Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

17 févr. 2016 09h00 HE

Midland procède à une mise à jour de ses activités en Abitibi, à la Baie James et dans la Fosse du Labrador

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 fév. 2016) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir de procéder à une mise à jour de ses nombreuses activités d'exploration au Québec. Au cours de l'année 2015, Midland et ses partenaires ont été très actifs avec la réalisation d'importants programmes d'exploration incluant plusieurs levés géophysiques et plus de 18 000 mètres de forage en Abitibi, des travaux de prospection et de tranchées à la Baie James ainsi que des travaux de prospection et d'échantillonnage en rainures dans la Fosse du Labrador.

Parmi les faits saillants, on note la découverte de plusieurs indices aurifères à haute teneur incluant des échantillons choisis qui ont retourné jusqu'à 77,6 g/t Au et 25,2 g/t Au sur le projet Willbob, l'identification de plusieurs nouveaux horizons d'Éléments du Groupe du Platine (« EGP ») sur le projet Pallas en partenariat avec Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »), l'intersection en forage d'un important système d'altération hydrothermal sur le projet Patris en partenariat avec Teck Resources Limited (« Teck ») ainsi que la reconnaissance d'une intrusion felsique porphyrique aurifère (« QFP ») sur le projet Casault à proximité de la faille Sunday Lake en partenariat avec SOQUEM INC. (« SOQUEM »). De plus, pour le projet Maritime-Cadillac, Mines Agnico Eagle ltée (« Agnico Eagle ») vient de compléter un modèle 3D afin de générer les prochaines cibles de forage le long de la faille Cadillac.

Autre accomplissement important : Midland a complété en 2015 pour plus de 15 millions $ de financement et a présentement 16,2 millions $ en fonds de roulement et certificats de placement garantis de plus d'un an.

Pour 2016, Midland planifie effectuer un minimum de 15 000 mètres de forage, plusieurs levés géophysiques ainsi que d'importants travaux de terrain dans les trois principales régions prioritaires ciblées au Québec, soit dans les secteurs de l'Abitibi le long des zones de failles majeures, de la Baie James dans le secteur de la mine Éléonore ainsi que de la Fosse du Labrador sur les projets Pallas et Willbob.

Projets aurifères en Abitibi

Projet Casault - Midland/SOQUEM (Option)

La propriété aurifère Casault consiste en un total de 300 claims détenus en propriété exclusive par Midland (SOQUEM étant en phase d'acquisition de 50% d'intérêts) et couvre une superficie totale d'environ 165 kilomètres carrés. Cette propriété couvre une portion de la faille de Sunday Lake sur plus de 20 kilomètres et est située à environ 40 kilomètres à l'est de la mine d'or de Detour Lake contenant des réserves minérales de 14,94 millions d'onces d'or près de la surface consistant en des réserves prouvées de 94,2 millions de tonnes à une teneur de 1,25 g/t Au pour 3,79 millions d'onces d'or (« Moz Au ») et en des réserves probables de 364,6 millions de tonnes à une teneur de 0,95 g/t Au pour 11,15 Moz Au.

Au cours de l'année 2015, Midland a complété quarante (40) sondages au diamant totalisant plus de 11 500 mètres de forage (travaux financés par SOQUEM). De ce nombre, quelques récents sondages ont intersecté une intrusion QFP minéralisée en pyrite et très altérée en hématite, en séricite avec localement des veinules de quartz-tourmaline. Suite à la dernière campagne de forage, on note une augmentation du signal aurifère dans cette intrusion vers l'est dans le sondage CAS-15-71 qui a rapporté une zone anomale de 0,31 g/t Au sur 12,30 mètres incluant 1,2 g/t Au sur 0,40 mètre à environ 50 mètres sous la surface. Cette nouvelle zone demeure complètement ouverte dans toutes les directions et fera l'objet d'un levé géophysique au sol détaillé au cours des prochaines semaines. Cette nouvelle cible d'exploration est située à environ 5,5 kilomètres à l'ouest de la zone Bug Lake de Balmoral Resources Ltd (« Balmoral ») contenant des intrusions felsiques porphyriques et qui a récemment rapporté une intersection en forage titrant 19,55 g/t Au sur 44,45 mètres (Source : communiqué de presse de Balmoral daté du 20 avril 2015).

