Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

13 mai 2009 09h00 HE

Midland fait l'acquisition d'une propriété à fort potentiel Au-Cu en Abitibi, Québec

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 13 mai 2009) - Exploration Midland inc. ("Midland") (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer l'acquisition à 100% par jalonnement de 375 claims (Propriété Laflamme) couvrant une superficie d'environ 210 kilomètres carrés à l'ouest de la ville de Lebel-sur-Quévillon en Abitibi, Québec. Ce vaste territoire est positionné stratégiquement entre la mine Géant Dormant qui a produit à ce jour plus de 960,000 onces d'or (Source: Site Web Iamgold) et le gisement d'or à haute teneur de Comtois détenu par Maudore qui contient des ressources inférées non-coupées de 524,000 onces d'or pour les zones Osbourne et Bell (Source : Rapport technique NI43-101 par Roscoe Postle Associates Inc. Mai 2002).

Cette nouvelle acquisition stratégique se situe dans un secteur où une campagne d'échantillonnage des tills a récemment identifié de fortes anomalies en Au-Cu dont les sources demeurent inexpliquées. Ce programme, qui représentait la deuxième phase du Projet Octave, a été mené conjointement par le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) et la Commission géologique du Canada (CGC).

Récemment, le MRNF a publié une série de nouvelles cibles pour l'exploration minière au Québec dont plusieurs se trouvent dans le secteur de la propriété Laflamme. Parmi ces nouvelles cibles, on retrouve une traînée cuprifère de quelque 15 kilomètres de long contenant jusqu'à plus de 20 grains de chalcopyrite par kilogramme dans les concentrés de minéraux lourds da la fraction sableuse des tills (0.25 mm à 1.0 mm). Cette traînée est aussi identifiable via la teneur en or de la fraction fine des tills. Des structures majeures anomales en or et caractérisées par des altérations en quartz-carbonate et tourmaline, font également parties des cibles aurifères identifiées par le MRNF.

La CGC complète présentement une interprétation des anomalies de tills et les données préliminaires affichées en novembre dernier à Québec Exploration 2008, montrent un fort potentiel pour y retrouver des traînées de dispersion en or et en cuivre orientées NE-SO. Les sources potentielles de ces traînées sont susceptibles de se retrouver sur la propriété Laflamme et demeurent toujours inexpliquées. Les résultats de géochimie de la fraction lourde des tills (0.063 mm à 0.25 mm) ont retourné plusieurs valeurs supérieures à 0.35 g/t Au (95e percentile) et allant jusqu'à 1.3 g/t Au (99e percentile).

Les roches du secteur sont dominées par des basaltes porphyriques, coussinés et localement magnétiques recoupés par des intrusions dioritiques, des intrusions felsiques porphyriques ainsi que par un essaim de dykes de diabase orientés NE. Le secteur est bordé au nord par l'intrusion granodioritique de Marest. Plusieurs structures majeures orientées EO à ENE affectent la portion sud de la propriété.

Ce vaste territoire n'a fait l'objet que de très peu de travail d'exploration pas le passé étant couvert localement par une importante couche d'argile. Seulement quelques grilles géophysiques au sol ainsi que quelques sondages y ont été effectués lors du suivi de levés électromagnétiques aéroportés.

A propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et d'uranium de classe mondiale. Midland est fier de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico-Eagle Limitée, Soquem Inc. et Corporation Uranium Quest. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, géologue et personne qualifiée selon la Norme canadienne 43-101.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements