MethylGene Inc.
TSX : MYG

MethylGene Inc.

15 oct. 2008 07h30 HE

MethylGene débute une étude clinique de phase I sur l'action du MGCD290 contre les infections fongiques

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 oct. 2008) - MethylGene Inc. (TSX:MYG) annonce aujourd'hui que le MGCD290 sera administré seul à la première cohorte de volontaires adultes en bonne santé au cours d'une étude clinique de phase I. Le MGCD290 est un inhibiteur de la Hos2 fongique actif par voie orale, conçu pour être utilisé en traitement combiné avec des azoles afin de combattre les infections fongiques. Les azoles sont une classe de médicaments largement prescrits et représentent presque la moitié du marché mondial des agents antifongiques, évalué à environ 5 milliards $ US.

Dans le cadre de cette étude de phase I à double insu et contrôlée par placebo (étude no 290-001), la Société s'attend à recruter jusqu'à 60 volontaires adultes en bonne santé. Le MGCD290 sera administré par voie orale à une dose initiale de 100 mg, la dose de départ augmentant pour chaque nouvelle cohorte. Le but de cette étude est d'évaluer l'innocuité et le profil pharmacocinétique du MGCD290, ainsi que sa tolérabilité.

"Nous continuons à faire progresser notre portefeuille de produits exclusifs et nous nous réjouissons d'avoir fait avancer notre programme antifongique à l'étape des études cliniques sur les humains. Notre objectif consiste à procéder à l'administration d'une dose unique et de doses multiples au cours de cette étude, puis à administrer le MGCD290 en traitement combiné avec du fluconazole sur des volontaires en bonne santé dans d'autres études", a déclaré Donald F. Corcoran, président et chef de la direction de MethylGene. "De plus, nous évaluerons les opportunités de partenariats potentielles et le financement éventuellement requis pour ce programme avant de faire avancer le MGCD290 en études de phase II".

Lors d'études précliniques réalisées par d'éminents experts en traitements antifongiques, l'utilisation combinée du MGCD290 avec des azoles a accru l'effet du traitement azolé et élargi son spectre d'activité antifongique. Plus particulièrement, le traitement combiné du MGCD290 et du fluconazole a élargi in vitro le spectre d'activité de l'azole et augmenté in vitro et in vivo la sensibilité au fluconazole, incluant des isolats cliniques qui lui sont résistants.

"Les infections fongiques opportunistes sont graves puisqu'elles ont la capacité d'envahir tous les organes du corps humain", a déclaré Michael Pfaller, D.M., professeur émérite à la clinique de microbiologie de l'University of Iowa. "Bien que largement prescrits contre les infections fongiques, les traitements azolés ont leurs limites. Il existe donc un besoin médical d'élargir leur spectre d'action antifongique, de réduire leurs effets secondaires et de pouvoir les utiliser à des dosages offrant plus de flexibilité. Nous sommes encouragés par la grande synergie constatée dans nos laboratoires, lorsque le MGCD290 a été combiné à des azoles pour traiter des isolats fongiques cliniquement résistants. Nous avons hâte de présenter ces données à la communauté scientifique lors de la conférence ICAAC/IDSA qui se tiendra ce mois-ci à Washington, DC".

A propos du MGCD290

Le MGCD290 est un inhibiteur de petite taille et actif par voie orale qui cible l'enzyme fongique Hos2. Ce composé a été conçu pour une utilisation combinée avec des azoles, une classe de médicaments largement prescrits pour combattre les infections fongiques. Le MGCD290 semble potentialiser et élargir le spectre d'action antifongique des azoles contre les mycètes pathogènes pour l'homme, jusqu'à inclure les isolats qui leur sont résistants.

La nécessité d'obtenir des traitements antifongiques d'une plus grande efficacité résulte de l'augmentation d'infections fongiques invasives chez des patients immunocompromis, comme les patients ayant subi une opération chirurgicale, ceux ayant reçu une transplantation d'organe ou ceux atteints d'un cancer et qui suivent une chimiothérapie ou reçoivent une transplantation de moelle. En raison de ces interventions médicales plus agressives, la fréquence des infections fongiques invasives a augmenté au sein de cette population croissante de patients. L'action des agents antifongiques actuels est limitée en raison d'un spectre d'action inadéquat, de toxicités, d'interactions médicamenteuses et de résistance aux médicaments. Les infections émergentes causées par certaines souches de Candida et d'Aspergillus sont particulièrement difficiles à traiter chez des patients immunocompromis et sont associées à de hauts taux de morbidité et de mortalité.