Projet Patris - Midland/Teck (Option)

Le projet Patris qui est présentement sous entente d'option avec Teck (voir le communiqué de presse daté du 17 septembre 2013 pour les termes de l'entente) est constitué de 248 claims détenus en propriété exclusive couvrant une superficie d'environ 100 kilomètres carrés à moins de 10 kilomètres au nord-ouest du prolifique camp minier aurifère de Doyon/Westwood-Bousquet-La Ronde. La propriété Patris offre un excellent potentiel aurifère du fait qu'elle couvre la faille Manneville sur plus de 8 kilomètres ainsi que la faille La Pause sur plus de 10 kilomètres. Ces deux failles sont des subsidiaires reconnues comme étant des branches de la prolifique faille Porcupine-Destor.

Lors de la campagne de forage de 2015, le sondage PAT-15-05 avait intersecté une large zone altérée en pyrite, chalcopyrite, galène et molybdénite dans des roches ultramafiques fortement altérées en fuschite et dans des dykes de syénites silicifiés à proximité de la faille Porcupine-Destor. Cette zone d'altération, qui a été intersectée sur une longueur en carottes d'une centaine de mètres, dépasse les seuils géochimiques anomaliques pour plusieurs éléments associés aux les gisements aurifères orogéniques tels que l'argent, le bismuth, le plomb, le molybdène, le tungstène et l'arsenic. Des altérations similaires ont été observées dans les sondages PAT-15-03 et 04 situés à environ 700 mètres à l'est du sondage PAT-15-05.

A l'automne de 2015, un levé de polarisation provoqué ainsi qu'un levé magnétique ont été complétés afin de couvrir les extensions latérales de cette zone d'altération. Suite à ces levés, un programme de forage consistant en un minimum de quatre (4) sondages totalisant 1 000 mètres a été approuvé et débutera aussitôt que les autorisations nécessaires auront été obtenues. Cette campagne testera une série d'anomalies géophysiques situées à proximité de la zone d'altération intersectée par le sondage PAT-15-05.

Projet Maritime-Cadillac - Midland/Agnico Eagle (Coentreprise)

La propriété Maritime-Cadillac est située le long de la faille Larder Lake - Cadillac et est adjacente à la propriété de la mine d'or Lapa exploitée par Agnico Eagle depuis mai 2009 et contenant des réserves prouvées de 832 000 tonnes à une teneur de 5,87 g/t Au et des réserves probables de 74 000 tonnes à une teneur de 5,50 g/t Au, pour un total de 170 000 onces d'or.

Au cours des derniers mois, une compilation détaillée des données historiques du secteur de Lapa/Maritime-Cadillac a été intégrée dans un modèle-3D par le partenaire. Une série de requêtes sur ce modèle est présentement en cours afin de définir les prochaines cibles de forage pour 2016 sur la propriété Maritime-Cadillac.

Projet Heva - 100% Midland

Le projet Heva est détenu à 100 % par Midland et est situé à proximité de la prolifique faille Cadillac à environ 5 kilomètres au nord-ouest de la mine Canadian Malartic détenue en coentreprise par Mines Agnico Eagle limitée et Yamana Gold inc. et contenant des réserves prouvées de 49,94 millions de tonnes à une teneur de 0,92 g/t Au ( 1,47 Moz Au) et des réserves probables de 203,96 millions de tonnes à une teneur de 1,10 g/t Au (7,18 Moz Au), pour un total de 8,65 Moz Au. Le projet Heva acquit par Midland en mai 2013 de Ressources D'Arianne Inc., est constitué de deux blocs, nommés Heva Ouest et Heva Est et totalise 32 claims couvrant une superficie de plus de 1 200 hectares.

À l'automne 2015, l'équipe d'exploration de Midland a complété un levé de géochimie de sols (Horizon B) dans la partie ouest du bloc Heva Est où plusieurs résultats aurifères intéressants avaient été obtenus lors des travaux de prospection complétés à l'été de 2015. Parmi ces résultats, des valeurs aurifères de 18,0 g/t Au et 5,1 g/t Au avaient été obtenues lors de l'échantillonnage d'une ancienne tranchée dynamitée et datant de plus d'une vingtaine d'années retrouvée lors des travaux de reconnaissance ainsi qu'une valeur de 5,6 g/t Au obtenue lors de l'échantillonnage d'un amas de roches minéralisées retrouvées à proximité de l'indice Dempsey-Cadillac datant des années 1930 (voir le communiqué de presse daté du 28 octobre 2015).

