Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

05 mai 2008 09h00 HE

Mines de la Vallée de l'Or Ltée./Bilan d'exploration sur les propriétés d'Abitibi : Campagne de forage-propriété Bearmac (Chapais-Chibougamau)

VAL-D'OR, QUEBEC--(Marketwire - 5 mai 2008) - Mines de la Vallée de l'Or Ltée (TSX CROISSANCE:GZZ) est heureuse de présenter un compte-rendu de sa campagne de forage sur les propriétés qu'elle détient en Abitibi.

Campagne de forage - Chapais-Chibougamau, Québec: Les travaux de forage sont en cours sur la propriété Bearmac (cible aurifère no. 42 sur la carte de localisation des propriétés) située dans le canton Scott entre Chapais et Chibougamau. Les sondages serviront à investiguer des cibles aurifères associées au Pluton de Chibougamau. Le camp minier Chibougamau a produit de 1955 à 1997 environ 3 108 215 oz. Au et 1 617 851 264 lbs. Cu (733 845 tonnes). La compagnie a planifié 6 sondages pour vérifier les cibles indiquées par les levés géophysiques et les travaux de compilation.

La plupart des indices connus dans le secteur ouest du Pluton de Chibougamau sont associés à des zones de cisaillement NO-NNO et NNE-NE et sont fortement séricitisés. La minéralisation aurifère est associée à des filons carbonatés de quartz mis en place dans les zones de cisaillement à l'intérieur des unités intrusives. La compilation des travaux antérieurs réalisée par le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) et publiée dans un communiqué de juin 2003 indique les indices de minéralisation connus et précise que la plus grande partie des travaux a été faite autour des zones de cisaillement d'orientation NNE-NE. L'acquisition de claims miniers dans ce secteur a été faite selon ce critère.

Sur la propriété Bearmac, l'indice Bearmac I serait associé à une zone de cisaillement de 1 à 4 mètres de largeur et d'orientation NNE-NE qui est visible sur une surface de 1 500 m(2). La roche encaissante est une hornblende mélanodiorite à hornblende quartz diorite. La zone de cisaillement est caractérisée par un schiste à séricite (carbonate, fuchsite et chlorite) avec pyrite et traces de chalcopyrite dans les veines tardives discordantes et déformées, porteuses de tourmaline, chlorite et pyrite. Des échantillons pris en 1991, 1992 et 1993 ont titré de 240 ppb à une teneur maximale de 3,8 g/t Au (GM 52952). Deux sondages sont prévus dans le secteur de l'indice Bearmac I pour investiguer de faibles anomalies de chargeabilité et une structure d'orientation NO-NNO. Un troisième sondage investiguera l'indice Bearmac III situé à environ 1 000 mètres le long de cette structure. Une faille de cisaillement (125m x 30m) mise à jour à cet endroit contient de 5 à 75 % de pyrite et des filons de quartz-chlorite-pyrite (GM 52952). Plusieurs anomalies d'amplitude faible à moyenne seront aussi investiguées. Aucun des deux indices mentionnés n'a été foré jusqu'ici.

Trois autres sondages sont prévus sur des anomalies de chargeabilité d'amplitude moyenne à forte dans le secteur E de la propriété où il n'y a encore jamais eu de travaux de forage.

Travaux de forage antérieurs : Les travaux de forage sont maintenant terminés sur la propriété Bejopipa (cible aurifère no. 39), située dans le canton Scott entre Chapais et Chibougamau. Un total de 1 077 mètres a été foré sur six anomalies géophysiques distinctes (voir communiqué du 17 avril 2008). Des échantillons de carottes seront bientôt envoyés pour analyse.

Les prochains travaux de forage auront lieu sur la propriété Ducros JV (cible Ni-Cu-EGP no.52) au nord de Senneterre.

On peut consulter les cartes de localisation des propriétés sur le site Internet http://www.goldenvalleymines.com/abitibi et celles des propriétés http://www.goldenvalleymines.com/bejopipa et http://www.goldenvalleymines.com/bearmac.

A propos de Mines de la Vallée de l'Or : La compagnie effectue dans un premier temps les travaux préliminaires sur les propriétés de type "grassroots" dont elle détient 100 % des intérêts, puis recherche des partenaires pour réaliser la deuxième phase des travaux d'exploration. Cette stratégie lui permet de consacrer plus d'efforts à l'exploration des nombreuses propriétés qu'elle détient. Au 2 mai 2008, la compagnie possédait une participation majoritaire dans 135 projets miniers (4 231 titres miniers) recouvrant une superficie de 236 602 hectares dans les provinces de Saskatchewan, Ontario et Québec.

Michael P. Rosatelli, géologue, est une "personne qualifiée" selon la norme NI 43-101. M. Rosatelli a fourni les renseignements d'ordre technique qui sont présentés dans ce communiqué.

Déclaration prospective : Le présent document contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes hors du contrôle de la compagnie et ne peuvent être interprétées comme une garantie de rentabilité future. Les faits et résultats réels peuvent différer grandement des faits et résultats anticipés dans ces déclarations. Elles ne sont valables qu'à la date à laquelle elles sont publiées et la compagnie ne s'engage pas à mettre à jour les informations contenues dans le présent document, ni à publier de telles révisions afin de refléter le plus exactement possible les événements, circonstances ou modifications qui auraient pu survenir après la date de publication du document. Par conséquent, le lecteur ne doit pas prêter de confiance indue à ces déclarations.

Renseignements