BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

07 juin 2013 07h00 HE

Message de BMO aux aînés : Les programmes de report des impôts fonciers peuvent vous aider à conserver une plus grande partie de votre revenu de retraite

- Quarante pour cent des Canadiens ne sont pas sûrs d'avoir épargné suffisamment pour financer la retraite dont ils rêvent.

- De nombreuses provinces et municipalités au Canada offrent aux aînés des programmes de report des impôts fonciers qui peuvent contribuer à dégager de l'argent dès maintenant pour d'autres dépenses de retraite.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 juin 2013) - De nombreuses provinces et municipalités canadiennes offrent aux propriétaires âgés l'option de reporter leurs impôts fonciers, ce qui leur donne la possibilité de dégager de leurs sources de revenu de retraite des liquidités dont ils ont bien besoin.

La possibilité de consacrer l'argent ainsi dégagé à d'autres dépenses de retraite est particulièrement pertinente dans le contexte économique actuel, alors que de nombreux aînés et préretraités canadiens craignent que leur épargne-retraite ne suffise pas à réaliser les objectifs de la retraite dont ils rêvent :

  • Selon un rapport récent de la Direction des études économiques de BMO, la perspective d'une période prolongée de rendement limité sur les placements après la reprise récente donne à penser que la tendance de l'épargne des particuliers canadiens, en moyenne, n'est pas très favorable à la réalisation des objectifs de retraite. Le rapport indique que les Canadiens doivent accroître leur épargne dans les années à venir - d'une fourchette actuelle de 5 à 6 % à un peu moins de 9 % - s'ils espèrent atteindre leurs objectifs financiers à long terme.
  • De plus, un rapport de BMO sur l'état de préparation à la retraite a permis de constater que 40 % des Canadiens ne croient pas en leur capacité d'épargner pour la retraite et que 29 % prévoient devoir retarder leur retraite ou travailler à temps partiel pendant la retraite en raison de l'insuffisance de leur épargne.

« Notre étude indique que de nombreux Canadiens estiment qu'ils n'épargnent pas suffisamment et qu'ils recherchent d'autres moyens d'étirer leur revenu à la retraite », a déclaré Chris Buttigieg, directeur principal, Services de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Les Canadiens disposent de plusieurs moyens pour compenser cette insuffisance de l'épargne, notamment réduire la taille de leur résidence, remettre leur retraite à plus tard, travailler à temps partiel et profiter de possibilité comme les programmes de report des impôts fonciers. »

M. Buttigieg a fait observer que les programmes de report des impôts fonciers offerts par les provinces ou les municipalités permettent de remettre à plus tard le paiement des impôts dus, même s'il faudra payer ceux-ci tôt ou tard. Cet argent peut autrement être consacré à d'autres dépenses de retraite ou rester investi pour continuer de fructifier. Les impôts fonciers reportés et les intérêts courus sont ensuite remboursés au moment de la vente de la maison, ou plus tôt si on le souhaite.

« Ce programme est un excellent moyen pour les aînés de profiter de leur investissement dans leur maison et de créer plus de liquidités pendant leurs années de retraite », a déclaré M. Buttigieg.

Les programmes de report des impôts fonciers pour les aînés varient en fonction des règles établies dans les diverses provinces et municipalités. Voici des détails sur les programmes dans divers territoires du pays. Nous encourageons les aînés qui s'y intéressent à obtenir de plus amples renseignements auprès d'un représentant de leur municipalité.

Alberta : Depuis cette année, l'Alberta offre le report des impôts fonciers aux personnes de plus de 65 ans. La province paiera le compte de taxes municipales, et le consommateur ou sa succession devront à la province le montant des impôts fonciers majoré des intérêts courus à un taux de 3 %. Le programme exige que le propriétaire détienne au moins 25 % de la valeur nette de la maison.

Colombie-Britannique : Pour être admissible, un propriétaire doit avoir au moins 55 ans, détenir 25 % de la valeur nette de la maison et avoir une assurance incendie. Le taux d'intérêt sur les impôts reportés est de 2 % de moins que le taux préférentiel, et l'intérêt n'est pas composé.

Ontario : Un propriétaire de plus de 65 ans peut reporter le paiement de toute augmentation des impôts fonciers; il doit toutefois toujours payer le montant de base. Dans la ville d'Ottawa, une personne à faible revenu de 65 ans ou plus ou une personne handicapée peut reporter tous les impôts fonciers dus à un taux d'intérêt de 5 %.

Halifax : Un propriétaire à faible revenu (dont le revenu combiné ne dépasse pas 30 000 $) peut payer ses impôts fonciers selon des modalités de remboursement prédéterminées, avec un rabais ou un report d'impôts fonciers.

Pour en apprendre davantage et pour des conseils sur l'épargne pour les objectifs à long terme, visitez le site www.bmo.com/institutinfopatrimoine.

Renseignements