Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

06 avr. 2017 08h30 HE

Midland fait l'acquisition d'un nouveau projet à fort potentiel zinc-cuivre avec des blocs de sulfures massifs titrant jusqu'à 17,5 % zinc situé dans la fosse du Labrador

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 avril 2017) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer l'acquisition par désignation sur carte d'un nouveau projet à fort potentiel en métaux de base (Zn-Cu) dans la Fosse du Labrador. Le projet, nommé Nachicapau, comprend 49 claims, et est localisé à environ 150 kilomètres au sud de Kuujjuaq, Québec.

Des travaux antérieurs sur le projet, réalisés en 2008 et 2012, ont mis à jour plusieurs blocs erratiques métriques de sulfures massifs à haute teneur en zinc, jusqu'à 17,5 % Zn. Un autre bloc a également retourné 4,9 % Cu, ainsi que 0,96 g/t Au. (Notez que les teneurs des échantillons choisis peuvent ne pas être représentatives des zones minéralisées). Les blocs de sulfures massifs à haute teneur découverts à ce jour sont répartis sur une zone d'environ 1.5 km x 200m. Les efforts de prospection durant les campagnes de 2008 et 2012 ont été concentrés dans cette zone immédiatement adjacente aux blocs mais n'ont pas réussi à en préciser la source. Une courte campagne de forage réalisée en 2012 (6 forages, 877m total) sur des anomalies électromagnétiques aéroportées situées à proximité des blocs n'a pas permis non plus d'en découvrir la source, qui reste donc inexpliquée à ce jour. Cependant, plusieurs autres anomalies électromagnétiques aéroportées jumelées à des hauts magnétiques et qui sont situées en amont glaciaire des blocs (au sud-est) n'ont pas été testées et demeurent des cibles de haute priorité.

La Fosse du Labrador est une province géologique dont le potentiel en minéralisations de type sulfures massifs volcanogènes (« SMV ») est bien démontré. Les SMV présents dans la Fosse du Labrador sont de sous-type « pélitique-mafique » (Franklin et al., 2005), qui sont caractérisés par des tonnages plus élevés que la plupart des autres sous-types de SMV (Galley et al., 2008). Le projet Nachicapau est caractérisé par des séquences de laves et roches pyroclastiques de composition mafique alternant avec des roches sédimentaires diverses (shales noirs, dolomites, turbidites), ainsi que par plusieurs filons-couches de gabbros synvolcaniques. Ces filons-couches peuvent servir de moteur thermique au système hydrothermal sous-marin à l'origine de la minéralisation. Ce type d'assemblage stratigraphique est favorable à la découverte de SMV « pélitique-mafique ».

Midland possède également deux autres projets à fort potentiel de zinc, situés dans le sud du Québec. Le projet Weedon est situé dans les Appalaches du sud du Québec. La minéralisation est encaissée dans des volcanites felsiques de la formation d'Ascot-Weedon, une formation reconnue pour son fort potentiel de minéralisations de type sulfures massifs volcanogènes. Le projet Gatineau Zinc est encaissé dans les marbres du Supergroupe de Grenville du sud-ouest du Québec. Sur le gîte Lafontaine, des rainures réalisées par Midland ont retourné 21,0% Zn sur 2,0 mètres. Sur le gîte Leitch, des rainures ont retourné 24,1% Zn sur 3,0 mètres. (Notez que les épaisseurs vraies de ces échantillons en rainures ne sont pas connues et ne peuvent pas être déterminées avec les informations disponibles à ce jour). Midland interprète que ces minéralisations se situent dans le même contexte stratigraphique que la mine Balmat dans l'état de New York, qui a produit plus de 43,5 Mt à 9,5% Zn et 0,5% Pb.

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d'or, d'éléments du groupe du platine, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico Eagle ltée, Teck Resources Limited, Mines Osisko inc., Altius Minerals Corporation, SOQUEM INC., Japan Oil, Gas and Metals National Corporation et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Sylvain Trépanier, géologue de recherche chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon le Règlement 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société : www.explorationmidland.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements