Ressources Métanor inc.
TSX CROISSANCE : MTO

Ressources Métanor inc.

04 oct. 2011 09h04 HE

METANOR localise 89 nouvelles anomalies PP à Barry pour une étendue potentielle de 13 km

VAL-D'OR, QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 4 oct. 2011) - Ressources Métanor inc. (« Métanor ») (TSX CROISSANCE:MTO) est heureux d'annoncer les résultats d'un levé de polarisation provoquée (PP) couvrant des parties des blocs de claims Barry Unifiée et Barry extension Sud-Est de la propriété Barry. Ce levé a permis de localiser de nombreuses anomalies pouvant coïncider avec des nouvelles zones minéralisées aurifères.

Des levés magnétiques et de résistivité/polarisation provoquée ont été réalisés par Géophysique TMC de Val-d'Or sur des parties de la propriété Barry. Au total, deux cent vingt-trois (223) kilomètres de levé magnétique et cent quatre-vingt-quinze (195) kilomètres de levé PP (dipôle-dipôle, a=25m, n=1 à 6) ont été effectués pour couvrir des prolongements des levés de PP précédents et compléter la couverture sur l'ensemble de la propriété Barry Unifiée. Dans cette région, la formation volcanique d'Urban est orientée NE et renferme plusieurs anomalies orientées 30° à 45° qui sont caractéristiques de minéralisations de type sulfures disséminés à massifs.

C'est quatre-vingt-neuf (89) anomalies PP qui ont été détectées en tant que nouvelles anomalies ou comme extensions des anomalies décelées lors de levés précédents. Elles ont été corrélées en suivant le patron magnétique d'orientation générale ENE-OSO et numérotées BU-1 à BU-23 sur le bloc Ouest et BU-24 à BU-89 sur le bloc Est.

Les ressources actuelles du gisement de Barry

Le rapport NC 43-101 publié par SGS Geostat (daté du 4 novembre 2010) évalue les ressources contenues dans le gisement aurifère Barry sur une distance d'environ 1 km le long de la mine à ciel ouvert, comme suit :

Ressources Tonnes Au g/t (non coupées) Au g/t (coupées) Onces Or (coupées)
Indiquées 7 701 000 1,29 1,25 309 500
Inférées 10 411 000 1,65 1,41 471 950
Ressources avec une teneur de coupure à 0,5 g/t Au et teneurs coupées à 35g/t Au sur les analyses.

Afin de mettre en perspective les résultats de ce levé PP, les trois commentaires suivants extraits du rapport NC 43-101 mentionné ci-dessus et publié par SGS Geostat en novembre dernier ont un intérêt très particulier :

"Les travaux d'exploration et de développement effectués à la mine Barry ont permis d'augmenter de façon significative la quantité de ressources. Les extensions des zones minéralisées sont ouvertes dans toutes les directions et la propriété n'a pas été complètement investiguée par forages le long de ces extensions."

"Dans l'éventualité actuelle d'un gisement avec un plus grand tonnage et une teneur plus basse, et avec un moulin sur place, la propriété a le potentiel de devenir un dépôt significatif à gros tonnage-basse teneur semblable aux gisements détenus par Aurizon (Joanna), Osisko (Malartic) et Détour Gold (Détour). L'or est dans le système et les fluides minéralisés ont circulé dans la zone de cisaillement principale. Des travaux géologiques et d'exploration additionnels sont nécessaires afin d'augmenter le niveau de connaissance du système minéralisateur et de mieux définir le comportement des zones minéralisées à haute teneur en or et de permettre de développer latéralement des ressources additionnelles en utilisant la coïncidence des anomalies définies lors du dernier levé géophysique."

"Le projet de Barry a le potentiel de devenir un gisement d'or important et SGS Geostat recommande la poursuite des travaux de développement de ce projet."

En accord avec ces commentaires, Metanor a exécuté un levé géophysique afin de couvrir l'ensemble de la propriété Barry.

Détails des anomalies PP

Sur le bloc Ouest de Barry Unifié, plusieurs anomalies PP avec de fortes intensités s'étendent sur de grandes distances et peuvent coïncider avec des zones de déformation contenant des sulfures disséminés à massifs dans les unités volcaniques et filons-couches associés. Ces anomalies ont été définies jusqu'à la limite ouest de la propriété sur une distance de 6,5 km et représentent les extensions ouest des zones de cisaillement aurifère contenant le gîte de Barry.

Sur le bloc Est de la propriété Barry Unifiée, plusieurs anomalies PP de forte intensité caractéristiques de minéralisations aurifères similaires à celles définissant les zones minéralisées de la mine Barry ont été définies sur une distance de 6,5 km jusqu'à l'extrémité est de la propriété. Ces anomalies PP, formant des linéaments continus ou segmentés sont associées à un couloir de déformation majeur (faille Mazère), orientées N060° et se poursuivent sur plus de 6 km. Ces anomalies de haute intensité ont la même signature que celles qui sont associées aux différentes zones minéralisées constituant la mine Barry (la zone Principale, la zone 43, la zone Centre et la zone 48).

A l'extrémité nord-est de la propriété, une série d'anomalies PP orientée au nord-est a été décelée dans un corridor de déformation d'environ 2,5 km de largeur. Cette série d'anomalies se retrouve dans un environnement très prometteur pour la recherche de zones minéralisés du même type que celles qui sont présentes à la mine Barry. Ces anomalies peuvent aussi représenter les extensions des zones minéralisées recoupées sur de la propriété voisine détenue par Eagle Hill Exploration Corporation et ayant récemment retourné une intersection aurifère de 7,47 g/t Au sur 14,20 m associée à une zone de cisaillement dont l'extension est évaluée à 7,5 km (réf. : Communiqué de presse daté du 24 août 2011).

Sur le bloc Extension SE, une série de très fortes anomalies orientées N060° a été détectée sur une largeur de 600 m dans un corridor de déformation qui traverse la partie est du bloc de claims sur une distance d'environ 3 km. Cette série de très fortes anomalies PP, située à environ 2,5 km au sud du dépôt de Barry, peut représenter les extensions vers le sud-ouest des zones minéralisées recoupées sur la propriété voisine et détenue par Bonterra Resources qui a récemment publié une intersection de 2,84 g/t Au sur 31 m, incluant 18,16 g/t Au sur 4,5 m (Communiqué de presse du 8 août 2011).

Ce levé géophysique a permis de compléter la couverture PP sur l'ensemble de la propriété et d'étendre les zones conductrices sur une distance de plus de 13 km. Un suivi comprenant de la prospection, des travaux de décapage et de tranchées, ainsi que des sondages est très fortement recommandé pour investiguer les anomalies les plus prometteuses. Une étude stratégique incorporant ces nouvelles informations apportées par ce levé PP est actuellement analysée afin de déterminer quelle sera la meilleure approche de développement du dépôt de Barry.

Au sujet de Métanor

Métanor est une société canadienne d'exploration aurifère mettant l'emphase sur la valeur ajoutée de l'action, par l'exploration diligente et le développement de ses propriétés. Maintenant un profil à faible risque grâce à une équipe d'opération compétente, à une bonne gestion financière et opérant sous une stricte juridiction telle celle du Québec, voilà les priorités de l'équipe de direction de Métanor.

Personne qualifiée

L'information ci-haut mentionnée a été préparée sous la supervision de M. André Tremblay, ingénieur géologue de Ressources Métanor Inc. et personne « qualifiée » selon la norme NC 43-101.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse comprend certains énoncés qui peuvent être considérés comme 'énoncés prospectifs'. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les explorations de forage à venir, les activités d'exploration, la production de métaux prévue, le taux de rendement interne, la teneur du minerai estimée, les estimations des débuts de la production et des dépenses en immobilisation et en exploration projetée (incluant les coûts et autres estimations sur lesquels sont basées les projections) ainsi que les événements et les développements que la société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives. Les facteurs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux des énoncés prospectifs inclus les prix des métaux, les succès des explorations, la disponibilité continue de capital et de financement, ainsi que les conditions de la bourse et de l'économie en général.

Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

201 686 865 actions émises

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements