Ressources Métanor Inc.
TSX CROISSANCE : MTO

Ressources Métanor Inc.

13 juil. 2016 10h21 HE

Métanor va de l'avant avec une étude technico-économique préliminaire pour son projet Barry

VAL-D'OR, QUÉBEC--(Marketwired - 13 juillet 2016) - Ressources Métanor Inc. (« Metanor ») (TSX CROISSANCE:MTO) est fier d'annoncer qu'elle va de l'avant avec une étude technico-économique préliminaire (EEP) sur son projet Barry.

Suite aux résultats positifs de la mise à jour des ressources minérales sur sa propriété Barry située à 116 km de son usine Bachelor, Métanor confie le mandat pour la réalisation d'une EEP indépendante à Géoservices Goldminds Inc. (GMG). Les résultats de cette étude seront communiqués aussitôt reçus et le rapport technique (selon le Règlement 43-101) sera déposé sur SEDAR dans les 45 jours suivant le communiqué. Métanor s'attend à recevoir les résultats de cette étude en septembre 2016.

L'EEP visera un scénario d'exploitation à ciel ouvert avec transport du matériel minéralisé à son usine de Bachelor. En plus de l'amélioration de la route de transport pour accommoder des trains routiers de 80 à 100 tonnes, l'étude va aussi analyser les coûts associés à la mise en place d'un circuit de récupération gravimétrique ainsi qu'une augmentation de la capacité de broyage afin de maximiser les opérations combinées des mines Bachelor et de Barry.

Les résultats d'essais métallurgiques réalisés chez SGS Lakefield montrent une proportion d'or grossier variant de 18 à 30% (rapport du 11 Juillet 2016) pour une moyenne de 24%. Ces essais démontrent une récupération 93.8% à 94.8% pour une moyenne de 94.3%. Un autre point important à signaler est que le matériel minéralisé de Barry nécessite moins d'énergie de broyage que le minerai de Bachelor qui est de 21 Kw/h alors que pour celui de Barry c'est de l'ordre de 17 Kw/h (information historique de traitement).

L'étude sera basée sur les ressources mise à jour en Juin 2016. Un programme de forage visant à convertir une portion des ressources présumées en indiquées et le forage des cibles identifiées à l'extérieur de la zone de la fosse existante est en préparation.

Ce programme vise premièrement les ressources en fosse optimisée identifiées (communiqué du 22 Juin 2016) Le total des ressources en fosse optimisée est de 347 350 onces à 2,07 g/t dans 5,24 million de tonnes. Celle-ci est calculée en utilisant des paramètres de livraison directe du matériel minéralisé à l'usine de Bachelor où 45% est dans la catégorie mesurée et indiquée et 55% dans la catégorie présumée.

Ghislain Morin, président et chef de la direction, ajoute: «avec les succès obtenus suivant le programme de forage sur le secteur Moroy, notamment l'extension en profondeur des zones de la veine principale de la mine Bachelor (voir communiqués du 13 et du 30 Juin dernier) ainsi que l'extension du secteur Hewfran, en plus d'une mise-à-jour de la ressource à Barry qui sera complétée par une Étude Économique Préliminaire, Métanor entre dans une nouvelle phase d'expansion et nous prévoyons une fin d'année des plus dynamique! A court terme, nous avons l'objectif d'ouvrir l'accès à plus de 4 sources de production de matériel minéralisé pour alimenter l'usine Bachelor. Suivant un tel scénario, un usinage de l'ordre de 1500 à 2000 Tonnes par jours pourrait être atteint en moins de 5 ans. Nous soulignons que la majorité des permis requis pour opérer la mine Barry sont déjà en place, ceci constitue un atout non négligeable pour Métanor.

Personne qualifiée

Pascal Hamelin, Ing., vice-président des opérations, est la personne qualifiée, en vertu de la norme NI 43-101, responsable de la vérification et de l'approbation de l'information technique contenue dans le présent communiqué.

Claude Duplessis, Ing., de Goldminds Geoservices Inc., est la personne qualifiée indépendante en vertu de la norme NI 43-101 qui a préparé et revu l'information technique contenue dans le présent communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse comprend certains énoncés qui peuvent être considérés comme étant des « énoncés prospectifs ». Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée. La quantité et la teneur potentielle est conceptuelle en sa nature puisqu'il n'y a pas eu suffisamment d'exploration pour définir une ressource minérale et ce n'est pas sur si davantage d'exploration va résulter en la délinéation de la cible comme ressource minérale. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui portent sur les explorations de forage à venir, les activités d'exploration, la production de métaux prévue, le taux de rendement interne, la teneur du minerai estimée, les estimations des débuts de la production et des dépenses en immobilisation et en exploration projetée (incluant les coûts et autres estimations sur lesquels sont basées les projections), ainsi que les événements et les développements que la société anticipe, sont considérés comme étant des énoncés prospectifs. Bien que la société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ni à l'exactitude de ce communiqué.

431 689 449 actions émises

Renseignements