Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

14 avr. 2009 11h29 HE

Message de Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale et commandante en chef du Canada, à l'occasion du décès de la cavalière Karine Blais

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 14 avril 2009) -

Mon mari Jean-Daniel Lafond et moi avons appris avec une infinie tristesse la mort de la cavalière Karine Blais du Groupement tactique, 2e bataillon, Royal 22e Régiment, cantonné à Valcartier, au Québec. Le véhicule dans lequel elle était a explosé lorsqu'il a heurté un engin explosif improvisé dans le district de Shah Wali Kowt. Toute aussi accablante était la nouvelle de l'exécution à bout portant de madame Sitara Achakzai, courageuse et fière militante pour les droits de ses compatriotes afghanes. Cette violence inouïe, vouée avec acharnement à bloquer tout processus de développement et de stabilité en Afghanistan, les talibans n'ont pas tardé à la revendiquer.

Nous tenons à exprimer une fois de plus notre immense respect pour le travail des femmes et des hommes qui, au sein des Forces canadiennes, donnent leur pleine mesure malgré l'omniprésence des risques liés à cette dangereuse mission. Au péril de leur vie, nos militaires répondent à l'appel du devoir en oeuvrant aux côtés d'une population livrée depuis des décennies à la terreur, à l'intimidation, à l'insécurité et aux affronts quotidiens de la barbarie.

La cavalière Karine Blais et madame Sitara Achakzai avaient en commun un rêve, celui de contribuer à un monde plus juste, plus équitable et à la paix en Afghanistan. L'une et l'autre, la militaire et la parlementaire, savaient à quel point il est crucial de combiner et de rassembler tous les efforts des femmes et des hommes de bonne volonté pour y arriver.

Le Canada et l'Afghanistan pleurent aujourd'hui deux citoyennes exemplaires.

Nos plus sincères condoléances vont à la famille et aux proches de la cavalière Blais, à qui elle manquera cruellement, ainsi qu'à ses camarades qui continuent de lutter contre l'oppression et le chaos en Afghanistan. Nous souhaitons aussi un prompt et complet rétablissement aux quatre soldats qui ont été blessés lors de l'explosion. Nos pensées accompagnent également celles et ceux que la mort de Sitara Achakzai plongent dans le deuil et le désarroi. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls.

Michaëlle Jean

Renseignements