Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

11 mai 2009 09h46 HE

Mines de la Vallée de l'Or Ltée : Bilan d'exploration sur les propriétés du secteur Abitibi

VAL-D'OR, QUEBEC--(Marketwire - 11 mai 2009) - Mines de la Vallée de l'Or Ltée (TSX CROISSANCE:GZZ) est heureuse de présenter un sommaire des activités d'exploration sur ses propriétés "grassroots" et ses propriétés en joint-venture dans la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi.

Bilan et sommaire des campagnes 2008 et 2009 : En 2008, les travaux d'exploration ont occupé trois champs d'activités : (1) la création de projets miniers; (2) l'établissement de grilles de levé et les levés géophysiques; et (3) les campagnes de forage et activités associées;

Sept (7) nouvelles propriétés, abritant potentiellement des minéralisations en zinc-cuivre-argent, ont été jalonnées et des claims ont été ajoutés à trois autres propriétés suite aux résultats des travaux préliminaires réalisés par la compagnie. Des travaux de terrain (établissement de grilles de levé suivi de levés géophysiques) ont été complétés sur 15 propriétés en 2008; ces propriétés et d'autres propriétés de l'Abitibi sont maintenant prêtes pour le forage. Toujours en 2008, des travaux de forage ont été réalisés sur 11 propriétés du secteur, dont la propriété Luciana sur laquelle un joint-venture avec Takara Resources a été conclu en décembre dernier. Au cours de l'année, la compagnie a foré 57 cibles de forage pour un total de 7 223 mètres.

La compagnie a mis en place un Plan de conservation des actifs (PCA) en octobre dernier afin de réduire les dépenses et préserver ses ressources financières suite à la crise du crédit qui a éclaté aux Etats-Unis et aux répercussions négatives qu'elle a eu sur les marchés boursiers et les investisseurs. La compagnie a donc réduit son personnel et ses travaux de terrain et concentre présentement ses activités sur les projets qui sont financés par les partenaires tout en demeurant à l'affût des opportunités stratégiques au Canada et, pour la première fois, également en dehors du pays.

Le budget de l'année 2009 pour les propriétés du secteur Abitibi, d'environ 1 million de dollars, a été considérablement réduit comparativement à celui de l'an dernier. Le budget comprend principalement la création de projets miniers et l'acquisition de claims mais aussi l'exécution de travaux de prospection ou de levés géophysiques nécessaires pour maintenir les propriétés en règle. D'après les travaux historiques réalisés dans les secteurs d'activités, les caractéristiques géophysiques et le contexte géologique existant, les propriétés qui seront explorées sont en général des cibles de métaux précieux ou de métaux usuels.

Campagne de forage 2008 : Les faits marquants de la campagne de forage sur les propriétés de la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi furent la découverte de nouvelles zones minéralisées sur deux propriétés détenues à 100% par Mines de la Vallée de l'Or.

Propriété Ducros JV (nord-ouest du Québec), le sondage GCF-08-07 a mis à jour une minéralisation disséminée à texture réticulée de pyrrhotite et chalcopyrite Cette zone minéralisée a titré 0.213 g/t Pt, 0.237 g/t Pd (ensemble 0.451g/t Pt-Pd), 0.4142% Cu et 0.3540% Ni (ensemble 0.7682% Cu-Ni) sur 23.20 m de 2.0 à 25.2.

Propriété Island 27, le sondage GIS-08-04 a recoupé un intervalle de 4.0 mètres, de 110.0 à 114.0 m, qui a titré 4.18% Co, 0.38% Ni et 12.1 g/t Ag.

D'autres découvertes ont été faites au cours de la campagne d'exploration. Mentionnons des intervalles de 1,5 m chacun titrant respectivement 1.65 g/t Au (GBP-08-06) et 0.78% Zn (GBP-08-05) sur la propriété Bejopipa; un intervalle de 1,33 m titrant 0.88% Zn sur la propriété Lock-out (GLO-08-01); un réseau de veinules de quartz abritant des minéralisations aurifères sur la propriété Venus New et titrant 0.767 g/ t Au sur 0.57 m (GVN-08-01); 2.05 g/t Au sur 0.49 m (GVN-08-04) et 15.85 g/t Au sur 0.26 m (GVN-08-06).

Projet aurifère Malartic CHL (Québec) - Option Osisko : En 2008, Osisko a foré 101 sondages sur la propriété pour un total de 19 746 mètres, dont 26 sondages (4 941 mètres) au cours du quatrième trimestre de l'année. Auparavant en 2007, Osisko avait foré 15 trous de forage totalisant 6 544 mètres. Les résultats des 41 sondages réalisés en 2008 par Osisko n'ont pas encore été annoncés. Il s'agissait de sondages de reconnaissance sur le prolongement de la zone Jeffrey, en alignement avec la zone Barnet Sud, ainsi que l'investigation de cibles le long du contact entre les roches porphyriques et volcaniques, dont la zone Norrie, et de nouveaux sondages sur la zone Shaft. Les résultats seront annoncés dès qu'Osisko les aura en main.

Osisko peut acquérir une participation de 70% dans la propriété Malartic CHL moyennant des paiements en argent de 150 000 $ sur 4 ans (105 000 $ ont été payés) et des travaux d'exploration de 2 millions de dollars sur quatre ans. Mines de la Vallée de l'Or conservera une participation de 30% jusqu'à la mise en production.

