Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

26 avr. 2016 08h30 HE

Midland commence un programme d'exploration sur son projet aurifère Willbob dans la fosse du Labrador

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 avril 2016) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) est heureuse d'annoncer le début d'un programme d'exploration de terrain sur son Projet Willbob détenu à 100 % par Midland. Le programme estival d'exploration de terrain impliquera de la prospection, de la cartographie géologique et du rainurage guidés par un levé aéromagnétique héliporté de hautes résolutions, ce dernier sera réalisé prochainement.

Des travaux de prospection réalisés par Midland durant les étés de 2014 et 2015 ont conduit à la découverte de plusieurs nouveaux indices à fortes teneurs aurifères (voir le communiqué de presse du 26 août 2015). Ces nouveaux indices ont titré des valeurs très anomales avec le meilleur échantillon choisi titrant 77,5 grammes par tonne d'or (« g/t Au »). (SVP notez que les teneurs indiquées dans ce communiqué peuvent ne pas être représentatives des zones minéralisées). D'autres résultats d'analyses subséquents révèlent la découverte de nouveaux indices dans le secteur de Dupuis Est et de Golden Tooth (voir le communiqué de presse du 6 octobre 2015) qui ont titré des valeurs aurifères dont la meilleure a retourné 25,2 g/t Au (échantillon choisi); ce dernier indice forme un corridor minéralisé qui a été suivi sur plus de 200 mètres (« m »). D'autres travaux de prospection ont aussi conduit à la découverte de deux nouvelles zones minéralisées et fortement altérées dans le sud de la propriété à une distance d'environ 10 kilomètres au sud de l'indice Kuni (19,8 g/t Au - échantillon choisi). Trouvé dans une diorite à quartz très carbonatée (ankérite et calcite), le premier indice a titré 4,6 g/t Au d'un échantillon choisi de brèche hydrothermale submétrique de quartz fumé et d'albite avec des traces d'arsénopyrite disséminées. Le second indice, 500 m au sud, a titré 1,0 g/t Au (échantillon choisi) d'une diorite à quartz cisaillée et rouillée avec 1 % d'arsénopyrite disséminée.

La propriété Willbob couvre aussi des indices un peu plus travaillés historiquement nommés Willbob et Dessureault. Du rainurage et des forages aux diamants sur l'indice Dessureault ont titré des valeurs aurifères anomales métriques dont les meilleures titrent 12,1 g/t Au sur 3,18 m en rainure et 4,5 g/t Au sur 7,6 m en forage. À noter que les épaisseurs indiquées dans ce communiqué peuvent ne pas être les épaisseurs vraies par manque d'information géologique suffisante. Les zones aurifères sont marquées par l'injection de veines de quartz grises minéralisées d'arsénopyrite, en chalcopyrite, en galène et en pyrite à l'intérieur d'une formation de fer altérée en carbonate de fer et quartz. De son côté, les meilleures valeurs aurifères anomales retrouvées sur l'indice Willbob, jamais forées, ont été de 21,9 g/t Au en échantillons choisis et de 2,9 g/t Au sur 3,9 m en rainure. La minéralisation se concentre à l'intérieur d'un gabbro mylonitisé (fortement broyé) en contact avec des métasédiments. Dans le gabbro, le processus responsable de la carbonatisation en fer, chlorite, muscovite et épidote, est interprété comme tardi-tectonique. L'analyse structurale de l'indice Dessureault montre qu'il est encaissé dans des structures plissées kilométriques alors que l'indice de Willbob est retrouvé dans des zones cisaillées subparallèles à la stratigraphie. Ces deux indices tardi-tectoniques et épigénétiques sont interprétés comme des occurrences aurifères orogéniques. Déduite par la minéralogie des indices, la signature métallique des minéralisations aurifères est de Au-As-Cu-Pd-Zn-Na-S.

Jusqu'à maintenant, un total de soixante-douze (72) échantillons choisis a titré plus de 1,0 g/t Au dont vingt-trois (23) avec plus de 3,0 g/t Au, le long de deux corridors cisaillés nord-nord-ouest sud-sud-est (« NNO-SSE ») qui traversent la propriété Willbob. À l'instar des gisements orogéniques, les occurrences connues montrent de fortes altérations en carbonate de fer, fuschite (mica chromifère) et en silice avec des disséminations d'arsénopyrite, chalcopyrite, pyrrhotine et pyrite observées sur des largeurs de 10 à 100 m et traçable de façon discontinue sur plus de 10 kilomètres.

Le levé aéroporté couvrira entièrement la propriété Willbob qui s'étire du NNO-SSE sur plus de 30 kilomètres de long et sur plus de 7 kilomètres de large. Pour voler la surface d'intérêt avec l'option de lignes espacées aux 100 m, un total de 2 164 kilomètres linéaires sera volé à une altitude moyenne de 30 m et avec des lectures aux 3,3 m. Le levé sera complété à la fin du mois d'avril. Midland est très enthousiaste par ce projet qui démontre le grand potentiel de la région pour contenir des minéralisations aurifères significatives.

Actuellement, la propriété Willbob comprend 318 titres miniers couvrant une superficie d'environ 140 kilomètres carrés et elle est située à approximativement 70 kilomètres à l'ouest de la communauté de Kuujjuaq (Nunavik). L'ensemble des titres miniers couvre un complexe volcano-sédimentaire plusieurs fois plissé et injecté de nombreux filons couches de gabbros et ultramafiques.

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d'or, d'EGP, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, Teck Resources Limited, Mines Agnico Eagle Limited, et SOQUEM inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Robert Banville, géologue senior pour Midland et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements