Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

24 mai 2006 11h59 HE

Mines de la Vallée de l'Or Ltée : Bilan d'exploration

VAL-D'OR, QUEBEC--(CCNMatthews - 24 mai 2006) - Mines de la Vallée de l'Or Ltée (TSX CROISSANCE:GZZ) présente le bilan de ses activités d'exploration sur les projets miniers de la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi (nord-ouest québécois et nord-est ontarien).

Travaux de forage

La compagnie a amorcé les premiers travaux de forage sur la propriété Hunter Mine Group dans le secteur Duparquet, Québec (or et métaux usuels - # 50 sur la carte). Le programme a pour objectif d'investiguer trois cibles distinctes qui pourraient coïncider avec des sulfures massifs volcanogènes (SMV) ou des occurrences aurifères. La faille de Lyndhurst traverse la propriété; il s'agit d'une faille régionale d'orientation NE associée à une zone de contact entre deux unités volcaniques.

Travaux futurs

La compagnie termine les préparatifs sur les propriétés Bogside (cible aurifère - # 65 sur la carte. Il s'agit d'un joint-venture avec Ressources Kalahari) et Riverside (cible aurifère - # 80) dans le secteur Cadillac, Québec. Les deux propriétés sont situées juste au sud de la découverte aurifère Wood-Pandora (Queenston et Globex). Le forage débutera dès que les permis auront été obtenus et que les travaux sur le groupe Hunter Mine auront été complétés. La compagnie effectuera deux ou trois sondages pour vérifier des cibles géophysiques et géologiques d'orientation NE dans le bloc ouest de la propriété Bogside ainsi que sur les quatre claims de la propriété Riverside, juste au nord.

A propos de Mines de la Vallée de l'Or.

Mines de la Vallée de l'Or a rassemblé avec succès les capitaux nécessaires à ses campagnes d'exploration. Un nouveau compte-rendu de ses activités dans la Ceinture de roches vertes et sur le territoire de la Baie James sera publié dès que les résultats des futurs sondages et levés géophysiques lui seront connus. La compagnie entreprendra aussi des travaux dans les secteurs Otish et Mistassini, ainsi que sur le territoire du Nunavik et dans le bassin de l'Athabaska (Saskatchewan). Mines de la Vallée de l'Or cherche d'abord à compléter la phase initiale des travaux sur les propriétés où elle détient 100% des intérêts avant de rechercher des partenaires pour mener la deuxième phase des travaux. Cette stratégie permet à la compagnie de se consacrer à la mise en valeur des propriétés de type " grassroots " et à la création de nouveaux projets miniers. Au 18 mai 2006, la compagnie détenait une participation majoritaire dans 134 propriétés (3 865 claims recouvrant une superficie globale de 207 271 hectares) réparties dans les provinces de Québec, Ontario et Saskatchewan.

On peut consulter en ligne une carte de localisation des propriétés de l'Ontario et du Québec (www.goldenvalleymines.com/abitibi).

Michael P. Rosatelli, géologue de la compagnie, agit comme personne qualifiée responsable du présent communiqué.

La bourse de croissance TSX n'a pas révisé le présent communiqué et ne peut être tenue responsable de l'exactitude ou de la véracité de celui-ci.

Renseignements