A propos de MethylGene

Société biopharmaceutique ouverte ayant des activités au stade clinique, MethylGene Inc (TSX:MYG) se consacre à la découverte, au développement et à la commercialisation de nouveaux traitements contre le cancer. La Société possède plusieurs produits candidats dont le MGCD265, un inhibiteur de kinases à cibles multiples actif par voie orale, qui cible les récepteurs à tyrosine kinase c-Met, Tie-2, Ron et ceux des VEGF, inhibiteur actuellement à l'étape des essais cliniques de phase I contre des cancers à tumeurs solides ; le MGCD290, un inhibiteur de la Hos2 (HDAC) fongique utilisé avec des azoles pour traiter des infections fongiques et qui se trouve également en essai clinique de phase I ; et le MGCD0103, un inhibiteur d'HDAC isosélectif actif par voie orale qui a fait l'objet de plusieurs essais cliniques contre des tumeurs solides ou hématologiques et pour lequel Celgene Corporation et Taiho Pharmaceutical détiennent une licence. MethylGene possède également des programmes qui en sont à l'étape préclinique dont un programme d'inhibiteurs de kinases pour le traitement de maladies oculaires et un programme d'inhibiteurs de sirtuines contre le cancer. Nos collaborateurs pour le développement et la commercialisation de ces produits comprennent Celgene Corporation, Taiho Pharmaceutical Co. Ltd., Otsuka Pharmaceutical Co. Ltd. et EnVivo Pharmaceuticals. Notre site Web vous accueille au www.methylgene.com.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué, sauf les énoncés relatifs à des faits qui peuvent être vérifiés de façon indépendante à la date des présentes, peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés, qui sont fondés sur les attentes actuelles de la direction de MethylGene, comportent de par leur nature plusieurs risques et incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de MethylGene. Ces risques et incertitudes pourraient faire en sorte que le rendement, les réalisations ou les résultats futurs diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces réalisations, ce rendement ou ces résultats comprennent notamment ce qui suit : le moment de l'application de mesures réglementaires et leurs conséquences ; la poursuite des collaborations ; les résultats d'essais cliniques ; le moment du recrutement des participants ou de la fin des essais cliniques ; le succès, l'efficacité ou l'innocuité du MGCD0103, du MGCD265 ou du MGCD290 ; la capacité d'extrapoler, de formuler ou de fabriquer des quantités suffisantes, conformes aux BPF, de MGCD0103, de MGCD265 ou de MGCD290 à des fins cliniques ou commerciales ; le succès relatif ou l'échec du développement d'un composé ou d'un nouveau produit, notamment le MGCD0103, le MGCD265 ou le MGCD290, ainsi que l'obtention de l'approbation des organismes de réglementation ou l'acception du composé ou du nouveau produit par le marché.

Ces risques comprennent notamment l'incidence de la conjoncture économique générale et de la conjoncture économique dans le secteur pharmaceutique, les changements apportés à la réglementation des territoires dans lesquels MethylGene exerce des activités, la volatilité des marchés boursiers, les fluctuations des coûts, les attentes à l'égard de notre position en matière de propriété intellectuelle ainsi que notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et à exploiter notre entreprise sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, l'évolution de la concurrence, notamment les changements apportés au degré de soin pour les diverses indications auxquelles MethylGene participe et l'évolution de la concurrence résultant de regroupements, de même que d'autres risques, dont nous vous invitons instamment à prendre connaissance et qui sont décrits dans la notice annuelle de MethylGene pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, sous la rubrique "Facteurs de risque", ainsi que dans les autres documents de la Société, consultables sur www.sedar.com. Par conséquent, les résultats réels futurs peuvent différer considérablement des résultats attendus qui sont exprimés dans les énoncés prospectifs. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs inclus dans les présentes. Ces énoncés sont donnés uniquement en date des présentes et, sauf si la loi l'exige, MethylGene n'est pas tenue de les mettre à jour à la lumière de faits nouveaux, de circonstances nouvelles ou d'autres éléments.


Renseignements