Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

26 févr. 2014 09h00 HE

Midland débute une campagne de forage sur Laflamme

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 fév. 2014) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer le début d'une campagne de forage au diamant sur sa propriété Laflamme afin de tester des cibles prioritaires situées le long d'un corridor aurifère identifié lors des travaux de 2013. La propriété Laflamme est située à environ 25 kilomètres au nord-ouest de la ville de Lebel-sur-Quévillon et à environ 30 kilomètres à l'est du moulin de la mine Géant Dormant, au Québec.

Ce programme de forage, qui consistera en cinq (5) sondages totalisant environ 1 000 mètres, testera trois anomalies électromagnétiques héliportées de type VTEM ainsi que les extensions en profondeur et latérales au nord-est de l'indice Notting Hill, qui avait rapporté en 2013 une large zone aurifère titrant 0,34 g/t Au sur 25,56 mètres, incluant un intervalle de 3,12 g/t Au sur 1,5 mètre (voir le communiqué de presse de Midland publié le 28 mars 2013).

Les trois cibles VTEM visées par cette campagne (EM-09, EM-17 et EM-18) sont toutes situées le long du corridor aurifère favorable. L'anomalie EM-09 est située à environ 1,5 kilomètre au sud-ouest de l'indice Comtois NW découvert par Maudore et qui avait rapporté des teneurs de 71,7 g/t Au sur 1,2 mètre et de 0,80 g/t Au sur 40,80 mètres à environ 12 kilomètres au nord-ouest du gîte aurifère Comtois (voir le communiqué de presse de Maudore publié le 6 juin 2012). Les anomalies EM-17 et EM-18 sont situées respectivement à environ 2 kilomètres et 4 kilomètres au nord-est de l'indice Notting Hill dans une zone de flexure en bordure d'une intrusion.

La propriété Laflamme couvre plus de 50 kilomètres de stratigraphie et de structures favorables pour des découvertes aurifères de type orogénique, de sulfures massifs (Cu-Zn) de type volcanogène ainsi que de gisements magmatiques de Ni-Cu-ÉGP associés avec des roches ultramafiques. Cette propriété avait été acquise en 2008 sur la base de la présence d'importantes anomalies en or, en cuivre et en zinc dans les tills qui avaient été identifiées lors du projet Octave, mené conjointement par le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) et la Commission géologique du Canada (CGC).

Le projet Laflamme est constitué de 682 claims couvrant une superficie d'environ 359 kilomètres carrés et est une coentreprise entre Midland et Mines Aurbec inc., filiale à part entière de Maudore (MAO : TSX-V).

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, d'EGP, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Minéraux Maudore ltée, Teck Resources Limited, Mines Agnico Eagle ltée, Donner Metals Ltd, Japan Oil, Gas and Metals National Corporation et Soquem inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements