Aurizon Mines ltée
TSX : ARZ
NYSE Amex : AZK

Aurizon Mines ltée

18 avr. 2012 18h55 HE

Mines Aurizon ltée: Découverte d'une minéralisation à plus forte teneur dans les secteurs Heva et Hosco sur la propriété Joanna

VANCOUVER, BRITANNIQUE-COLOMBIE--(Marketwire - 18 avril 2012) - Mines Aurizon ltée (TSX:ARZ)(NYSE Amex:AZK) a le plaisir d'annoncer les résultats de la première série de forage d'exploration 2012 dans les secteurs Heva et Hosco du projet Joanna, situé à 20 kilomètres de Rouyn-Noranda, dans le Nord-Ouest du Québec.

« Nous avons toujours cru que la propriété Joanna avait un potentiel d'exploration considérable, au-delà des ressources aurifères s'élevant à environ 2,5 millions d'onces découvertes à Hosco, qui forment actuellement la base de l'étude de faisabilité de Joanna », a déclaré George Paspalas, président et directeur général d'Aurizon. « Nous avons initié un programme de forage à la fin de l'année dernière afin de commencer à tester une partie de ce potentiel, dans l'intention stratégique de comprendre le plein potentiel de développement de la propriété, tout en achevant l'étude de faisabilité de Joanna, qui devrait être terminée à la fin du deuxième trimestre de 2012. Les résultats obtenus à ce jour sont très encourageants, et malgré leur nature précoce, ils présentent deux éléments clés sur lesquels nous nous concentrerons dans le cadre du forage futur de la propriété. Tout d'abord, il semble qu'une minéralisation à plus forte teneur soit présente à Hosco, et deuxièmement, les tests métallurgiques initiaux de la minéralisation du secteur Heva indiquent qu'elle n'est pas réfractaire. »

À ce jour, les meilleurs résultats obtenus de trente-six (36) trous sont les suivants : 7 grammes d'or par tonne sur 9,4 mètres dans le trou JA-11-970 et 3,5 grammes d'or par tonne sur 21,6 mètres dans le trou JA-11-981, qui inclut un intervalle de 9,4 grammes d'or par tonne sur 5,8 mètres. Ces deux trous sont situés respectivement à 100 et 200 mètres des ressources actuelles en fosse du secteur Hosco.

À ce jour, cinquante-huit (58) nouveaux trous totalisant 16 348 mètres ont été forés dans le cadre du programme ciblant le secteur Heva et l'extension Ouest du gîte Hosco entre la surface et une profondeur de 200 mètres, ce qui correspond à une étendue longitudinale de 2,5 kilomètres le long de la faille Cadillac. Ce programme avait pour objectif de tester la continuité du système minéralisé à faible profondeur à l'Ouest du gîte Hosco en utilisant un espacement initial de 100 mètres.

Trente-trois (33) des trente-six trous (36) ont recoupé entre une et six intersections minéralisées, mesurées avec des paramètres de coupure minimale de 0,5 gramme par tonne d'or sur 5 mètres. Huit (8) de ces trous ont recoupé au moins un intervalle de forage présentant une teneur supérieure à 3 grammes par tonne d'or sur une épaisseur minimale de 3 mètres.

Les meilleurs résultats du programme de forage de 2012 sont présentés dans le tableau ci-dessous par zone : (voir le croquis ci-joint pour l'emplacement des trous)

Zone Trou Section
(m)
De
(m)
À
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t)
Extension Hosco Ouest JA-11-970 6 985 248,0 258,0 9,4 7,0
JA-11-981 7 100 199,5 222,0 21,6 3,5
dont 7 100 214,5 220,5 5,8 9,4
Heva Est JA-11-995 6 150 79,5 84,7 5,0 10,1
dont 80,7 81,4 0,7 65,8
Heva JA-11-938 5 600 139,5 167,5 19,6 2,3
dont 5 600 142,5 149,0 4,6 7,7
dont 5 600 142,5 144,0 1,0 27,6
JA-11-956 5 650 54,0 70,5 15,8 1,8
dont 5 650 54,0 57,1 3,0 6,2

Les intervalles minéralisés sont calculés en utilisant une coupure minimale de 2 grammes par tonne d'or sur 3 mètres.

Extension Hosco Ouest

Sept (7) trous ont été forés suivant l'extension Ouest immédiate de la fosse Hosco telle que définie dans la mise à jour des ressources de 2011 (voir le communiqué de presse d'Aurizon en date du 13 juin 2011). Cinq (5) trous ont recoupé une superposition de zones multiples associées au gîte Hosco, à l'intérieur d'une enveloppe de 100 mètres d'épaisseur suivant une légère inclinaison (25 à 30°) vers l'Ouest le long d'une étendue longitudinale de 250 mètres de la section Est à 7 250 mètres (correspondant à la limite de la fosse Hosco) à la section Est à 7 000 mètres.

Un facteur métal combiné (teneur x largeur) de 10 à 97 a été obtenu dans les trous JA-11-970, 980, 981, 1002 et 1003 avec deux à six intervalles minéralisés distincts recoupant des teneurs comprises entre 0,6 et 9,0 grammes d'or par tonne sur 5 à 35 mètres en largeurs réelles. Les résultats obtenus de ces trous confirment une forte continuité latérale d'un vaste système minéralisé à faible teneur. Les meilleurs résultats sont issus de lentilles à plus forte teneur et ont recoupé 7,0 grammes d'or par tonne sur 9,4 mètres et 9,4 grammes d'or par tonne sur 5,8 mètres (épaisseurs réelles) respectivement dans les trous JA-11-970 et 981. Dans ces cas particuliers, la teneur aurifère est directement associée à un enrichissement sulfuré et à un volume accru de filons de quartz.

Dans le secteur Hosco, la minéralisation est associée plus généralement à un système de filons de quartz parallèle orienté Est-Ouest, incorporé dans une combinaison biotite-quartz et de la roche sédimentaire à grain fin avec une altération locale de mica blanc. Les deux principaux minéraux sulfurés qui sont présents sont l'arsénopyrite et la pyrrhotite. Les valeurs aurifères plus élevées sont associées à de l'or libre visible dans du quartz.

Heva Est

À environ 1 kilomètre à l'Ouest du secteur Hosco Ouest, une série de 22 trous a été forée le long d'une portion de 950 mètres de la faille Cadillac, couvrant une estimation précédente de ressources présumées (voir le communiqué de presse d'Aurizon en date du 13 juin 2011). L'espacement des trous de forage variait de 50 à 100 mètres et un ou deux trous par section ont été forés.

Le meilleur résultat a été obtenu dans le trou JA- 11-995, qui a recoupé 10,1 grammes d'or par tonne sur 5 mètres (épaisseur réelle) dans un filon de quartz en contact avec la faille Cadillac, qui inclut un échantillon à forte teneur de 65,8 grammes d'or par tonne à 0,7 mètre. Dix (10) trous ont recoupé un (1) ou deux (2) intervalles minéralisés présentant des teneurs comprises entre 0,6 et 2,3 grammes d'or par tonne sur une épaisseur de 5 à 14 mètres. Chaque trou contient ou présente une minéralisation régulière et il est situé à l'intérieur d'une enveloppe de 500 mètres de largeur, de la section Est à 6 000 mètres à la section Est à 6 500 mètres, à mi-distance entre Hosco Ouest et le secteur Heva.

Une inclinaison modérée orientée Ouest peut être extrapolée quand les résultats du trou JA-07-36 foré en aval-pendage à une profondeur de 350 mètres sont corrélés avec la minéralisation à faible profondeur. Les résultats obtenus (voir le communiqué de presse d'Aurizon en date du 13 juin 2011) dans ce dernier trou correspondent à 3,2 grammes par tonne sur 9,2 mètres inclus dans un intervalle plus large de 2,4 grammes d'or par tonne sur 14,2 mètres.

À cet emplacement, la minéralisation aurifère est associée à un remplacement d'amphibolites dans de la roche sédimentaire et à une forte présence de pyrrhotite des deux côtés de la faille Cadillac.

Secteur Heva

Une série de (8) trous ciblant l'extension Est du gîte Heva a été forée à 250 mètres de profondeur verticale, sur trois sections largement espacées de 50 mètres.

Les meilleurs résultats obtenus des trous JA-11-938 et JA-11-956 ont recoupé 7,0 grammes d'or par tonne sur 4,6 mètres (épaisseur réelle) et 6,2 grammes d'or par tonne sur 3 mètres (épaisseur réelle) respectivement, et sont corrélés à la structure minéralisée principale située entre 100 et 150 mètres latéralement à l'Est de chantiers minés. Deux autres trous, JA-11-937 et JA-11-957, ont recoupé des intervalles minéralisés de 3 grammes d'or par tonne sur 3 mètres dans deux lentilles différentes. Cependant, cette zone a été forée par le propriétaire précédent par échantillonnage intermittent et elle était généralement restreinte à des filons de quartz.

