TUAC Canada

TUAC Canada

22 août 2007 09h20 HE

Mexique rencontre syndicat canadien durant visite de Calderon

Président des TUAC Canada rencontre un haut fonctionnaire mexicain lors de la visite de Calderon au Canada pour discuter des problèmes touchant les travailleurs migrants

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Rédacteur municipal, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(Marketwire - 22 août 2007) - Le président national du syndicat canadien qui représente les travailleurs migrants mexicains d'un établissement agricole au Manitoba, et qui a des requêtes en accréditation en instance visant des travailleurs migrants mexicains à trois autres établissements au Québec, a rencontré un haut fonctionnaire du gouvernement du président mexicain Felipe Calderon en vue de discuter des difficultés auxquelles se butent les travailleurs migrants mexicains au Canada.

Wayne Hanley, le président national des TUAC Canada, s'est entretenu lundi à Ottawa avec Carlos Rico, sous-ministre pour l'Amérique du Nord au Ministère des relations étrangères du Mexique.

Rico se trouvait au Canada en compagnie du président Calderon pour assister au Sommet des leaders nord-américains ayant lieu à Montebello (Québec) où l'expansion de la main-d'œuvre mexicaine migrante au Canada figurait à l'ordre du jour des discussions canado-mexicaines.

De dire Hanley, « Notre rencontre avec le sous-ministre Rico fut positive et nous serons heureux de continuer de collaborer avec les représentants du gouvernement mexicain vers nos buts et intérêts communs de donner suite aux questions et préoccupations des travailleurs migrants au Canada. »

Chaque année, près de 10 000 travailleurs mexicains viennent au Canada dans le cadre du Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS). Ils reçoivent généralement le salaire minimum et certains d'entre eux font face à des conditions de travail et de logement que les Canadiens trouveraient intolérables. Affectés exclusivement à un seul établissement pour une saison entière, les travailleurs sont admis au pays avec une autorisation d'emploi temporaire qui exige leur retour au Mexique à l'expiration du contrat de travail.

Les travailleurs ont par le passé hésité à rapporter des conditions de travail dangereuses ou des employeurs hostiles par crainte de se voir retourner dans leur pays ou que leur nom soit sur la liste noire, ce qui les empêcherait de retourner à la prochaine saison.

Au cours de la dernière décennie, les TUAC Canada ont mené une campagne ayant pour but d'améliorer les conditions et les droits de travail des travailleurs agricoles migrants qui viennent au Canada chaque année.

En février 2007, Hanley et des membres de son entourage ont fait part de ces préoccupations et problèmes à la Commission du Congrès mexicain sur la population, les frontières et la migration.

En juin 2007, cinq députés fédéraux du Mexique sont venus au Canada pour mener leur propre enquête sur les difficultés avec lesquelles leurs citoyens mexicains doivent composer lorsqu'ils travaillent au Canada, ainsi que pour visiter quelques-uns des huit centres de soutien pour travailleurs agricoles établis par les TUAC Canada à travers le Canada. Ces centres ont fourni à des milliers de travailleuses et travailleurs mexicains des services juridiques, de traduction et d'orientation, y compris des démarches revendicatrices pour des conditions de travail plus sécuritaires et des droits au travail.

-30-

Renseignements :

Michael Forman
Bureau national des TUAC Canada
416-579-8330
mforman@ufcw.ca
/Renseignements: www.tuac.ca/ IN: ÉCONOMIE, JUSTICE, TRAVAIL, DÉTAIL

Renseignements

  • Michael Forman, Bureau national des TUAC Canada, TUAC CANADA
    Numéro de téléphone: 416-675-1104 poste 249
    Numéro de téléphone secondaire: 416-579-8330