Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

02 sept. 2013 08h00 HE

Message du SCFP à Stephen Harper : célébrez les travailleurs et bonifiez le Régime de pensions du Canada

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 2 sept. 2013) - La Fête du travail, c'est bien plus qu'un jour de congé bien mérité. C'est l'occasion de célébrer l'énorme contribution des travailleuses et des travailleurs à notre économie. En ce jour important, le président national du SCFP, Paul Moist, demande au gouvernement fédéral de régler l'un des enjeux politiques les plus pressants de notre époque, soit assurer la sécurité financière des Canadiens après leur retraite.

« Les travailleurs canadiens doivent pouvoir compter sur des régimes de retraite adéquats qui permettent de soutenir notre économie, mais surtout d'assurer leur sécurité financière après toute une vie de travail, » a déclaré M. Moist. « Il s'agit là d'un problème économique de taille. Faute de revenus de retraite suffisants, le niveau de vie s'abaissera et la pauvreté chez les personnes âgées augmentera. »

Le problème de la sécurité financière à la retraite s'aggrave partout au Canada. Plus de onze millions de travailleuses et de travailleurs canadiens ne bénéficient pas d'un régime de retraite en milieu de travail. Les unes après les autres, les études révèlent que les travailleurs canadiens ne peuvent se permettre d'épargner suffisamment en vue de la retraite. À moins que les choses ne changent, le niveau de vie des baby-boomers et des générations futures diminuera à la retraite.

« Tous les Canadiens méritent de prendre leur retraite dans la dignité. Une expansion progressive et modeste du Régime de pensions du Canada (RPC) est la meilleure façon d'assurer la sécurité financière de tous les Canadiens à la retraite »

Selon les sondages, 75 % des Canadiens sont en faveur d'une bonification du RPC. Même chose pour la majorité des dirigeants politiques provinciaux.

Les syndicats canadiens sont favorables à une réforme du RPC car elle est équitable pour tous les Canadiens. « Il y a clairement une volonté parmi les dirigeants d'entreprises, les dirigeants syndicaux et les dirigeants politiques de résoudre ce problème. Il faut maintenant que le gouvernement fédéral fasse preuve de leadership, » a déclaré Paul Moist.

Renseignements

  • Philippe Gagnon
    Communications du SCFP
    Syndicat canadien de la fonction publique
    613-894-0146
    pgagnon@scfp.ca