Agence du revenu du Canada

Agence du revenu du Canada

08 mars 2016 15h01 HE

Méfiez vous des arnaqueurs : cela peut vous coûter cher!

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 8 mars 2016) - Méfiez-vous toujours lorsque quelqu'un prétendant travailler à l'Agence du revenu du Canada (ARC) vous téléphone ou vous écrit (p. ex. une lettre, un message texte ou un courriel) pour vous demander des renseignements personnels, comme votre numéro d'assurance sociale, de carte de crédit, de compte bancaire ou de passeport. C'est une arnaque. Ne donnez jamais suite à ces demandes et ne cliquez jamais sur les liens fournis.

Si vous êtes victime d'une arnaque ou si vous acceptez de prendre part à une fraude fiscale, vous risquez de vous faire voler votre argent et votre identité. Vous pourriez aussi ne pas respecter les lois fiscales canadiennes. Les conséquences peuvent alors aller du simple embarras à de graves ennuis judiciaires.

N'oubliez pas…

  • L'ARC n'envoie pas de liens et ne demande pas des renseignements personnels ou financiers dans ses courriels. Autrement dit, si vous recevez un courriel qui semble venir de l'ARC et qui vous demande de fournir des renseignements personnels, c'est qu'il ne vient pas de l'ARC. Un hameçonneur tente donc de voler vos renseignements personnels ou financiers. Par contre, si vous appelez l'ARC pour demander un formulaire ou un lien vers des renseignements précis, l'agent vous enverra ce que vous avez demandé par courriel pendant qu'il vous parle au téléphone. Il s'agit du seul cas où l'ARC envoie un courriel qui contient des liens. Pour en savoir plus, allez à www.arc.gc.ca/preventionfraude.
  • L'ARC ne vous téléphonera pas pour vous demander de payer un montant tout de suite, par carte de crédit ou par carte de crédit prépayée, ni pour vérifier les renseignements qui se trouvent sur votre passeport, votre carte d'assurance-maladie ou votre permis de conduire.
  • Vous êtes responsable des renseignements contenus dans votre déclaration de revenus même si quelqu'un d'autre l'a remplie. Choisissez bien la personne qui la préparera et vérifiez son titre de compétences. Ne faites jamais affaire avec quelqu'un qui vous propose de faire des fausses demandes à l'égard de dons, de frais de garde d'enfants, ou de dépenses ou pertes d'entreprise.
  • Vous pouvez corriger une erreur passée. L'ARC vous offre la possibilité de corriger votre erreur grâce au Programme des divulgations volontaires. Si votre divulgation est valide et que vous l'avez faite avant d'apprendre que l'ARC a pris des mesures d'observation à votre endroit, vous n'aurez peut-être qu'à payer l'impôt dû et les intérêts, sans pénalités. Pour en savoir plus, allez à www.arc.gc.ca/divulgationsvolontaires.

Une fraude fiscale peut sembler attrayant et convaincant, mais c'est frauduleux. En plus des frais élevés qu'on pourrait vous demander de payer, de tels stratagèmes sont illégaux et les conséquences fiscales peuvent être graves. Si vous faites une fausse déclaration, l'ARC établira une nouvelle cotisation pour calculer le bon montant d'impôt à payer, plus les intérêts. Vous pourriez aussi devoir payer des pénalités et être poursuivi pour évasion fiscale. Pour en savoir plus sur la protection des renseignements confidentiels ou voir des exemples de communications frauduleuses, allez à www.arc.gc.ca/securite.

Grâce aux services en ligne de l'ARC, il est plus facile de produire votre déclaration et de gérer votre dossier fiscal

Les services en ligne de l'ARC sont rapides, faciles à utiliser et sécurisés. Vous pouvez les utiliser pour produire votre déclaration de revenus et de prestations, faire un paiement, savoir où en est le traitement de votre déclaration, vous inscrire au courrier en ligne, demander des prestations pour enfants et plus encore. Tirez avantage de toutes les options libre-service de l'ARC en vous inscrivant à Mon dossier à www.arc.gc.ca/mondossier dès aujourd'hui et commencez à gérer votre dossier fiscal en ligne!

Soyez branché

Pour recevoir des mises à jour lorsque nous ajoutons de nouveaux renseignements à notre site Web, vous pouvez :

Suivre l'ARC sur Twitter - @AgenceRevCan

Vous abonner à une liste d'envois électroniques de l'ARC

Ajouter nos fils RSS à votre lecteur de nouvelles

Vous pouvez aussi regarder ses vidéos sur l'impôt sur YouTube.

Renseignements

  • Philippe Brideau
    Relations avec les médias
    Agence du revenu du Canada
    613-941-6269