Mines Cancor Inc.
CNSX : KCR

Mines Cancor Inc.

06 août 2009 11h55 HE

Mines Cancor Inc. complète un rapport indépendant NI 43-101 sur le projet aurifère de Tan Chaffao Est au Hoggar, Algérie

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 6 août 2009) - Mines Cancor Inc. (CNSX:KCR) est heureuse de présenter une mise à jour relativement à ses activités sur ses propriétés aurifères en Algérie et le dépôt sur SEDAR d'un rapport technique conforme à la norme canadienne 43-101.

Cancor et ses filiales détiennent en Algérie quatre permis d'exploration aurif'ère dans la région du Hoggar, au Sahara, à 2000 km au sud de la capitale Alger :

- le permis de prospection Tan Chaffao Ouest (44 580 ha),

- le permis d'exploration In Ouzzal Nord (25 872 ha),

- le permis de prospection Nord Tirek (98 990 ha), et

- le permis d'exploration Tan Chaffao Est (20 000 ha).

Les deux premiers ont été acquis en 2007 et les deux autres en été 2008. Tan Chaffao Est (TCE) a fait l'objet récemment d'une évaluation technique complète par M. Paul Girard, ingénieur géologue et personne qualifiée en vertu de la norme canadienne 43-101 et qui a étudié la propriété de Tan Chaffao Est et rédigé le rapport technique.

Le permis TCE couvre une superficie de 20 000 hectares (200 km2) et contient des minéralisations cupro- aurifère. Il est situé sur le flanc est du synclinal d'In Rabir, dans les formations volcanosédimentaires.

Les zones minéralisées ("le gite") y sont représentées par des "quartzites secondaires" (terme russe équivalent de chert des anglo-saxons) et leur encaissant immédiat matérialisé par des schistes à séricite-quartz+/-chlorite-pyrite. Ces zones minéralisées affleurent sous forme de pointements lenticulaires, disposés en chapelets, et constituent des formes positives du relief pouvant atteindre des hauteurs de 20 à 25 m. La longueur des affleurements varie de 50 à 300 m et leur puissance de 0,6 à 16,5 m.

Les zones minéralisées sont situées au toit des volcanites felsiques et s'étendent sur plusieurs kilomètres. Elles sont constituées de sulfures disséminés et en filonnets atteignant 50 % de la roche dans les parties les plus riches. On y retrouve essentiellement de la pyrite, accompagnée de chalcopyrite, de sphalérite et de galène. En surface les minéraux métallifères sont représentés par de la malachite, de la chalcosine, de la galène, de la chalcopyrite, des oxydes de zinc et de l'or fin visible à l'oil nu.

La direction générale de la zone minéralisée est NE-SW avec un pendage de 65 degrés à 80 degrés vers le NW.

Les zones minéralisées de Tan Chaffao Est sont représentées par plusieurs corps de quartzite secondaire, attribués à un même niveau repère. Les ressources prévisionnelles historiques sont estimées à 6,6 millions de tonnes à 0,55% Cu et 1,62g/t Au (Sonarem, Kytchakov et al. pour les travaux de 1972-1973 et par V. Kouldochine et al. pour les travaux de 1973). Cette évaluation préliminaire a été faite par l'équipe russe sur la base de la réalisation de 10 sondages courts et de tranchées espacées de 100 à 200 m. Ces ressources sont qualifiées par Kouldochine et al. de "prognostiques", ce qui semble correspondre à la catégorie C2 (classification Russe).

Ces ressources ne sont pas conformes à la Norme Canadienne 43-101. Aucune personne qualifiée n'a effectué le travail requis pour classer les ressources faisant l'objet de l'estimation historique dans les ressources minérales à jour. Cancor ne considère pas les ressources faisant l'objet de l'estimation historique comme étant des ressources minérales qui soient à jour et par conséquent on ne devrait pas se fier à l'estimation historique (Communiqué de presse du 8 juillet 2008).

Trois zones ou lentilles minéralisées ont fait l'objet de cette estimation par Kouldochine et al. (1973). Il s'agit des blocs Sud-Ouest, Central et Nord-Est. Le tableau suivant résume les tonnages et teneurs obtenues.



---------------------------------------------------------------------------
Longueur Profondeur Epaisseur Ressources
Zones (m) (m) (m) (t) % Cu % Zn Au g/t
---------------------------------------------------------------------------
Bloc
Sud-Ouest 450 170 9,8 2 209 160 0.60 1,7 1,4
---------------------------------------------------------------------------
Bloc
Central 300 120 13,1 1 320 480 0,95 0,9 3,5
---------------------------------------------------------------------------
Bloc
Nord-Est 700 170 9,5 3 165 400 0,36 1,65 1,0
---------------------------------------------------------------------------
Total 1450m 10,1 6 585 040 0,55 1,65 1,62
---------------------------------------------------------------------------


Une carte géologique schématique du gite de Tan Chaffao Est (Cancor, 2008) est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/KCRmap_F.pdf

Le bloc Sud-Ouest est formé de 3 corps séparés par des failles à faible déplacement. Les Russes l'ont mis à jour à l'aide de 7 tranchées et de 4 sondages (S21, S28B, S29 et S30) sur deux profils.