En règle générale, chaque trou a recoupé une superposition de 1 à 6 lentilles présentant des intervalles minéralisés de 0,6 gramme d'or par tonne sur des épaisseurs variables de 5 à 21,6 mètres. Un facteur métal combiné (teneur x épaisseur) pour chaque trou varie entre 12 et 65.

Cette superposition de lentilles forme le noyau du secteur Heva, composé d'une enveloppe avec un pendage Nord de 60 à 65 degrés présentant des épaisseurs comprises entre 30 et 60 mètres. Dans la zone de l'ancienne mine, les lentilles principales (zone P, P2 et PF) sont situées au point de contact du mur de la faille Cadillac, et jusqu'à 30 mètres de ce point de contact. La minéralisation prend la forme d'un réseau de filons de quartz gris d'ordre centimétrique à métrique dans du wacke et de l'argilite avec altération de biotite-tourmaline. Les sulfures, principalement de la pyrrhotite, sont rares, représentant généralement moins de 1 % de la longueur de carotte échantillonnée, et ils sont disséminés dans des filons et des roches hôtes. Localement, l'or est remobilisé à l'intérieur du chloritoschiste de la faille Cadillac.

D'autres lentilles restant à définir (zone S, ISO et AMPO) sont développées dans des conglomérats amphibolitisés entre 70 et 110 mètres du mur de la faille.

« Cette série de résultats de forage marque un tournant dans notre exploration », a déclaré Martin Demers, directeur général de l'exploration. « La plupart des travaux de forage effectués sur la propriété depuis 2007 se sont concentrés sur la définition de ressources superficielles à faible teneur dans le secteur Hosco. Le programme actuel soutient l'hypothèse qu'une minéralisation à plus forte teneur, dont la continuité et les facteurs de métal peuvent soutenir une opération minière souterraine, pourrait être développée le long de la portion Joanna de la faille Cadillac. »

Métallurgie

Trois échantillons composites de 40 à 46 kilogrammes ont été envoyés à SGS Minerals Services à des fins de tests métallurgiques. Ces échantillons ont été préparés avec des rejets des analyses provenant du secteur Heva. Les teneurs de ces trois échantillons, selon les résultats des analyses, étaient de 1,78, 3,89 et 1,44 grammes d'or par tonne, respectivement. Les tests initiaux par cyanuration en vrac ont révélé des récupérations d'or entre 93 % et 99 % après une durée de lixiviation de 48 heures. Une autre série de tests a été effectuée par séparation gravimétrique préalablement à la cyanuration. Des concentrés riches en or ont indiqué des récupérations gravimétriques de 47 %, 58 % et 62 % pour les trois échantillons.

Perspectives

Deux foreuses sont actuellement actives dans le cadre d'un projet d'exploration d'une valeur de 3,4 millions de dollars pour 2012. En raison des résultats encourageants obtenus à ce jour, le forage de trous plus profonds visant à suivre la continuité de la minéralisation en profondeur jusqu'à 400 mètres a été entamé avec l'ajout de deux foreuses supplémentaires.

Le forage de reconnaissance sur le gîte Heva est presque terminé. Une mise à jour des ressources en fosse sera effectuée au cours de cette année. Par ailleurs, l'interprétation des corridors à plus forte teneur indiquant une inclinaison définie a le potentiel d'orienter le projet vers une combinaison de cibles superficielles et souterraines, et une autre phase de forage d'exploration sera initiée.

Contrôle de la qualité

Les analyses sont effectuées sur des carottes sciées en deux en utilisant les procédures de pyroanalyse et de préparation standard d'ALS Chemex sur une préparation de 30 grammes avec finition par absorption atomique. Toutes les analyses recoupant des valeurs supérieures à 10 g/t sont répétées sur la même préparation de pulpe par finition gravimétrique. Des matériaux de référence certifiés, des doubles et des échantillons stériles sont insérés dans une séquence d'échantillons afin d'assurer le contrôle de la qualité, et sont contrôlés à la réception des analyses. Des analyses de vérification sur les pulpes et les rejets grossiers sont effectuées sur environ 15 % des échantillons. Des renseignements supplémentaires sur l'assurance de la qualité et le contrôle de la qualité sont fournis sur le rapport technique actuel sur la propriété intitulé « NI 43-101 Technical Report Mineral Resource Estimation Joanna Gold Project, Rouyn Noranda, Quebec, Aurizon Mines Ltd. September 2011 Updated » (Rapport technique conforme à la norme canadienne 43-101, estimation des ressources minérales pour le projet aurifère Joanna, Rouyn-Noranda, Québec, Aurizon Mines ltée, mise à jour de septembre 2011), déposé au site Web de Sedar à www.sedar.com. Les analyses initiales ont été effectuées par ALS Chemex et les analyses de vérification ont été effectées par le Laboratoire d'analyse Bourlamaque de Val d'Or.