En plus d'avoir détecté les deux principaux horizons aurifères déjà connus dans ce secteur, le levé de géochimie de sols a permis d'identifier deux (2) nouveaux axes anomaliques en or et en arsenic ayant une extension de quelques centaines de mètres et parallèles aux horizons aurifères connus. De plus, ces deux nouveaux axes coïncident en bonne partie avec des anomalies de polarisation provoquée historiques qui demeurent toujours inexpliquées. Midland planifie actuellement des travaux de prospection et de décapage pour l'été prochain afin d'expliquer ces nouvelles cibles prometteuses situées dans l'extension d'une structure subsidiaire à la faille Cadillac orientée est-ouest et interprétée à partir des levés géophysiques et géologiques. Cette structure, qui demeure très peu explorée, couvre un horizon de conglomérats déformés contenant des veines de quartz minéralisées en pyrite et en arsénopyrite et qui est altéré en silice et localement en séricite sur plus de 4 kilomètres.

Projet Jouvex - Midland/SOQUEM (Option)

La propriété Jouvex détenue en propriété exclusive (SOQUEM étant en phase d'acquisition de 50% d'intérêts) comprend 291 claims couvrant une superficie d'environ 162 kilomètres carrés le long du couloir de déformation aurifère de Casa Berardi-Douay-Cameron et est située à environ 50 kilomètres à l'ouest de la ville de Matagami en Abitibi, Québec.

Cette propriété à potentiel aurifère couvre plus de 10 kilomètres d'une importante flexure régionale le long du corridor de déformation de Casa Berardi-Douay-Cameron. Cette structure aurifère majeure est l'hôte de la mine Casa Berardi située à environ 65 kilomètres à l'ouest et des gîtes de Douay et Douay Ouest situés à environ 7 kilomètres au sud-est. Les gîtes d'or de Douay contiennent des ressources inférées de 114 652 000 tonnes à une teneur de 0,75 g/t Au (2,8 Moz Au) et des ressources indiquées de 2 689 000 tonnes à une teneur de 2,76 g/t Au (238 433 onces d'or).

Au cours de l'année 2015, un total de onze (11) sondages totalisant près de 2 200 mètres a été complété (travaux financés par SOQUEM) afin de tester des anomalies de polarisation provoquée autant au contact nord des sédiments du Groupe de Taïbi qu'au contact sud. Bien que la majorité des anomalies visées ait été expliquée par la présence de sulfures ou de graphite, aucune valeur significative en or n'a été obtenue. Cependant, la récente campagne de forage complétée à l'automne a intersecté des sédiments et des intrusions porphyriques fortement séricistisées et carbonatées avec localement des veinules de quartz-tourmaline. En préparation pour la prochaine phase de travaux, Midland compile actuellement les données historiques dans le secteur nord de la propriété Jouvex où plusieurs indices aurifères historiques sont présents.

Projet La Peltrie - 100% Midland

Cette propriété à fort potentiel aurifère, détenue à 100 % par Midland, est située au sud de la faille Lower Detour à environ 25 kilomètres au sud-est de la zone aurifère à haute teneur de Lower Detour détenue par Detour Gold Corp. (« Detour Gold »). L'an dernier, Detour Gold avait annoncé une série de résultats significatifs en forage pour leur secteur de Lower Detour, situé à environ 6 kilomètres au sud la mine de Detour Lake. Parmi ces intersections dans le secteur de Lower Detour, des sondages avaient rapporté des valeurs significatives atteignant jusqu'à 11,82 g/t Au sur 32,40 mètres et 12,74 g/t Au sur 28,0 mètres (voir le communiqué de presse de Detour Gold daté du 2 juin 2014). De plus, Detour Gold a amorcé en juin dernier un programme de 30 000 mètres de forage à Lower Detour et a rapporté qu'une majorité des vingt premiers sondages complétés contenait de l'or visible (voir le communiqué de presse de Detour Gold daté du 29 juillet 2015).

La propriété La Peltrie est constituée de 353 claims couvrant une superficie d'environ 195 kilomètres carrés et elle couvre sur plus de 25 kilomètres une série de failles subsidiaires interprétées comme étant orientées NO-SE, au sud de la faille régionale de Lower Detour.

En préparation pour une première campagne de forage d'environ 2 000 mètres, un important levé géophysique, comprenant un levé magnétique et un levé de polarisation provoquée de type Orevision totalisant plus 100 kilomètres, est en cours. Ce levé couvre un réseau complexe de structures sur une distance d'environ 8 kilomètres. Plusieurs conducteurs détectés lors d'un levé aéroporté de type MegaTEM complété en 2004 sont présents à proximité de ces structures et n'ont jamais été testés par forage.

