SOURCE: Midwest Energy Emissions Corp.

13 nov. 2014 17h42 HE

Midwest Energy Emissions Corp. annonce un contrat sur plusieurs années avec Mercury Emissions Control

WORTHINGTON, OH--(Marketwired - 13 novembre 2014) - Midwest Energy Emissions Corp. (OTCQB: MEEC) a aujourd'huiannoncé que sa technologie brevetée de contrôle du mercure a été choisie par une importante usine nucléaire des services publics de production électrique appartenant au marché du nord du Midwest américain. L'entente sur plusieurs années concerne le respect du MATS en utilisant la technologie brevetée SEA de ME2C sur la centrale bi-énergie.

La Mercury and Air Toxic Standards (MATS, ou Standards sur le mercure et la toxicité de l'air) de l'Environmental Protection Agency (EPA) demande à ce que toutes les centrales d'environ 900 centrales au charbon américaines dépassant 25 mégawatts retirent approximativement 90% du mercure de leurs émissions, ceci à compter du 16 avril 2015, avec une extensions limitée jusqu'en avril 2016. ME2C utilise une technologie brevetée ayant démontré des niveaux d'élimination des émissions de mercure respectant la MATS, et ceci à des coûts et effets sur la productivité significativement moins élevés que les méthodes utilisées.

Alan Kelley, PDG, a affirmé que " Nous sommes très fiers de la performance de notre technologie, et notre équipe a, encore une fois, été de l'avant en gagnant cette section de marché. Ces deux unités représentent une grande opportunité d'étendre notre présence au niveau monial. Nous avons désormais 15 Unités de production électrique sous contrat, et les propriétaires de ces unités ont pris le temps d'apprécier la solution très dynamique que nous leur offrons pour contrôler les émissions de mercure. "

Kelley poursuit : " L'industrie pour laquelle nous travaillons demande des solutions dynamiques et fiables. Notre technologie SEA est suffisamment puissante pour nous garantir des résultats et éliminer le poids du respect du MATS pour toute l'industrie électrique du charbon, et ceci avec le minimum d'arrêt de production et en préservant la capacité de recycler les cendres volantes, permettant d'en faire un usage avantageux. Nous vivons une époque très excitante pour nous, et nous serons ravis de participer dans les avancées à venir aux États-Unis avec le MATS, et dans les marchés émergents internationaux. "

À propos de Midwest Energy Emissions Corp : Midwest Energy Emissions Corp. (ME2C) développe et utilise des technologies brevetées et propriétaires pour éliminer le mercure des émissions des centrales au charbon. La Mercury and Air Toxic Standards (MATS) de l'Electrical Generating Units demande à ce que toutes les centrales américaines au charbon et à l'huile diminuent leurs émissions de mercure d'environ 90% à partir du 16 avril 2015. Midwest utilise une technologie brevetée ayant démontrée la capacité de diminuer les émissions de mercure en atteignant le MATS, et ceci à des coûts financiers et en production inférieurs aux méthodes présentement utilisées, ceci tout en conservant le marché de revente des cendres volantes dont l'usage est utile; il s'agit d'une industrie atteignant environ 450 millions de dollars annuellement. La direction considère que le contrôle des émissions correspond, aux États-Unis, à une opportunité de 2 à 3 milliards annuellement, en plus d'une croissance internationale alors que d'autres pays adopteront une règlementation des émissions du mercure selon la United Nations Minimata Convention on Mercury. Apprenez-en davantage à : www.midwestemissions.com.

Déclaration de limitation des responsabilités
À l'exception des informations historiques contenues dans ce communiqué de presse, le contenu ici présent peut comprendre des " déclarations prospectives " faites selon les Safe Harbor Provisions of the Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés sont fondés sur les attentes présentes de la direction et sont sujets à l'incertitude et aux circonstances changeantes. Les investisseurs doivent être avertis du fait que les énoncés prospectifs comprennent des risques et des incertitudes qui pourraient amener des résultats qui diffèrent matériellement des énoncés ayant été faits. Les questions pouvant entraîner des résultats différant matériellement de ceux de ces énoncés prospectifs comprennent, entre autres facteurs, le gain ou la perte de clients importants, des règlementations additionnelles ou nouvelles de l'EPA concernant les centrales brûlant du charbon, des interruptions de fourniture de matériaux, un changement important des conditions économiques générales dans des régions où les centrales de notre client pourraient voir des changements importants de la demande en électricité, une interruption importante de la fourniture de charbon aux unités de notre client, la perte d'éléments clé de notre personnel de direction, l'échec dans l'obtention de fonds de roulement pour exécuter le plan d'affaires, et toute règlementation concernant la Corporation. De plus, ce communiqué contient des renseignements dont le caractère est sensible au temps, et dont l'analyse faite par la direction ne peut être considérée qu'en fonction de la date à laquelle cette information a été communiquée. La Corporation ne prend aucune obligation de mise à jour ou de révision de tout énoncé prospectif pour que celui-ci reflète une situation, des renseignements ou des circonstances futures pouvant survenir à une date postérieure à la publication. Pour plus de renseignements concernant les questions pouvant affecter matériellement la performance financière associée à ces énoncés prospectifs, il est possible de consulter les dépôts périodiques de la Corporation avec la Securities and Exchange Commission.

Renseignements