Mines Cancor Inc.
CNSX : KCR

Mines Cancor Inc.

27 avr. 2011 14h57 HE

Mines Cancor : Mise à jour des travaux d'exploration sur In Ouzzal Nord, en Algérie

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 avril 2011) - Mines Cancor (CNSX:KCR) est heureuse de présenter une mise à jour des travaux d'exploration sur In Ouzzal Nord, une de ses quatre propriétés aurifères en Algérie. Le 13 Avril, Cancor a émis un communiqué de presse sur la propriété Nord Tirek. La carte jointe indique la localisation de ces deux propriétés (http://media3.marketwire.com/docs/cancor_maps_2.pdf).

Le champ aurifère de Tachamek, situé dans la propriété In Ouzzal Nord, a déjà fait l'objet de nombreux travaux visant les veines de quartz aurifère connues avec des teneurs impressionnantes. Au cours du récent programme, afin de tester le potentiel aurifère entre les filons connus, plusieurs tranchées et coupes géologiques ont été réalisées. L'objectif de ces travaux était de démontrer que les mineralisations aurifères s'étendent au dela des filons connus, ce qui augmenterait le potentiel d'un gros volume de minéralisation pour une opération à ciel ouvert.

Le permis d'In Ouzzal Nord couvre une superficie de 6528 hectares. Il couvre la portion sud de la Zone de Déformation In Ouzzal (ZDIO), constituée par une bande de mylonites de 300 à 3000 mètres d'épaisseur correspondant à un couloir tectonique de déformation majeur. Cette zone tectonique contrôle la mise en place de nombreux indices filoniens aurifères, dont les deux gisements d'or de Tirek et d'Amessmessa, respectivement situés à 67 et 15 km au nord de la limite nord du permis. Le gisement d'Amessmessa est actuellement en exploitation.

Les travaux géologiques et géochimiques effectués par Cancor en 2007-2008 ont permis de confirmer l'environnement géologique et les teneurs rapportées par les équipes russes et algériennes œuvrant pour la SONAREM entre 1970 et 1995 sur le principal champ aurifère de Tachamek.

Au cours du récent programme d'exploration, en plus des levés géologiques, 25 tranchées ont étés dessablées ou nouvellement creusées, près de 989 échantillons ont été prélevés par rainurage et au marteau. Les échantillons sont en processus de traitement. Les résultats seront communiqués dés que disponibles.

Tous les champs aurifères et filons connus ont été visités et échantillonnés. Ces échantillons sont analysés à OMAC Laboratories en Irlande. La compagnie s'attend à recevoir les résultats d'analyse sous peu.

M. Jacques Marchand, ingénieur géologue indépendant et personne qualifiée tel que défini dans la NI 43-101 a suivi le déroulement de ces travaux, réalisé les procédures d'échantillonnage et produira le rapport d'étude conforme sur cette propriété vers la fin du mois de juin 2011. Ce rapport définira le programme de travaux subséquents et les levés qui devraient être mis en place en automne 2011 et hiver 2012.

Les filons aurifères connus du champ de Tachamek sont regroupés dans 6 structures filoniennes (zones I à VI, voir la carte jointe). Les veines de quartz aurifères s'étendent parfois sur 500 mètres de longueur. Deux échantillons prélevés au marteau par les géologues de Cancor ont donné 410 g/t Au et 128,50 g/t Au, confirmant ainsi les fortes teneurs obtenues historiquement (communiqué du 3 décembre 2007).

Le champ filonien de Tachamek est situé à l'est immédiat de l'accident Est-Ouzzalien (ZDIO), dans le domaine mylonitique; l'encaissant des corps minéralisés dans ce secteur est représenté par des granito-gneiss mylonitiques parcourus par des dykes et par une petite intrusion de granite syn- à tardi-orogénique. Cette intrusion granitique renferme des filons de quartz de direction subméridienne qui constituent une partie des zones minéralisées du secteur.

Zone I.

Elle se localise à environ 100 m à l'ouest de la bordure ouest de l'intrusion granitique. Elle se manifeste par un affleurement continu de quartz filonien. La longueur totale de la zone est de l'ordre de 370 m, sa largeur varie de 0,20 à 0,90 m. Le quartz est fracturé et minéralisé en pyrite et galène en cristaux de taille millimétrique, avec notamment des oxydes et des hydroxydes de fer. La prospection par tranchées effectuée sur cette zone avait permis de détecter des teneurs variant de traces à 5,1 g/t Au.

Zone II.

Elle se situe à environ 100 m à l'est de la première zone. C'est la zone la plus importante du secteur qui s'étend sur plus de 2,5 km dans les limites du permis; elle a une largeur qui varie en moyenne de 20 à 60 m et qui dépasse par endroits les 100 m.

Cette zone correspond en grande partie à un matériel de roche mafique de composition gabbro-dioritique altérée, englobant des lentilles, filons, et/ou filonnets de quartz, parfois bréchifiés. Au sein de ces corps de quartz, la minéralisation aurifère (visible à l'œil nu par endroits) est associée aux sulfures plus particulièrement à la galène et la pyrite, avec des oxydes et hydroxydes de fer.

Les résultats historiques obtenus sur l'ensemble de la zone se résument comme suit:

  • Les valeurs anomales des roches encaissantes (altérées) : teneurs qui varient de traces à 0.6 g/t, dont une teneur a atteint 6.0 g/t Au au niveau de la tranchée No. 373.
  • Les meilleures teneurs ont été enregistrées sur les corps de quartz. Elles varient de 0.2 à 46,0 g/t Au avec une teneur de 86.1 g/t Au (tranchée 373) et une teneur exceptionnelle de 361.9 g/t Au (tranchée 310).

  • Les caractéristiques de la zone font correspondre ce type de minéralisation à celui du gisement d'Amesmessa.

Les zones III, IV, V et VI regroupent l'ensemble des zones minéralisées encaissées à l'intérieur même de l'intrusion granitique.

Zone V.

Cette zone, la plus importante, s'allonge d'une façon discontinue sur environ 1 km. Elle a été prospectée par 16 tranchées. Le quartz de la zone est de type massif, rubané et renferme de l'or, de la pyrite avec de rares cristaux de galène et aussi d'oxydes et hydroxydes de fer. Les teneurs historiques obtenues, à partir d'échantillons de rainures dans les tranchées, varient de 2,82 a 17,29 g/t Au sur des longueurs de tronçon de veines de quartz variant de 30 a 108m.

Cancor détient un intérêt de 100% dans la propriété In Ouzzal Nord(ION) suite à l'acquisition d'un permis d'exploration en 2007. La propriété ION est sise sur une faille majeure associée à de nombreux champs aurifères de surface ou très proche qui offrent un potentiel exceptionnel pour une extraction à ciel ouvert.

Contrôle de la qualité

Le programme d'exploration est réalisé par le personnel de Cancor, sous la supervision de M. Jacques Marchand, ingénieur indépendant. M. Marchand est une personne qualifiée (tel que défini dans la Norme canadienne NI 43-101) et compte plus de 35 années d'expérience en exploration.

M. A. Chaouche, expert conseil algérien, agréé par le Ministère de l'Énergie et des Mines de l'Algérie travaille en proche collaboration avec M. Marchand, et est responsable du prélèvement des échantillons, du suivi, de l'acheminement et de la préparation des échantillons en vu de leur envoi à OMAC Laboratories Ltd en Irlande, laboratoire d'accréditation internationale.

À propos de Mines Cancor Inc.

Mines Cancor Inc. est une compagnie minière canadienne engagée dans l'exploration et le développement de propriétés à potentiel élevé en métaux précieux et usuels. En plus de ses propriétés au Québec, la Compagnie détient une participation de 100% dans quatre propriétés en Algérie qui ont un potentiel aurifère. Les actions de Cancor sont inscrites à la cote du Canadian National Stock Exchange sous le symbole KCR (CNSX - www.cnsx.ca).

Les propriétés Algériennes sont situées dans la région du Hoggar, au Sahara, à 2000 km au sud de la capitale Alger. Elles sont situées dans un environnement géologique trés favorable pour l'or, similaire à la ceinture des Roches Vertes de l'Abitibi et contiennent de nombreux champs aurifères en surface ou très proche, ce qui permettrait d'envisager leur extraction a ciel-ouvert. Ces propriétés sont les suivantes :

  • le permis de prospection Tan Chaffao Ouest (44 580 ha),

  • le permis d'exploration In Ouzzal Nord (6528 ha),

  • le permis de prospection Nord Tirek (98 990 ha), et

  • le permis d'exploration Tan Chaffao Est (20 000 ha).

Tous les communiqués de presse de Mines Cancor Inc., les cartes et figures pertinentes aux projets décrits ci dessus sont disponibles sur le site Internet de la compagnie au www.cancor.ca

Les rapports géologiques conformes à NI 43-101 ont été réalisés sur tous nos projets et demeurent disponibles sur SEDAR (www.sedar.ca) et sur notre page sur le site du CNSX (www.cnsx.ca)

M. Khobzi, ingénieur et personne qualifiée en vertu de NI 43-101, a visité les propriétés, a lu et approuvé ce communiqué.

Mises en garde relative aux énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, l'énoncé relatif aux travaux d'exploration et l'emphase sur la recherche d'un certain type de dépôt. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier de façon importante et différer de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire varier de façon importante les résultats réels ainsi que les événements futurs de ceux qui sont anticipés de façon expresse ou implicite dans ces énoncés comprennent ceux décrits dans la notice annuelle de 2009 de Cancor dont copie peut être obtenue sur le site web SEDAR au www.sedar.com.

La Bourse du CNSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude des renseignements contenus dans le présent communiqué de presse.

Renseignements