Projet Adam - 100% Midland

La propriété Adam est détenue en propriété exclusive par Midland et est située à environ 65 kilomètres à l'ouest de la ville de Matagami et à environ 15 kilomètres à l'est de la zone B26 qui est détenue et travaillée activement par SOQUEM et à environ 20 kilomètres à l'est de l'ancienne mine Selbaie qui a produit historiquement 56,5 millions de tonnes à des teneurs de 1,9 % Zn, 0,9 % Cu, 38,0 g/t Ag et 0,6 g/t Au. Elle comprend un total de 182 cellules couvrant une superficie d'environ 100 kilomètres carrés en Abitibi, Québec.

Cette propriété à fort potentiel en or et en cuivre couvre sur plus de 8 kilomètres, le contact régional entre les roches volcaniques tholéitiques du Groupe de Enjalran et les roches volcaniques calco-alcalines du Groupe de Brouillan ainsi qu'un assemblage de roches volcaniclastiques felsiques. Au cours de 2015, Midland a identifié plusieurs nouveaux conducteurs VTEM à proximité de ce contact suite à son levé de 2014. Des levés électromagnétiques au sol sont présentement en cours afin de préciser les prochaines cibles de forage pour 2016.

Projet Laflamme - Midland/Aurbec (Coentreprise)

Le projet Laflamme est constitué de 506 claims couvrant une superficie d'environ 280 kilomètres carrés et est une coentreprise entre Midland et Mines Aurbec inc. Ce projet est situé à environ 25 kilomètres au nord-ouest de la ville de Lebel-sur-Quévillon et à environ 30 kilomètres à l'est du moulin de la mine Géant Dormant, au Québec.

Midland planifie actuellement compléter un sondage de 600 mètres afin de tester une nouvelle anomalie BHEM de type ''off-hole" détectée en dessous du sondage LA-11-08. Ce sondage avait rapporté une zone de 0,66 % Ni, 0,35 % Cu, 0,17 ppm Pt et 0,16 ppm Pd sur 8,0 mètres, incluant une zone à haute teneur titrant 1,55 % Ni, 0,53 % Cu, 0,26 ppm Pt et 0,28 ppm Pd sur un intervalle de 1,60 mètre (rapporté en longueur carotte et la vraie épaisseur n'est pas connue). Cette nouvelle cible prioritaire est située au contact entre des roches volcaniques mafiques et une intrusion de composition ultramafique dans un nouveau secteur favorable pour les minéralisations Ni-Cu-EGP très peu exploré.

Projet aurifère à la Baie James

Projet Baie James Éléonore - 100 % Midland

Le projet Éléonore, qui comprend les propriétés Éléonore Centre et Ouest, est constitué de 327 cellules couvrant une superficie de 172 kilomètres carrés et est localisé à environ 30 kilomètres au sud-ouest et dans un cadre géologique similaire au gisement Éléonore détenu par Goldcorp Inc. Ce gisement de classe mondiale contient des réserves prouvées de 2,99 millions de tonnes à 6,27 g/t Au (0,60 Moz Au), des réserves probables de 21,58 millions de tonnes à 6,30 g/t Au (4,37 Moz Au). Ce gisement contient aussi des ressources mesurées de 0,86 million de tonnes à 8,03 g/t Au (0,22 Moz Au), des ressources indiquées de 4,33 millions de tonnes à 6,00 g/t Au (0,83 Moz Au) et des ressources inférées de 12,09 millions de tonnes à 7,19 g/t Au (2,80 Moz Au).

Les travaux de prospection réalisés par Midland de 2009 à 2014 sur la propriété Éléonore Centre ont permis d'identifier plusieurs indices aurifères associés à des veinules de quartz-tourmaline encaissées dans des métasédiments ainsi que dans des métavolcaniques mafiques et felsiques ayant retourné des valeurs allant jusqu'à 18,8 g/t Au. De plus, le levé de polarisation provoquée (« PP ») effectué en 2013 a permis de mettre en valeur plusieurs anomalies orientées nord-sud qui n'ont pas toutes été expliquées à ce jour. Le levé de géochimie de sols complété en 2011 avait également permis d'identifier une série d'anomalies en As-Cu-Sb s'alignant aussi le long d'axes nord-sud. Le levé aéroporté magnétique de haute définition de 2014 a permis de confirmer la présence d'une importante structure orientée nord-sud, qui est associée avec plusieurs indices aurifères et anomalies de sol.