Projet Luciana (Québec) - Option Takara : Au cours du quatrième trimestre, Mines de la Vallée de l'Or et Takara Resources ont signé une entente d'option et de joint-venture qui permet à Takara d'acquérir une participation de 60% dans le projet Luciana (100% GZZ), situé au nord de Lebel-sur-Quévillon au Québec. En contrepartie, Takara a émis à Mines de la Vallée de l'Or 250 000 actions ordinaires après approbation de la Bourse de croissance de Toronto, et a complété une campagne de forage au mois de décembre 2008 d'un montant de 85 000$. Les travaux comprenaient cinq sondages totalisant 557 mètres. Tel que l'avait annoncé Takara le 19 mars dernier dans un communiqué de presse, la compagnie Garson Gold fera l'acquisition de certains droits et titres miniers que possèdent Takara (dont la propriété Luciana) moyennant l'émission d'actions ordinaires à Takara qui seront redistribuées à ses actionnaires, qui inclut Mines de la Vallée de l'Or.

Projet Luc Bourdon (secteur McFauld's Lake, Ontario) - Option White Pine/Noront : Des levés géophysiques aéroportés (VTEM) ont été complétés en 2008. Cinq cibles ont ensuite été choisies pour des levés géophysiques au sol. L'opérateur du projet (WPR) a informé Mines de la Vallée de l'Or que des travaux de forage sont maintenant en cours sur les terrains en option. White Pine Resources et Noront Resources peuvent acquérir une participation de 35% moyennant des travaux d'exploration de 5 millions de dollars et un montant, en argent ou en actions ordinaires, de 350 000 $ (la somme a depuis été payée à Mines de la Vallée de l'Or). Après le transfert de droits, Mines de la Vallée de l'Or conservera une participation de 30% jusqu'à la mise en production du projet minier.

L'analyse des carottes de forage (BQ-NQ) est faite par ALS Chemex. Les échantillons sont préparés à Val d'Or puis expédiés à Vancouver pour analyse. Les teneurs en cuivre, nickel, cobalt et argent sont déterminées par spectroscopie d'émission avec plasma induit par haute fréquence. Les teneurs en platine, palladium et or sont déterminées par essai pyrognostique sur des échantillons de 30 grammes. Les teneurs en cobalt qui excèdent 10 000 ppm sont établies par des procédés analytiques de digestion acide.

Opportunités d'affaires - Acquisitions : Mines de la Vallée de l'Or a jalonné 17 nouvelles propriétés (SMV) dans la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi (Québec) au cours des deux derniers mois suite à la publication par le Ministère des Ressources naturelles et de la faune des documents DP2008-03 à DP2008-38 contenant les résultats de levés aéroportés MEGATEM®II (données électromagnétiques et magnétiques).

La sélection s'est faite autour des unités felsiques volcaniques qui n'avaient pas encore été forées et sur lesquelles le levé MEGATEM®II a décelé des anomalies associées à un magnétisme de forte amplitude. D'autres propriétés ont été choisies à cause d'anomalies MEGATEM®II isolées associées à un magnétisme de forte amplitude et situées à proximité de minéralisations connues. Au cours du processus de sélection, plusieurs nouvelles anomalies MEGATEM®II ont été identifiées sur des propriétés appartenant déjà à la compagnie.

Activités corporatives : Mines de la Vallée de l'Or est heureuse d'annoncer la tenue de son Assemblée générale annuelle qui sera tenue au bureau d'exploration de Val-d'Or (Québec) le 19 juin 2009 à 14 h 00, au 2864 chemin Sullivan, Val-d'Or (819.824.2808).

A propos de Mines de la Vallée de l'Or : Mines de la Vallée de l'Or effectue des travaux préliminaires sur les propriétés qu'elle détient à 100% avant de rechercher des partenaires pour entreprendre la deuxième phase des travaux. Cette stratégie lui permet de mettre en valeur ses propriétés et de générer de nouveaux projets miniers. Au 6 mai 2009, la compagnie détenait une participation majoritaire dans 155 propriétés (4 420 claims recouvrant une superficie globale de 255 904 hectares) réparties dans les provinces de Québec, Ontario et Saskatchewan.

Michael P. Rosatelli, géologue, est une "personne qualifiée" selon la norme NI 43-101. M. Rosatelli a fourni les renseignements d'ordre technique qui sont présentés dans ce communiqué. La compagnie tient à souligner que M. Michael Rosatelli n'était pas une "personne qualifiée" selon la norme NI 43-101 pour les communiqués de presse émis de mai à septembre 2008. La disqualification de M. Rosatelli à titre d'expert n'est pas liée à une mesure disciplinaire par l'Ordre des géologues du Québec ou à un manque de compétence technique, mais résulte plutôt d'une omission de M. Rosatelli qui n'avait pas maintenu son inscription à l'Ordre des géologues. Cette situation a été régularisée par ce dernier. De plus, la société tient à souligner que durant cette période, et avant qu'ils ne soient diffusés, tous les communiqués de presse émis par la société ont fait l'objet d'une révision par M. Glenn J. Mullan, président et chef de la direction de Mines de la Vallée de l'Or et "personne qualifiée" au sens de la norme NI 43-101.

Déclaration prospective : Le présent document contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes hors du contrôle de la compagnie et ne peuvent être interprétées comme une garantie de rentabilité future. Les faits et résultats réels peuvent différer grandement des faits et résultats anticipés dans ces déclarations. Elles ne sont valables qu'à la date à laquelle elles sont publiées et la compagnie ne s'engage pas à mettre à jour les informations contenues dans le présent document, ni à publier de telles révisions afin de refléter le plus exactement possible les événements, circonstances ou modifications qui auraient pu survenir après la date de publication du document. Par conséquent, le lecteur ne doit pas prêter de confiance indue à ces déclarations.

La bourse de croissance TSX n'a pas révisé le présent communiqué et ne peut être tenue responsable de l'exactitude ou de la véracité de celui-ci.

Renseignements