Le bloc Central est défini par 3 tranchées et un sondage, le S23.

Le bloc Nord-Est a été délimité par 7 tranchées distantes de 100 m et trois sondages sur trois profils, les S24, S46 et S43b.

Cette estimation exclut les ressources de la zone d'oxydation qui est estimée entre 20 et 30 mètres.

Les autres indices minéralisés

Deux autres indices sont connus dans le périmètre du permis : l'indice "Nord Est et l'indice Prospection". Ces deux indices ont été découverts à la suite de la prospection du secteur à grande échelle par les équipes Russes en 1972-1973.

L'Indice Nord Est couvre une superficie de 6 km2, à environ 6 km au NE des zones minéralisées de Tan Chaffao Est, dans le même environnement géologique, sur le flanc oriental du synclinal d'In Rabir. Il a été reconnu par des travaux géologiques, géochimiques, géophysiques et quelques tranchées.

L'existence d'amas sulfurés en profondeur est suggérée par la présence d'anomalies électriques étendues PS surimposées à des roches très altérées qui vont de roches fortement séricitisées, chloritisées et pyritisées à des "quartzites secondaires" avec teneurs anomales en Cu, Pb, Zn et Au.

L'Indice Prospection est situé au Nord de l'indice Nord Est et constitue son prolongement. Il se trouve dans la même situation géologique que les zones minéralisées précédentes. Cet indice a fait l'objet de levés géologiques avec échantillonnage au marteau et par saignées, auxquels se sont ajoutés des profils de prospection électrique et magnétique et 30 profils gravimétriques.

Ces travaux ont mené à la découverte d'une zone d'altération hydrothermale caractérisée par la présence de schistes à quartz et séricite avec pyrite pouvant atteindre des épaisseurs de 100 à 200 mètres. Les échantillons au marteau révèlent des valeurs anomales en cuivre. La prospection électrique indique une zone conductrice de plus de 8 km de longueur.

A l'exception du secteur sud du permis, soit celui des zones minéralisées de Tan Chaffao Est, le périmètre couvert par le permis est encore au stade de l'exploration préliminaire. Relativement peu de travaux y ont été réalisés. Un programme d'exploration est proposé. Il est réparti sur trois phases, avec pour objectifs la reconnaissance du territoire, la validation des données et la recherche de points d'ancrage encourageants pour passer à la phase exploration détaillée, le cas échéant. A la fin de ce programme, nous devrions être en mesure de cerner les zones et de donner un premier estimé des ressources minérales polymétalliques et aurifères contenues sur la propriété.

Contrôle de la qualité

Mines Cancor Inc. n'a pas encore effectué d'échantillonnage sur cette propriété. Dans les années 1970, les échantillons provenant du Hoggar étaient acheminés au laboratoire de la SONAREM à Tamanrasset. A la connaissance de l'auteur, les méthodes d'analyses utilisées alors l'étaient par dosage spectrographique sur poudre et par la méthode Sofranov. Ces méthodes ne sont plus utilisées par les laboratoires actuellement reconnus. Pour cette raison, l'auteur ne peut se prononcer sur la pertinence et la qualité des méthodes employées lors des campagnes d'exploration des années antérieures par les équipes russes, françaises et algériennes. Le laboratoire de Tamanrasset n'a pas encore d'accréditation internationale. Toutefois, l'auteur est d'avis que les résultats d'analyses donnés ci-dessus fournissent une indication conceptuelle du potentiel du secteur et qu'ils sont pertinents aux fins de l'évaluation géologique.

Mines Cancor Inc. est une compagnie minière canadienne engagée dans l'exploration et le développement de propriétés à potentiel élevé en métaux précieux et usuels dans des camps miniers reconnus. Son titre (KCR) est inscrit à la cote du Canadian National Stock Exchange (CNSX- www.cnsx.ca).

Tous les communiqués de presse de Mines Cancor Inc., les cartes et figures pertinentes aux projets décrits ci dessus sont disponibles sur le site Internet de la compagnie au www.cancor.ca

Les rapports géologiques conformes à NI 43-101 ont été réalisés sur tous nos projets et demeurent disponibles sur SEDAR (www.sedar.ca) et sur notre page sur le CNSX(www.cnsx.ca)

M. Khobzi, ingénieur et personne qualifiée en vertu de NC 43-101, qui a visité la propriété, a lu et approuvé ce communiqué.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, l'énoncé relatif aux travaux d'exploration et l'emphase sur la recherche d'un certain type de dépôt. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier de façon importante et différer de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire varier de façon importante les résultats réels ainsi que les événements futurs de ceux qui sont anticipés de façon expresse ou implicite dans ces énoncés comprennent ceux décrits dans la notice annuelle de 2009 de Cancor dont copie peut être obtenue sur le site web SEDAR au www.sedar.com.

La Bourse du CNSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude des renseignements contenus dans le présent communiqué de presse.

Renseignements