La planification du forage, la mise en œuvre et le programme de contrôle de la qualité ont été supervisés par Martin Demers, géologue et directeur général de l'exploration et personne qualifiée au sens de la norme canadienne 43-101. M. Demers est également responsable de la préparation des renseignements scientifiques et techniques contenus dans le présent communiqué de presse.

Renseignements supplémentaires

Le croquis ci-joint montre le secteur Heva de la propriété Joanna. Les résultats détaillés des trous supplémentaires sont présentés dans les tableaux ci-joints. Tous les autres renseignements précédemment publiés sur le projet Joanna sont également disponibles sur le site Web d'Aurizon à www.aurizon.com.

Une carte est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/a418m.pdf

À propos d'Aurizon

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée sur la mise en valeur de ses projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le Nord-Ouest du Québec, l'un des territoires miniers les plus favorables et l'une des régions les plus prolifiques en or et en métaux de base au monde, ainsi que sur l'augmentation de son portefeuille d'actifs par des transactions rentables. Les actions d'Aurizon se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole « ARZ » de même qu'au NYSE Amex sous le symbole « AZK ». Pour tout complément d'information sur Aurizon et ses propriétés, consultez le site Web d'Aurizon à www.aurizon.com.

INFORMATIONS ET ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » au sens de la règlementation sur les valeurs mobilières en vigueur au Canada et aux États-Unis (collectivement, les « informations prospectives »). Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont valables à la date indiquée dans ledit communiqué. Sauf tel qu'exigé par la législation sur les valeurs mobilières en vigueur, la Société ne prévoit pas, et décline toute responsabilité quant à la mise à jour desdites informations prospectives. Les informations prospectives incluent, entre autres, les énoncés concernant les ressources minérales estimées, l'effet anticipé des résultats de forage achevés sur le projet Joanna, l'interprétation de ces résultats, les délais de réalisation d'une étude de faisabilité et la répartition dans le temps et les attentes de futurs programmes de travaux. Souvent, mais pas toujours, les informations prospectives peuvent être identifiées par l'utilisation de termes comme « planifie », « s'attend à », « devrait », « prévoit au budget », « projette », « estime », « prévoit », « a l'intention de », « anticipe », « croit » ou « a le potentiel de », ou la forme négative de ces termes, ou encore des variations de ces termes et phrases, ou bien par des énoncés indiquant que certains évènements, résultats ou actions « peuvent », « pourraient » ou « devraient » se concrétiser ou se concrétiseront.

Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont fondées sur certaines hypothèses que la Société considère comme raisonnables, y compris, à l'égard des estimations de ressources minérales, les hypothèses et paramètres clés sur lesquels ces estimations sont fondées, selon les descriptions fournies dans le présent communiqué de presse et dans le rapport technique sur la propriété, que le prix actuel et la demande actuelle en or seront maintenus ou augmenteront, l'approvisionnement en or restera stable, que la conjoncture économique et commerciale générale ne changera pas de manière sensiblement négative, que le financement sera disponible, si et quand cela sera nécessaire selon des conditions raisonnables, et que la Société ne fera l'objet d'aucun accident matériel, conflit du travail, ou panne d'usine ou d'équipement.

Cependant, les informations prospectives impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs, susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats, performances ou réalisations réels de la Société et les futurs résultats, performances ou réalisations exprimés ou impliqués par les informations prospectives. Ces facteurs incluent, entre autres, les conclusions des évaluations économiques, le risque que les résultats réels des activités d'exploration soient différents de ceux prévus, que le coût des fourniture, de l'équipement et de la main-d'œuvre augmentent plus que prévu, que le prix futur de l'or décline, que le dollar canadien se renforce par rapport au dollar américain, que les ressources et réserves minérales ne correspondent pas aux estimations, que les coûts réels ou les résultats réels des activités de réclamation soient plus importants que prévu, que des changements des paramètres de projet au fur et à mesure de l'affinage des plans puissent entraîner des coûts plus élevés, le risque de variations imprévues des ressources et réserves minérales, des teneurs ou des taux d'extraction, le risque de panne d'usine, d'équipement ou de processus pour fonctionner comme prévu, des accidents, des conflits du travail et les autres risques généralement associés à l'exploitation minière, les retards imprévus dans l'obtention de financements ou d'approbations du gouvernement, ou dans la réalisation des activités de développement ou de construction, ainsi que les facteurs et risques décrits de manière plus exhaustive dans le Formulaire annuel d'information d'Aurizon déposé auprès des commissions sur les valeurs mobilières de tous les territoires et provinces du Canada et dans le Rapport annuel d'Aurizon sur Formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, qui sont disponibles sur le site Web de la Société à www.aurizon.com, ainsi que sur Sedar (www.sedar.com) et sur Edgar (www.sec.gov/). Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient entraîner un écart sensible entre les actions, évènements ou résultats réels et ceux décrits dans les informations prospectives, il peut exister d'autres facteurs entraînant un écart sensible entre les actions, les évènements ou les résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Il ne saurait exister aucune garantie assurant que les informations prospectives se révèleront exactes, car les résultats réels et les évènements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans lesdits énoncés. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison de l'incertitude y étant liée.

MISE EN GARDE DESTINÉE AUX LECTEURS AMÉRICAINS

En tant qu'émetteur assujetti au Canada, la Société est soumise aux règles, aux politiques et aux règlements des organismes de règlementation canadiens et tenue de fournir des renseignements détaillés sur ses propriétés, dont la minéralisation, les forages, l'échantillonnage et les analyses, la sécurité des échantillons et les estimations des ressources et des réserves minérales. De plus, en tant qu'émetteur assujetti au Canada, la Société est tenue de décrire les ressources minérales associées à ses propriétés en fonction des définitions établies par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (« ICM ») pour les ressources « indiquées » ou « présumées », des catégories reconnues par les organismes de règlementation canadiens, mais pas par la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis.

La SEC permet aux sociétés minières de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gîtes minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Par conséquent, les renseignements contenus dans le présent communiqué au sujet des gîtes minéraux de la Société peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires présentés par des sociétés des États-Unis qui sont assujetties aux exigences en matière de déclaration et d'information des lois sur les valeurs mobilières du gouvernement fédéral des États-Unis et à la règlementation de la SEC.

En particulier, le présent communiqué contient l'expression « ressources indiquées ». Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnue et exigée par les organismes de règlementation canadiens, cette expression n'est pas reconnue par la SEC. Les investisseurs des États-Unis doivent se garder de présumer que les gîtes minéraux faisant partie de cette catégorie seront convertis en réserves minérales, que ce soit en tout ou en partie.

Dans le présent communiqué, l'expression « ressources présumées » est également utilisée. Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnue et exigée par les organismes de règlementation canadiens, cette expression n'est pas reconnue par la SEC. Les « ressources présumées » comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut tenir pour acquis qu'une partie ou que la totalité des ressources minérales présumées sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs des États-Unis ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Intersections de la zone Heva présentant des valeurs supérieures à 0,5 g/t sur 5 mètres

Trou E (m) De À Longueur
du trou
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t Au)
JA-11-937 5601 106,5 124,5 18,0 16,3 0,8
147,0 160,5 13,5 12,3 1,0
214,5 220,0 5,5 5,0 2,0
JA-11-938 5601 139,5 167,5 28,0 19,6 2,3
142,5 144,0 1,5 1,0 27,6
175,5 206,0 30,5 21,6 0,9
JA-11-939 5599 23,2 33,0 9,8 9,3 1,1
195,7 201,0 5,3 5,0 2,2
JA-11-955 5600 66,0 88,0 22,0 20,8 0,9
JA-11-956 5651 54,0 70,5 16,5 15,8 1,8
54,8 56,0 1,2 1,1 14,7
79,5 86,0 6,5 6,2 2,1
JA-11-957 5652 126,8 148,0 21,2 20,3 1,5
161,0 172,0 11,0 10,6 0,6
180,8 186,0 5,2 5,0 2,4
JA-11-958 5748 94,5 109,5 15,0 14,2 1,2
126,0 136,5 10,5 10,0 1,0
JA-11-959 5750 217,5 223,9 6,4 5,0 1,1
246,0 252,4 6,4 5,0 1,3

