3 ans, MDN a réussi à réduire sa dette reliée à la construction et a commencé à accumuler les profits résultants de la production à la mine Tulawaka. Ces fonds ont permis à MDN d'acquérir de nouvelles propriétés en Tanzanie et de développer des projets d'exploration de qualité tels qu'Ikungu, Ikungu East, Nikonga et Isambara. Les revenus de la mine Tulawaka ont également permis à MDN d'acquérir un intérêt dans Crevier Minerals inc. au Québec, pour lequel une étude de faisabilité est en cours et pourrait devenir l'un des meilleurs projets miniers à être développé au Québec au cours des prochaines années et un des projets de Tantale des plus compétitifs à l'échelle mondiale

À propos MDN (TSX:MDN)

MDN inc. est une société d'exploration et de développement miniers avec des propriétés situées au Québec et en Tanzanie. Au Québec, MDN détient une participation de 72,5 % dans la compagnie Les Minéraux Crevier inc. qui possède une ressource de niobium et de tantale qui est conforme à la norme canadienne NI 43-101 et qui fait présentement l'objet d'une étude de faisabilité.

Marc Boisvert, Président et Chef de la Direction agit comme personne qualifiée telle que définie selon la norme canadienne NI 43-101. Il a revu les informations techniques et scientifiques de ce communiqué de presse.

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/MDN_INC

RSS : http://www.mdn-mines.com/fr/rss/

Énoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements