MethylGene Inc.
TSX : MYG

MethylGene Inc.

15 nov. 2005 07h00 HE

MethylGene présente ses résultats cliniques provisoires sur le MGCD0103

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 15 nov. 2005) - La société biopharmaceutique MethylGene Inc. (TSX:MYG) a annoncé aujourd'hui des résultats provisoires sur le MGCD0103, son inhibiteur sélectif envers certaines isoformes d'HDAC, dévoilés dans quatre affiches présentées lors de la 18e Conférence internationale de l'EORTC-NCI-AACR (European Organisation for Research and Treatment of Cancer, National Cancer Institute, American Association for Cancer Research) sur les cibles moléculaires et le traitement du cancer à Philadelphie le 14 novembre, 2005. Les données cliniques actuelles montrent que le MGCD0103 a prolongé la stabilisation de la maladie chez trois patients atteints de tumeurs solides avec effet secondaire une notable fatigue réversible. En outre, l'absence apparente d'effets secondaires hématologiques et cardiaques importants observée avec le MGCD0103 mérite d'être soulignée. Les données présentées à la conférence portaient sur la structure chimique du MGCD0103, les isoformes spécifiques d'HDAC ciblées par cet agent, l'activité synergique in vivo entre le MGCD0103 et la gemcitabine dans des modèles de cancers du pancréas et du poumon, et enfin l'activité anticancéreuse synergique du MGCD0103 en association avec l'interféron alpha contre des lignées cellulaires de myélome multiple.

Résultats cliniques préliminaires et provisoires de l'étude de phase I actuellement en cours sur le traitement des tumeurs solides par le MGCD0103

Les données ci-dessous ont été présentées dans deux affiches intitulées : "Etude de phase I sur le MGCD0103 (un inhibiteur isotypique sélectif des histone désacétylases (HDAC)) administré par voie orale trois fois par semaine à des patients souffrant de tumeurs solides au stade avancé" (Affiche C77) et "Evaluations des paramètres pharmacodynamiques du MGCD0103 (un nouvel inhibiteur isotypique sélectif d'HDAC) dans un essai préclinique et des études de phase I" (Affiche C216).

Raisonnement : Le MGCD0103 est un nouvel inhibiteur isotypique sélectif des histone désacétylases (HDAC). Les inhibiteurs d'HDAC agissent en réactivant les gènes suppresseurs de tumeurs qui ont été désactivés. Les gènes suppresseurs de tumeurs sont des défenseurs naturels contre le cancer. L'hypothèse est que l'inhibition de manière spécifique les HDAC impliquées dans le cancer peut rétablir le fonctionnement normal des cellules et ainsi réduire ou inhiber la croissance tumorale.

Méthode : Des patients atteints de tumeurs solides reçoivent le MGCD0103 par voie orale trois fois par semaine pendant deux semaines, pour reprendre le traitement après la troisième semaine.

Résultats : La Société rapporte les résultats obtenus chez les 26 premiers patients, dont 22 ont reçu un traitement antérieur par chimiothérapie, radiothérapie et(ou) immunothérapie. Les tumeurs primaires étudiées sont le cancer colorectal (7) du rein (5), du poumon (3) et d'autres organes (11). Le MGCD0103 a été bien toléré, l'effet secondaire ( plus petit ou égal au stade 3) le plus fréquent observé chez les 22 premiers patients étant la fatigue. D'autres réactions indésirables (toutes de stade plus petit ou égal à 2) ont également été observées, notamment des cas de nausées, de vomissements, d'anorexie et de constipation. Une stabilisation prolongée de la maladie été observée chez deux patients atteints de cancer du rein et chez un patient souffrant d'un cancer colorectal. La demi-vie du MGCD0103 a été de 9 heures, conformément à la valeur qui a été rapportée précédemment. Les résultats pharmacodynamiques témoignent d'une inhibition prolongée des HDAC, laquelle était encore observée chez certains patients 48 heures après l'administration d'une dose unique.

Etat de l'étude : La dose maximale tolérée n'a pas encore été atteinte ; l'admission des patients se poursuit, ces derniers devant recevoir une dose de 45 mg/m2.

La société a également dévoilé la structure (non apparentée à l'acide hydroxamique) du MGCD0103 - le dibromohydrate d'un 2-aminophénylbenzamide substitué - qui, comme le décrit l'affiche C216, inhibe les isoformes 1, 2, 3 et 11 de l'HDAC.

Activité synergique du MGCD0103 et de la gemcitabine

Comme le décrit l'affiche C220 intitulée "Activité antitumorale synergique du MGCD0103 (un inhibiteur isotypique sélectif d'HDAC) et de la gemcitabine", l'adjonction de MGCD0103 à la gemcitabine a prévenu la croissance tumorale dans des modèles murins de cancers du pancréas et du poumon, sans augmenter la toxicité. Les conclusions auxquelles ces données permettent d'arriver sont que l'administration concomitante de MGCD0103 et de gemcitabine peut constituer une stratégie thérapeutique efficace pour lutter contre le cancer du pancréas ou du poumon.

Activité synergique du MGCD0103 et de l'interféron alpha contre des lignées cellulaires de myélome multiple

Comme le décrit l'affiche A172 intitulée "Régulation épigénétique de l'activité de l'interféron par le MGCD0103 (un inhibiteur isotypique sélectif d'HDAC) dans le myélome multiple", la combinaison du MGCD0103 et de l'interféron alpha induit de manière synergique l'apoptose des lignées cellulaires du myélome multiple (MM).

Un mot sur MethylGene

MethylGene est une société biopharmaceutique publique qui se consacre à la découverte, à la mise au point et à la commercialisation de nouveaux médicaments, principalement pour le traitement du cancer et des maladies infectieuses. Deux produits candidats destinés au traitement du cancer, le MGCD0103, développé en partenariat avec Taiho Pharmaceutical pour certains pays asiatiques et le MG98, développé en partenariat avec MGI Pharma en Amérique du Nord, font actuellement l'objet d'études cliniques.

Le MGCD0103 fait actuellement l'objet d'études cliniques de phase I visant à déterminer la posologie optimale dans le traitement monothérapeutique des tumeurs solides et des tumeurs hématologiques et aussi l'objet d'étude clinique de phase I/II en combinaison avec azacitidine. Quant au MG98, il fait l'objet d'une étude randomisée de phase II en deux étapes, dans laquelle il est administré avec l'interféron alpha pour le traitement du cancer métastatique des cellules rénales. MethylGene possède une entente exclusive avec Merck & Co. pour la mise au point et la commercialisation d'inhibiteurs de petite taille de la (Beta-lactamase destinés à surmonter la résistance aux antibiotiques. La Société compte divers programmes précliniques dont font partie ses inhibiteurs de kinases à cibles multiples et ses inhibiteurs d'histone désacétylases (HDAC), molécules indiquées pour le traitement du cancer et d'autres maladies, deux domaines dans lesquels elle poursuit sa recherche de partenariats. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de MethylGene au www.methylgene.com.

Renseignements

  • MethylGene Inc.
    Donald F. Corcoran
    Président et chef de la direction
    (514) 337-3333, poste 224
    (514) 337-0550 (FAX)
    corcorand@methylgene.com
    ou
    MethylGene Inc.
    Andréa Gilpin
    Directrice, Relations avec les investisseurs et gestionnaire
    (514) 337-3333, poste 416
    (514) 337-0550 (FAX)
    gilpina@methylgene.com