Au cours de 2015, Midland a complété un levé de polarisation provoqué de 30 kilomètres le long du contact entre les roches volcaniques et les sédiments. Une série de tranchées ont par la suite été complétées afin d'expliquer les anomalies obtenues. Ces tranchées ont permis de confirmer la présence d'une épaisse séquence de conglomérats altérés et minéralisés en contact cisaillé avec les volcanites mafiques. Pour 2016, Midland planifie étendre les travaux de prospection le long de ce contact favorable ainsi que dans la partie sud de la propriété.

Projet Platinoïdes (« EGP ») (Fosse du Labrador - Québec)

Projet Pallas - Midland/JOGMEC (Coentreprise)

Détenue en coentreprise, JOGMEC et Midland détiennent un total de 494 claims couvrant une superficie de 225 kilomètres carrés dans la Fosse du Labrador «Fosse». Cette acquisition couvre un large complexe ultramafique-mafique plurikilométrique plissé et reconnu pour son fort potentiel en élément du groupe du platine et or «EGP + Au». Depuis son acquisition, Midland et JOGMEC continue à démontrer le caractère exceptionnel du potentiel de la Fosse en éléments du groupe du platine. En 2015 seulement et sur une durée de 3 semaines, 42 nouveaux indices ont retourné plus de 1 g/t EGP + Au incluants 18 indices avec plus de 2 g/t EGP + Au provenant d'un total de 426 échantillons récoltés sur les blocs de claims de Ceres, Itokawa et Gaspar. Parmi ces résultats en échantillons choisis ( à noter que les teneurs peuvent ne pas être représentatives des zones minéralisées) notons les nouveaux indices d'Ida avec 31,0 g/t EGP + Au (= 29,0 g/t Pd, 1,6 g/t Pt et 0,4 g/t Au) et 7,5 g/t EGP + Au (= 5,7 g/t Pd, 1,6 g/t Pt et 0,2 g/t Au); de Ceres Sud avec 5,2 g/t EGP + Au (= 3,6 g/t Pd, 1,4 g/t Pt et 0,2 g/t Au) et de Cynthia avec 4,9 g/t EGP + Au (= 2,8 g/t Pd, 1,9 g/t Pt et 0,25 g/t Au) sur le bloc de claims de Ceres; Doris avec 6,2 g/t EGP + Au (= 2,9 g/t Pd, 3,1 g/t Pt et 0,2 g/t Au) sur le bloc d'Itokawa et d'Eugénia avec 3,3 g/t EGP + Au (= 2,6 g/t Pd, 0,6 g/t Pt et 0,1 g/t Au) sur le bloc de Gaspar. Le programme a aussi permis d'identifier plusieurs nouveaux corridors enrichis en EGP et d'en étendre latéralement d'autres qui étaient déjà connus.

À l'automne du rainurage des meilleurs indices découverts en 2015 réitère nos résultats de 2014 avec des rainures retournant 2,0 g/t EGP + Au (= 1,1 g/t Pd, 0,8 g/t Pt et 0,1 g/t Au) sur 0,5m sur l'indice Cynthia; 2,4 g/t EGP + Au (= 1,1 g/t Pd, 1,1 g/t Pt et 0,2 g/t Au) sur 1,0m incluant 3,4 g/t EGP + Au (= 1,6 g/t Pd, 1,5 g/t Pt et 0,3 g/t Au) sur 0,5m sur l'indice d'Hektor; 2,7 g/t EGP + Au (= 1,7 g/t Pd, 0,8 g/t Pt et 0,2 g/t Au) sur 1,0m incluant 3,9 g/t EGP + Au (= 2,7 g/t Pd, 1,0 g/t Pt et 0,2 g/t Au) sur 0,5m sur l'indice Ceres Sud et de 2,0 g/t EGP + Au (= 1,4 g/t Pd, 0,5 g/t Pt et 0,1 g/t Au) sur 0,46m sur l'indice Ida. Tous ces nouveaux indices d'EGP + Au (les épaisseurs vraies ne peuvent pas être déterminées avec les informations disponibles) demeurent ouverts dans toutes les directions et partagent beaucoup de similitudes gitologiques avec les gisements de type "reef" du Great Dyke au Zimbabwe et du Bushveld en Afrique du Sud. Midland et JOGMEC sont très encouragés par ces résultats et entendent continuer ses travaux en 2016. Un programme estival d'exploration est en élaboration qui inclura du rainurage au début de l'été et du forage à l'automne.

