Exploration Midland Inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland Inc.

19 juil. 2011 16h15 HE

Midland et Agnico-Eagle intersectent 21,1 g/t Au sur 1,2 mètres et extensionnent la zone Dyke Est à Maritime-Cadillac

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 19 juillet 2011) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer que son partenaire, Mines Agnico-Eagle Limitée (« Agnico-Eagle »), a rapporté de nouvelles intersections aurifères dans l'extension sud de la zone Dyke Est ainsi que la découverte d'une nouvelle zone aurifère localisée très près de la surface. La propriété Maritime-Cadillac est contiguë à la propriété de la mine d'or Lapa (700,000 onces d'or en réserves prouvées et probables avec 2,8 millions de tonnes à 7,4 g/t Au), qui est commercialement en production depuis mai 2009. (Source: Agnico-Eagle Réserves et Ressources Mine Lapa; publié le 31 décembre 2010).

Extension de la zone aurifère Dyke Est

Le sondage 141-11-31, complété récemment dans l'extension sud de la zone Dyke Est, a rapporté trois intervalles aurifères à hautes teneurs titrant respectivement 21,1 g/t Au sur 1,2 mètres entre 412,80 et 414,00 mètres, 3,0 g/t Au sur 5,20 mètres de 425,30 à 430,50 mètres et 4,50 g/t Au sur 3,40 mètres de 442,00 à 445,40 mètres. Ces intervalles sont inclus à l'intérieur d'une large zone aurifère titrant 1,7 g/t Au sur 46,40 mètres entre 399,00 et 445,40 mètres. La minéralisation aurifère est principalement associée avec des zones altérées en silice et en biotite dans des dykes felsiques contenant de 1 à 2% de pyrite et de 2 à 3% d'arsénopyrite disséminée. Plusieurs grains d'or visibles ont été observés localement sur un intervalle d'environ 20 centimètres.

Le sondage 141-11-31 est situé à environ 80 mètres au sud et à environ 50 mètres en-dessous du sondage 141-10-23 qui avait rapporté une teneur de 1,7 g/t Au sur 37,85 mètres incluant un intervalle de 4,8 g/t Au sur 6,0 mètres. (Voir le communiqué de presse de Midland datant du 23 novembre 2010). Ces intersections aurifères dans les sondages 141-10-23 et 31 définissent maintenant une zone avec une nouvelle orientation interprétée NO-SE au lieu de N-S. Cette nouvelle orientation des dykes aurifères à l'intérieur des komatiites pourrait apporter de nouvelles cibles de forages dans cette portion de la propriété. La zone Dyke Est demeure non-testée au-dessus et en-dessous des trous 23 et 31.

Tableau 1 : Résultats significatifs sondage 141-11-31

De (m) À (m) Larg. (m) Au gpt
12,00 13,50 1,50 2,2 Nouvelle structure aurifère
399,00 445,40 46,40 1,7 Zone Dyke Est
incluant
412,80 414,00 1,20 21,1
425,30 430,50 5,20 3,0
442,00 445,40 3,40 4,5

Découverte d'une nouvelle structure aurifère près de la surface

De plus, le sondage 141-11-31 a intersecté une nouvelle structure aurifère située très près de la surface et qui a titré 2,2 g/t Au sur 1,5 mètre dans le tout premier échantillon après le tubage, soit entre 12,0 et 13,5 mètres. Cette nouvelle structure a aussi été intersectée par le sondage 141-11-29 pour lequel les résultats d'analyses sont en attente.

Durant cette dernière campagne, un total de cinq (5) sondages totalisant 2 145,0 mètres ont été complétés, dont le sondage 141-11-29 qui a été abandonné à cause de problèmes techniques à une profondeur de 102,4 mètres. Le sondage 141-11-28, complété environ 50 mètres au nord du trou 141- 10-23, a retourné une valeur de 0,5 g/t Au sur 2,8 mètres entre 352,0 et 354,8 mètres. Deux autres sondages ont été complétés dans le secteur de la zone V4 Ouest découverte en 2010 et n'ont pas retourné de résultats significatifs, par contre les résultats d'analyses complets sont toujours en attente.

Midland croit que ces nouveaux résultats sur Maritime-Cadillac justifient des travaux de forage additionnels afin d'évaluer les extensions de la zone Dyke Est ainsi que de la nouvelle structure aurifère découverte près de la surface dans la portion nord de la propriété.

La propriété Maritime Cadillac est bien localisée dans la partie Est du camp minier de Cadillac et au sud de la mine d'or Lapa. La présence de contacts lithologiques importants (Pontiac-Piché-Cadillac) au sein du couloir de déformation de la faille Cadillac-Larder Lake offre un excellent potentiel pour le développement de minéralisations aurifères de type filonien ou de type disséminé.

Des plans montrant la localisation stratégique de la propriété Maritime Cadillac ainsi qu'une section longitunale régionale peuvent être consultés en utilisant les liens suivants :

Pour la figure 1 – Carte de l'Abitibi localisant le projet Maritime Cadillac, visitez le lien suivant: http://media3.marketwire.com/docs/Figure_1_Maritime-Cadillac.pdf

Pour la figure 2 – Section longitudinale régionale des nouvelles intersections aurifères, visitez le lien suivant: http://media3.marketwire.com/docs/Figure_2_Longitudinal_Section.pdf

Un plan de surface et une section longitudinale des ces nouvelles intersections et des sondages en cours sont disponibles sur le site Web de Midland.

Contrôle de la qualité

Le programme d'exploration sur le projet Maritime Cadillac est exécuté par Agnico-Eagle. Les données ont été révisées par Mario Masson, Vice-président chez Exploration Midland et personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101. Les échantillons pour analyse économique sont prélevés de carottes de forage de calibre BQ sciées en deux, dont une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Les analyses ont été effectuées par ALS Chemex-Chimitec de Val-d'Or. Les résultats d'analyse significatifs sont dupliqués au laboratoire d'origine ainsi qu'à un second laboratoire indépendant, soit Lab Expert de Rouyn-Noranda. Des échantillons de contrôle de références ainsi que des blancs non minéralisés ont été insérés dans les zones minéralisées. Les intersections sont rapportées en longueur de carottes et les vraies épaisseurs restent à être déterminées.

Conditions de l'entente d'exploration

Le 1er juin 2009, Agnico-Eagle a rempli tous ses engagements en vertu de l'entente signée le 1er juin 2006, et elle a acquis une participation indivise de 50 % de la propriété Maritime-Cadillac. Agnico- Eagle a payé un total de 100 000 $ et effectué pour 1 000 000 $ de travaux d'exploration au cours des années 2006 à 2009. La compagnie a également l'option d'augmenter sa participation indivise dans la propriété de 50 à 65 % sur une période de 3 ans, en finançant exclusivement une étude de faisabilité concluante à l'égard de la propriété, ou en prenant en charge l'ensemble des activités minières sur la propriété Maritime Cadillac, auquel cas elle s'assurera une participation additionnelle de 1 % par tranche de 1 000 000 $ investie dans la propriété (à concurrence de 15 % pour un investissement de 15 000 000 $). Agnico-Eagle tente présentement d'augmenter sa participation dans le projet en finançant entièrement les dépenses d'exploration en cours sur le projet.

À propos d'Exploration Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fier de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico-Eagle Limitée, Corporation Minière Osisko, Mines Aurizon ltée, North American Palladium Limitée, Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, Zincore Metals inc. et Soquem inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements