Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
AMEX : AZK

Mines Aurizon Ltée

15 nov. 2006 18h46 HE

Mines Aurizon Ltée : la production aurifère à Casa Berardi démarre en novembre 2006; les zones principales démontrent des résultats de forage encourageants

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(CCNMatthews - 10 nov. 2006) - Suivant l'achèvement des travaux de développement relatifs à la pré-production, la société les Mines Aurizon (TSX:ARZ)(AMEX:AZK) confirme que le démarrage des opérations à Casa Berardi est prévu pour ce mois.

Rapport sur les progrès de Casa Berardi

Le moulin traite actuellement le minerai à partir de la halde à minerai en surface tirée du développement aurifère et devrait fonctionner à un taux initial de production de 1.600 tonnes par jour vers mi-novembre 2006. Après cela, l'alimentation du minerai pour le moulin proviendra des opérations souterrainnes qui sont en cours de développement. Conformément à l'étude de faisabilité, le taux de production du moulin augmentera graduellement jusqu'à 2.200 tonnes par jour sur une période de douze mois.

Les travaux de pré-production restant à être complétés avant le démarrage sont les suivants :

- Le fonçage du puits est achevé et approuvé. Le hissage du minerai, du stérile et du personnel devrait être en place au début de la semaine prochaine.

- Les travaux de construction en surface de la cheminée de ventilation ainsi que des infrastructures souterraines relatives à ces travaux devraient être achevés dans les dix prochains jours. Ces travaux permettront d'améliorer l'aération souterrainne.

- Le remblayage est critique pour le démarrage des opérations minières. Il est prévu que l'usine de ciment, le réseau de distribution de la puple et les travaux de forage sous terre soient terminés mi-novembre. Les travaux du collet de soutènement et de décharge sont achevés. Suffisamment de remblais ont étéemmagasinés sous-terre afin de permettre aux opérations minières de démarrer.

- Les travaux de remise en état et de modification à l'usine sont achevés. Les travaux sur les circuits de broyage et de lixiviation sont achevés, et la mise en marche du circuit de gravité est en cours.

- Les travaux de préparation de chantier sont en cours entre les niveaux de 650 mètres et 730 mètres sur la Zone 113. Quarante six (46) galeries d'accès aux chantiers sont actifs, y compris 15 chantiers qui ont été développés, forés et qui sont prêts à être dynamités.

Forage de définition de la Zone 113

En ce qui concerne la Zone 113 où les travaux miniers vont démarrer, le forage de définition se poursuit le long de la galerie au niveau des 630 mètres. La Zone 113 est généralement plus large dans les sections centrales et à l'ouest, ou elle se trouve plissée et a tendance à être plus étroite le long du flanc sur la partie est des sections. Les résultats sont les suivants :



---------------------------------- ----------------------------------
Onces Grammes Onces Grammes
For- d'or d'or Epaiss- For- 'or d'or Epaiss-
age par par eur en age par par eur en
défin- tonne tonne mètre défin- tonne tonne mètre
ition (non (non (le long ition (non (non (le long
# coupée) coupée) du trou) # coupée) coupée) du trou)
---------------------------------- ----------------------------------
Section centrale et de la région ouest
---------------------------------- ----------------------------------
630-10 1,09 37,4 17,0 630-11 0,39 13,2 20,7
---------------------------------- ----------------------------------
630-03 0,86 29,8 11,2 630-05 0,31 10,8 9,7
---------------------------------- ----------------------------------
630-08 0,70 24,0 13,8 630-14 0,29 10,0 6,7
---------------------------------- ----------------------------------
630-13 0,65 22,2 18,6 630-09 0,23 8,0 3,6
---------------------------------- ----------------------------------
630-12 0,59 20,3 16,0 630-02 0,17 6,9 14,0
---------------------------------- ----------------------------------
630-07 0,43 14,6 13,0 630-04 0,12 4,2 7,2
---------------------------------- ----------------------------------
630-01 0,42 14,4 21,4 630-06 0,12 4,2 11,8
---------------------------------- ----------------------------------
Section de la région est
---------------------------------- ----------------------------------
630-20 1,34 46,1 2,7 630-18 0,32 11,1 4,0
---------------------------------- ----------------------------------
630-22 1,20 41,2 5,5 630-19 0,25 8,7 4,6
---------------------------------- ----------------------------------
630-21 0,73 25,2 2,8 630-16 0,19 6,4 7,8
---------------------------------- ----------------------------------
630-24 0,45 15,4 4,1 630-15 0,18 6,2 7,2
---------------------------------- ----------------------------------
630-23 0,37 12,8 4,5 630-25 0,11 3,8 1,3
---------------------------------- ----------------------------------
630-17 0,23 8,0 10,0
---------------------------------- ----------------------------------


Il apparaît que la Zone 113 est à fort pendage vers le sud. L'orientation de la veine ainsi que la corrélation entre les trous de forage indiquent que le système est pratiquement vertical. Les trous de forage de définition sont effectués à partir de chaque niveau d'accès qui se trouvent à 20 mètres les uns des autres. Les trous le long de l'élévation du niveau sont plats tandis que les trous entre les niveaux plongent de 5 à 10 degrés. La largeur actuelle de la veine se situe donc entre 90% et 100% des intervalles décrits ci-dessus.

Forage d'exploration

Aurizon a initié un programme d'exploration de large envergure cet été dans le secteur des Zones Principales avec deux foreuses actives en surface. De plus, une foreuse était active en souterrain le long de l'extension des Zones 118-120. Les Zones Principales qui renferment des ressources minérales de 655.000 tonnes avec une teneur de 6,2 grammes d'or à la tonne (130.000 onces) sont des ressources minérales inférées de l'ordre de 2,9 millions de tonnes avec une teneur de 6,4 grammes d'or à la tonne (615.000 onces), et ne sont pas incluses dans le plan minier actuel. La majorité des Zones Principales est située au nord de la faille Casa Berardi, 1.000 mètres à l'est du nouveau puits de production.

Tels que démontrés sur le modèle géologique de la coupe transversale jointe au présent communiqué de presse, l'emplacement de la minéralisation varie de celle de la région de la mine Ouest. Sur les niveaux supérieurs, la minéralisation se trouve généralement au nord de la faille Casa Berardi. Entre la galerie 280 mètres et l'élévation de 1.000 mètres, la minéralisation a tendance à suivre le contact entre les conglomérats et les unités sédimentaires et s'éloigne de la faille, ce qui a pour effet de produire des teneurs et largeurs modérées. Au-dessous de l'élévation de 1.000 mètres, une minéralisation à haute teneur est à nouveau rencontrée le long de la faille.

Zones 118-120 extension en profondeur (minéralisation le long de la faille)

Le long de l'extension en profondeur des Zones 118 - 120, la minéralisation se produit à l'intérieur des veines de quartz et/ou du stockwerk à proximité du contact avec la faille Casa Berardi. Il a été annoncé antérieurement que les meilleurs trous dans cette région étaient de l'ordre de 12,2 grammes/tonne d'or sur 7,2 mètres et de 7,7 grammes/tonne d'or/tonne sur 21,0 mètres. Un nouveau trou, P22, a produit 12,2 grammes/tonne sur 9,9 mètres, y compris 31,3 grammes/tonne sur 3,6 mètres. Durant la saison hivernale, un programme de forage en surface sera initié afin de faire des tests pour identifier si une teneur élevée en dessous de l'élévation de 1.200 mètres est présente.

Minéralisation au contact entre les conglomérats et les unités sédimentaires

Le programme de forage actuel effectue des tests sur la partie sud de la faille Casa Berardi ou la majorité des zones économiques connues se situent aussi bien dans la mine Ouest que dans la mine Est. Une minéralisation a été rencontrée le long du contact entre une unité sédimentaire et une unité de conglomérats. Les résultats des trous les meilleurs ont produits 8,1 grammes/tonne d'or sur 5,5 mètres et 11,3 grammes/tonne d'or sur 7,1 mètres.

Zones Principales

Deux trous ont intersectés les Zones Principales, au nord de la faille Casa Berardi et ont produits 29,7 grammes/tonne d'or sur 20,5 mètres et 20,1 grammes/tonne d'or sur 1,5 mètres.

La réhabilitation de la galerie existante de 280 mètres qui connecte la zone de la mine Ouest au puits situés à la mine Est, est budgétisée pour l'année prochaine. La galerie pourra alors être utilisée pour des travaux intensifs d'exploration souterraine et pour un programme de forage intercalaire. L'objectif principal est de convertir les ressources minérales existantes en réserves à l'aide d'un plan minier approprié.



---------------------------------- ---------------------------------
Onces Grammes Onces Grammes
For- d'or d'or Epaiss- For- 'or d'or Epaiss-
age par par eur en age par par eur en
défin- tonne tonne mètre défin- tonne tonne mètre
ition (non (non (le long ition (non (non (le long
# coupée) coupée) du trou) # coupée) coupée) du trou)
---------------------------------- ---------------------------------
Extension de la faille 118-120 (minerai à haute teneur)
---------------------------------- ---------------------------------
P22 0,36 12,2 9,9
inclus 0,91 31,3 3,6
---------------------------------- ---------------------------------
Zones principales
---------------------------------- ---------------------------------
S245 0,87 29,7 20,5 S247 0,59 20,1 1,5
---------------------------------- ---------------------------------
Contact des sédiments conglomérats
---------------------------------- ---------------------------------
P15 1,33 45,6 1,6 S244 0,12 4,0 3,0
0,07 2,3 6,3
0,06 2,1 2,6
0,06 2,0 8,0
---------------------------------- ---------------------------------
P15A 0,13 4,7(2) 7,0 S245 0,10 3,5 5,7
0,16 5,5(1) 10,8 0,07 2,3 19,6
---------------------------------- ---------------------------------
P19 0,06 2,1 22,4 S248 0,13 4,4 3,4
---------------------------------- ---------------------------------
P20 0,33 11,3(2) 7,1 S249 0,24 8,1(2) 5,5
0,06 2,1(1) 3,2
---------------------------------- ---------------------------------
P20B 0,11 6,0(2) 4,0 S251 0,13 4,4 3,2
0,17 5,8(1) 2,6
---------------------------------- ---------------------------------
P22A 0,08 2,7 11,5 S242 0,14 4,9 2,7
compris 0,17 5,7 2,3
---------------------------------- ---------------------------------
Note (1) - Faille Casa Berardi
Note (2) - Contact entre les conglomérats et les unités sédimentaires


L'orientation de la veine et l'interprétation de la minéralisation entre les trous de forage indiquent que les Zones Principales et la haute teneur suivent la tendance verticale de la faille Casa Berardi et indiquent que le système minéralisé est pratiquement vertical. Les trous forés à partir de la surface ont intercepté des Zones à 45 degrés d'angle approximativement. La largeur actuelle du système se situe donc entre 45% et 55% des intervalles décrits ci-dessus.

La minéralisation qui se poursuit sur le contact entre les unités sédimentaires et les unités de conglomérats, est interprétée comme poursuivant la structure qui plonge abruptement au sud et suit localement le nez d'un pli et son flanc sud. L'orientation de la veine et l'interprétation de la minéralisation entre les trous forés indiquent que le système est plat sur les niveaux supérieurs et plongent modérément vers le sud dans les niveaux plus profonds. Cela indique que la largeur actuelle du système se situe entre 70% et 75% des intervalles indiqués ci-dessus.

Contrôle de la qualité

Les analyses sont effectuées sur demi-carrottes, fendues ou sciées, par pyroanalyse et finition gravimétrique, et par finition d'absorption atomique. Un échantillon de référence certifié est inséré dans la séquence d'échantillonnage aux fins de contrôle de qualité. Des échantillons de pulpe et de rejets font l'objet d'une vérification systématique. Les analyses primaires sont réalisées sur le site par les laboratoires géochimiques de la société SGS et les analyse de vérification sont réalisées par la société ALS Chemex de Val d'Or, Québec.

La planification des trous de forage et le programme de contrôle de la qualité sont supervisés par Jeannot Boutin, P.Ing., ingénieur principal en géologie minière qui est une personne qualifiée appropriée selon la définition du Règlement 43-101.

Informations supplémentaires

Deux croquis sont inclus au présent communiqué de presse et démontre les progrès en développement et exploration souterraine. Toutes autres informations précédemment diffusées sur le projet de Casa Berardi sont à votre disposition sur le site web d'Aurizon.

Aurizon est un producteur d'or et une société de développement établie au Canada et détient à 100 % les intérêts du projet Casa Berardi situé en Abitibi au nord-ouest du Québec, l'une des régions les plus prospères en or et en métaux de base au monde, et en augmentant la production aurifère au moyen de transactions rentables. Le projet Casa Berardi dont Aurizon détient les droits à 100% est entièrement financé et continue de progresser dans les délais et dans les limites du budget afin de commencer la production vers la fin de l'année 2006, ce qui permettra à la société de bénéficier des avantages des prix élevés de l'or. Les actions d'Aurizon se transigent à la Bourse de Toronto sous le symbole "ARZ" et à la Bourse des Etats-Unis sous le symbole "AZK". Pour de plus amples informations sur Aurizon et ses projets, veuillez vous rendre sur le site web d'Aurizon au http://www.aurizon.com.

ENNONCES PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs". Les énoncés prospectifs expriment, en date de ce communiqué, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou convictions de la Société quant aux évènements et résultats à venir et la Société n'entend pas procéder à la mise à jour de ces énoncés prospectifs ni n'assume aucune obligation à cet égard. Dans certains cas, on peut reconnaître les énoncés prospectifs par le recours à des mots comme "projette", "s'attend" ou "ne s'attend pas", "devrait", "budget", "prévisions", "estimations", "entend", "prévoit" ou "ne prévoit pas", "croit", ou certaines variantes de tels termes, ou à des énoncés selon lesquels certains actes, événements ou résultats "peuvent", "pourraient", "risqueraient" ou "seraient susceptibles" "d'avoir lieu" ou "d'être atteints". Les énoncés prospectifs comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Parmi les facteurs susceptibles de faire diverger les résultats ou les évènements par rapport aux attentes exprimées ou signifiées par les énoncés prospectifs, citons, notamment, les conclusions des évaluations économiques; les changements dans les paramètres du projet à mesure que l'on continue d'améliorer les plans; les prix de l'or à l'avenir; les fluctuations éventuelles dans les réserves de minerai, la teneur ou les taux de récupération; les pannes de l'usine, de l'équipement ou des procédés; les accidents, les conflits de travail et d'autres risques inhérents aux activités minières; les retards d'obtention des approbations gouvernementales ou du financement ou encore de l'achèvement des activités de développement ou de construction; les risques environnementaux; les risques de retard de construction, ainsi que d'autres risques décrits plus en détails dans le formulaire du rapport annuel révisé qu'Aurizon a déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel qu'Aurizon a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis. Ces documents sont disponibles sur le site de Sedar au www.sedar.com et sur Edgar au www.sec.gov.

MISE EN GARDE A L'INTENTION DES LECTEURS AMERICAINS

En tant que société en Colombie-Britannique, la société est soumise à certaines règlements et régulations émises par La Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique ("Commission des valeurs mobilières de la C.B."). La société est tenue de fournir des informations détaillées en ce qui concerne ses propriétés, y compris la minéralisation, le forage, les échantillonnages et les analyses, la sécurité relative aux échantillonnages et aux ressources minérales et aux estimations de réserves minérales. De plus, la Société décrit les ressources minérales associées avec ses propriétés en utilisant des terminologies telles que "indiquées" ou "inférées"; ces termes sont reconnus par les autorités canadiennes mais ne sont pas reconnues par la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis ("SEC").

Mise en garde à l'intention des investisseurs américains concernant les ressources minerals

La Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis autorise les compagnies minières, par le biais de leurs déclarations avec la SEC de déclarer seulement les gisements minéraux qu'une compagnie peut extraire ou produire de manière économique et légale. Dans le présent communiqué, nous utilisons certains termes tels que "ressources minérales", "ressources présumées" et "ressources inférées", qui sont reconnus et mandatés par la l'organisme de réglementation du commerce des valeurs mobilières mais qui ne sont pas reconnus par la SEC.

Le présent communiqué peut renfermer également le terme ressources "indiquées". Nous avisons les lecteurs américains que, quoique ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, il n'est pas reconnu par la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis. Les investisseurs américains sont mis en garde de ne pas présumer qu'une partie ou l'ensemble des dépôts minéraux dans cette catégorie pourront être convertis en réserves minérales.

Le présent communiqué peut renfermer également le terme ressources "inférées". Nous avisons les lecteurs américains que, quoique ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, il n'est pas reconnu par la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis. Une grande incertitude est liée aux "ressources inférées" en ce qui a trait à leur existence et à leur faisabilité économique et légale. Il ne peut être présumé qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale inférées sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations relatives aux ressources minérales inférées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf dans de rares cas. Les investisseurs américains sont mis en garde de ne pas présumer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource inférée existe ni qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Pour visionner les croquis accompagnant ce communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.ccnmatthews.com/docs/arz1110.pdf


Renseignements

  • Mines Aurizon Ltée
    David Hall
    président
    (604) 687-6600 ou ligne sans frais: 1-888-411-GOLD
    ou
    Mines Aurizon Ltée
    Ian S. Walton
    Directeur financier
    (604) 687-6600 ou ligne sans frais: 1-888-411-GOLD
    (604) 687-3932 (FAX)
    courriel: info@aurizon.com
    Site web: www.aurizon.com