Projet aurifère (Fosse du Labrador - Québec)

Projet Willbob - 100% Midland

Détenue à 100% par Midland, la propriété Willbob qui a quintuplé en envergure depuis son acquisition est constituée de 318 titres miniers couvrant une superficie d'environ 140 kilomètres carrés et elle est située approximativement à 70 kilomètres à l'ouest de Kuujjuaq (Québec). Historiquement des travaux de prospection ont conduit à la découverte de plusieurs indices aurifères retournant des teneurs de 21,9, 19,8, 15,4, 6,4 et 3.8 g/t Au dans les meilleurs échantillons choisis provenant des indices de Lafrance, Kuni, Dessureault, Polar Bear et Dupuis respectivement. Du rainurage en 2006 sur l'indice Lafrance a retourné entre autres, 3,0 g/t Au sur 2,90 mètres et une autre, à 40 mètres le long du même corridor minéralisé, 2,6 g/t Au sur 3,90 mètres. Similairement des rainures de l'indice Dessureault en 1988 ont recoupé des valeurs de 12,1 g/t Au sur 3,2 mètres; 11,9 g/t Au sur 0,98 mètre; 9,9 g/t Au sur 1,1 mètre et 8,4 g/t Au sur 0,72 mètre (les épaisseurs vraies ne peuvent pas être déterminées avec les informations disponibles).

Les travaux de prospection réalisés par Midland durant l'été 2015 ont permis de découvrir de nombreux indices de haute teneur (communiqué de presse du 26 août 2015). La meilleure valeur provenant d'un échantillon choisi sur ce nouvel indice a retourné une teneur de 77,6 g/t Au. Plus récemment des résultats d'analyse révèlent la découverte de nouveaux indices dans les secteurs de l'indice Golden Tooth et East Dupuis (communiqué de presse du 6 octobre 2015) dont le meilleur résultat en échantillon choisi a retourné une valeur de 25,2 g/t Au ( à noter que les teneurs peuvent ne pas être représentatives des zones minéralisées); dans le premier cas, le long d'un corridor minéralisé d'au moins 200 mètres. Des travaux de prospections réalisés durant l'automne 2015 ont aussi permis la découverte de nouvelles zones minéralisées et fortement altérées dans la partie sud de la propriété, dans un secteur situé à 10 kilomètres au sud de l'indice Kuni (19,8 g/t Au). Le premier indice a retourné 4,6 g/t Au provenant de veines submétriques de quartz fumé et albite avec trace d'arsénopyrite enveloppé de calcite et ankérite dans une diorite à quartz. Le second indice, retournant 1,0 g/t Au, est situé à 500 mètres plus au sud et correspond à une zone cisaillée dans une diorite à quartz rouillée avec 1% d'arsénopyrite disséminées. Sept autres échantillons choisis dans le même corridor ont retournés des valeurs anomales en or variant de 0,11 à 0,25 g/t Au. Ces indices sont caractérisés par de fortes altérations de carbonate de fer, fuschite et quartz avec dissémination d'arsénopyrite, chalcopyrite, pyrrhotine et pyrite observés sur des puissances allant jusqu'à 100 mètres et traçable sur plus de 8 kilomètres. Midland travaille présentement à la planification d'une prochaine campagne d'exploration pour 2016 qui inclura de la prospection et du rainurage des meilleurs indices.

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d'or, d'éléments du groupe du platine, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que SOQUEM INC., Teck Resources Limited, Mines Agnico Eagle ltée et Japan Oil, Gas and Metals National Corporation. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

À propos de SOQUEM et Investissement Québec

SOQUEM INC. est une filiale à part entière de Ressources Québec, elle-même filiale d'Investissement Québec. Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l'investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d'emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières notamment des prêts, des garanties de prêt et de l'investissement en capital-actions afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l'administration de mesures fiscales et de la prospection d'investissement à l'étranger.

Contrôle de la qualité

Les programmes de forage de 2015 sur les projets Casault et Jouvex ont été complétés et supervisés par Midland. Les échantillons pour analyse économique ont été prélevés de carottes de forage de calibre NQ sciées en deux, dont une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Des échantillons de contrôle de référence (standards) ainsi que des blancs non minéralisés ont été insérés régulièrement dans les lots. Les analyses ont été effectuées par les laboratoires d'ALS Minerals de Val d'Or et de Vancouver. Les intersections sont rapportées en longueur de carottes et les vraies épaisseurs restent à être déterminées.

Ce communiqué ainsi que les données de ces programmes d'exploration ont été révisées par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements