SOURCE: Midwest Energy Emissions Corp.

21 août 2014 15h24 HE

Midwest Energy Emissions Corp. annonce une augmentation record de son chiffre d'affaires de 94 % pour le deuxième trimestre 2014, ainsi que la réunion annuelle des actionnaires

WORTHINGTON, OH--(Marketwired - 21 août 2014) - Midwest Energy Emissions Corp. (OTCQB: MEEC), chef de file du marché des systèmes de contrôle des émissions de mercure pour l'industrie des centrales électriques au charbon, a annoncé aujourd'hui qu'elle dégageait au deuxième trimestre 2014 des revenus de 879 000 USD, soit 94 % d'augmentation d'un exercice à l'autre, avec des revenus différés de 2,7 millions USD, soit 150 % d'augmentation par rapport au premier trimestre 2014.

Le PDG, R. Alan Kelley, explique, " Ce trimestre fut un jalon important pour l'entreprise qui a bénéficié du plus gros revenu trimestriel de son histoire puisque nous avons mis en œuvre un plan concernant la livraison d'électricité et le contrôle des nouveaux sites sous contrat. Ce n'est que le début de ce qui sera, nous l'espérons, une augmentation significative des prochains revenus ".

L'entreprise a annoncé dans le courant du deuxième trimestre la livraison de son nouveau système d'alimentation exclusif et elle a ajouté que son premier client a prolongé son contrat avec elle pour trois années supplémentaires. Cette prolongation de contrat constitue un développement très important pour nous. Nous apprécions énormément notre relation avec ce client depuis 2011 lorsque nous avons installé pour la première fois notre technologie visant à gérer la conformité de l'usine aux réglementations locales sur les émissions de mercure. Au cours de ces trois années de service auprès de ce client initial, la solution brevetée Sorbent Enhancement Additive (SEA) a fonctionné régulièrement et avec précision permettant ainsi de se conformer aux restrictions d'émissions déterminées par l'État. La prolongation de ce contrat de trois ans fait passer le client de la norme locale à la norme de toxicité du mercure dans l'air (MATS), réglementation fédérale capitale, ce qui démontre la confiance de ce gros consommateur dans l'exécution de nos engagements. Après un premier semestre 2014 solide grâce au niveau de réservations, nous possédons aujourd'hui 13 centrales électriques au charbon sous contrat respectant la MATS, ainsi que de nombreuses opportunités dans notre pipeline des ventes.

Kelley poursuit, " Avec l'annonce la semaine dernière stipulant que nous avions réussi à répondre aux besoins du capital grâce à l'investissement de 10 millions USD d'un grand organisme d'investissement possédant des centrales électriques au charbon, notre équipe augmente et se prépare à gagner une part de marché significative dans ce marché passionnant de capture d'émissions de mercure qui est en train de se développer conformément à la MATS et qui débutera en avril 2015. Notre approche novatrice de la capture de mercure peut augmenter rapidement aux États-Unis, et nous possédons les ressources financières pour développer cette approche brevetée dans les autres marchés internationaux tels que la Chine, où réside un énorme potentiel dans les années à venir ".

Kelley conclut, " Nous avons annoncé dans le courant du deuxième trimestre un nouveau plan visant à ce que la direction s'adresse tous les trimestres aux actionnaires - la première intervention ayant probablement lieu lors de la réunion annuelle des actionnaires de cet automne dont la date sera annoncée dans le courant des prochaines semaines. Nous sommes vraiment impatients des développements de ME2C cet été, et nous avons hâte de faire encore mieux lors du deuxième semestre de l'année ".

À propos de Midwest Energy Emissions Corp: Midwest Energy Emissions Corporation développe et utilise des technologies brevetées et exclusives pour retirer le mercure des émissions de centrales au charbon. La Norme de toxicité du mercure dans l'air (MATS) de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) exige que toutes les centrales d'énergie de plus de 25 mégawatts activées au charbon et au mazout aux États-Unis retirent environ 90 % du mercure de leurs émissions à compter du 16 avril 2015. Midwest utilise une technologie brevetée qui a démontré sa capacité à faire chuter les niveaux de mercure afin de se conformer au MATS à un prix beaucoup plus bas et avec moins d'incidence opérationnelle que les méthodes présentement utilisées, tout en préservant la qualité marchande des cendres volantes à un usage bénéfique, ce qui est une industrie de 450 millions de dollars annuels. La direction estime que le contrôle des émissions de mercure est une opportunité récurrente de 2 à 3 milliards USD chaque année aux États-Unis, avec une croissance internationale attendue puisque les pays adoptent les réglementations d'émissions de mercure dans le cadre de la Convention de Minimata des Nations Unies sur le mercure. Pour en savoir davantage: www.midwestemissions.com.

Énoncé prévisionnel de Safe Harbor
À l'exception des renseignements historiques contenus dans ce communiqué, le contenu aux présentes peut comprendre des " énoncés prévisionnels " faits en vertu des dispositions de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Ces énoncés reposent sur les attentes actuelles de la direction et sont sujets à l'incertitude et aux changements de circonstances. Les investisseurs sont prévenus que les énoncés prévisionnels comprennent des risques et des incertitudes pouvant provoquer une distinction importante entre les vrais résultats et ceux indiqués dans ces énoncés prévisionnels. Les situations pouvant causer un écart important avec ces énoncés prévisionnels comprennent, parmi d'autres facteurs, l'ajout ou la perte d'un client d'envergure, de nouveaux changements dans les règles de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) affectant les centrales électriques au charbon, l'interruption dans l'approvisionnement de matériaux, un changement important dans les conditions économiques générales dans une des régions où les services de nos clients peuvent expérimenter un important changement dans la demande d'électricité, une importante interruption dans la fourniture de charbon chez nos clients, la perte de membre clés du personnel de direction, l'échec à obtenir les fonds de roulement nécessaires pour exécuter le plan d'affaires de l'entreprise et tout litige important au sujet de la société. De plus, ce communiqué comprend des renseignements périmables qui tiennent compte de la meilleure analyse de la direction au moment de leur diffusion. La société ne prend aucune responsabilité de mettre à jour publiquement ni de réviser tout énoncé prévisionnel afin de tenir compte d'événements futurs, de renseignements ou de circonstances pouvant survenir après la date de ce communiqué. D'autres renseignements à propos de situations qui pourraient affecter le rendement financier de manière appréciable relativement aux énoncés prévisionnels contenus dans ce communiqué se trouvent dans les dépôts périodiques auprès de la Securities and Exchange.

Renseignements

  • Contact:
    Keith McGee
    Directeur des relations avec les investisseurs
    Midwest Energy Emissions Corp.
    614-505-6115
    kmcgee@midwestemissions.com