Intersections de la zone Heva présentant des valeurs supérieures à 3 g/t sur 3 mètres

Trou E (m) De À Longueur
du trou
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t Au)
JA-11-937 5601 214,5 217,8 3,3 3,0 3,1
JA-11-938 5601 142,5 149,0 6,5 4,6 7,7
JA-11-956 5651 54,0 57,1 3,1 3,0 6,2
JA-11-957 5652 129,0 133,0 4,0 3,8 3,2
182,9 186,0 3,1 3,0 3,7

Intersections de la zone Heva Est présentant des valeurs supérieures à 0,5 g/t sur 5 mètres

Trou E (m) De À Longueur
du trou
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t Au)
JA-11-947 6500 42,0 49,0 7,0 5,9 1,2
174,2 180,0 5,8 5,0 2,3
JA-11-948 6500 135,0 142,0 7,0 5,0 1,1
164,0 171,0 7,0 5,0 0,6
JA-11-949 6500 83,0 88,5 5,5 5,0 1,8
110,2 120,0 9,8 8,9 1,3
JA-11-963 6300 129,0 142,5 13,5 10,3 1,0
JA-11-964 6700 64,5 76,5 12,0 11,3 1,1
JA-12-967 5850 60,6 69,0 8,5 8,0 1,7
JA-12-969 5950 72,0 79,5 7,5 7,1 1,3
JA-12-978 6000 143,1 148,5 5,4 5,0 1,4
JA-12-979 6000 159,0 169,5 10,5 7,5 0,7
JA-12-986 6050 151,5 166,5 15,0 14,2 0,9
JA-12-988 6200 75,7 81,0 5,3 5,0 1,5
JA-12-991 6350 198,0 203,8 5,8 5,0 1,0
237,0 244,5 7,5 6,5 1,3
JA-12-995 6150 79,5 84,7 5,2 5,0 10,1
80,7 81,4 0,7 0,7 65,8

Les trous JA-11-965, 966, 968, 971, 972, 975, 976, 977 et 987 n'ont recoupé aucune valeur significative

Intersections de l'extension Hosco Ouest présentant des valeurs supérieures à 0,5 g/t sur 5 mètres

Trou E (m) De À Longueur
du trou
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t Au)
JA-12-1002 7150 38,5 46,5 8,0 7,0 0,9
56,5 62,2 5,7 5,0 2,9
dont 58,7 59,2 0,5 0,4 27,4
JA-12-1003 7050 182,5 192,0 9,5 8,5 1,3
204,5 210,0 5,6 5,0 1,8
220,0 226,0 6,0 5,4 1,1
231,8 246,4 14,6 13,1 1,3
267,5 273,3 5,8 5,2 1,2
JA-12-980 7150 169,5 192,0 22,5 21,8 1,4
198,0 234,0 36,0 34,9 1,4
241,5 252,0 10,5 10,2 0,8
JA-12-981 7100 169,5 178,5 9,0 8,7 1,4
199,5 222,0 22,5 21,6 3,5
dont 216,0 219,0 3,0 2,8 12,4
243,8 249,0 5,2 5,0 2,1
JA-12-983 7200 NS
JA-12-984 7000 160,7 165,8 5,2 5,0 1,7
JA-12-970 6985 195,0 210,0 15,0 14,1 0,9
248,0 258,0 10,0 9,4 7,0
dont 249,0 250,0 1,0 0,9 16,7

Intersections de l'extension Hosco Ouest présentant des valeurs supérieures à 3 g/t sur 3 mètres

Trou E (m) De À Longueur
du trou
(m)
Largeur
réelle
(m)
Teneur
(g/t Au)
JA-12-980 7150 201,0 205,5 4,5 4,4 4,6
JA-12-1001 7150 57 60,4 3,4 3,0 4,8
JA-12-981 7100 214,5 220,5 6,0 5,8 9,4
JA-12-970 6985 248,0 258,0 10,0 9,4 7,0

Renseignements

  • Aurizon Mines ltée
    George Paspalas
    Président-directeur général
    604-687-6600

    Aurizon Mines ltée
    Martin Bergeron
    Vice-président de l'exploitation
    819-874-4511

    Aurizon Mines ltée
    Relations avec les investisseurs
    jennifer.north@aurizon.com

    Aurizon Mines ltée
    604-687-6600 ou Sans frais : 1-800-411-GOLD (4653)
    604-687-3932 (FAX)
    info@aurizon.com
    www.aurizon.com