Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

13 août 2008 15h39 HE

Mines de la Vallée de l'Or Ltée : Compte rendu et résultats de la campagne hiver 2008 propriété Beartooth Island

(Bassin de l'Athabasca, Saskatchewan)

VAL-D'OR, QUEBEC--(Marketwire - 13 août 2008) - Mines de la Vallée de l'Or Ltée (TSX CROISSANCE:GZZ) est heureuse de présenter les résultats de sa campagne d'exploration pour l'hiver 2008. Les travaux réalisés sur la propriété Beartooth Island comprenaient des levés géophysiques au sol et des travaux de forage dans le cadre de son joint-venture avec la société Ditem Exploration (TSX CROISSANCE:DIT).

Les faits saillants des travaux de forage comprennent : 1) des teneurs élevées en uranium, au-delà des niveaux de base; 2) des signes d'altération hydrothermale; 3) des teneurs élevées en bore et 4) la présence de conducteurs électromagnétiques en périphérie des trous de forage (BHTEM). Ces quatre éléments suggèrent la présence d'un système de minéralisation. Les conducteurs BHTEM à proximité de la discordance constituent des cibles de forage prioritaires sans toutefois oublier les autres signatures géophysiques rencontrées ailleurs sur la propriété. Une nouvelle campagne de forage (Phase III) est donc recommandée pour l'hiver 2008-2009.

Phase I - Levé magnétotellurique Spartan MT : Le levé comprend 18 lignes totalisant 118,2 kilomètres au-dessus d'un secteur prioritaire (NE de la propriété) ainsi que des levés intercalaires sur d'autres secteurs de la propriété où les levés de l'année précédente avaient décelé des anomalies associées à des baisses de résistivité et probablement dues à des conducteurs du socle rocheux. Le rapport géophysique devrait être livré au cours du présent trimestre.

Phase II - Campagne de forage : Les travaux de forage ont totalisé 2 511,55 mètres de sondage et ont servi à investiguer trois conducteurs distincts décelés par le levé Spartan MT réalisé au cours de l'hiver dernier. A cause de l'instabilité de la couche de glace, et malgré deux tentatives répétées, un des sondages n'a pu atteindre la cible située en profondeur. Par contre, la discordance a été recoupée par deux sondages. En effet, les sondages ont recoupé des altérations hydrothermales (hématite, chlorite, limonite et argile), habituellement associées à des gisements d'uranium, dans les discordances et le socle rocheux. Les deux sondages affichaient une faible hausse de radioactivité et des valeurs plus élevées en bore. Des levés en forage (BHTEM) ont identifié deux conducteurs pour deux de ces trois sondages. Ces résultats (altérations hydrothermales, valeurs élevées en bore, présence de conducteurs électromagnétiques) sont très encourageants et suggèrent une structure minéralisée. Les deux cibles coïncident avec les anomalies géophysiques magnétotelluriques. Cent cinquante neuf échantillons ont été expédiés pour analyse et pour examiner l'effet halo associé à une minéralisation uranifère.

Phase III - Campagne de forage : La planification de la prochaine campagne au cours de l'hiver 2008-2009 est présentement en cours. Le camp utilisé l'an dernier est toujours en place et une partie du ravitaillement sera effectué avant le début de l'hiver.

La société Ditem a financé plus de trois millions de dollars en dépenses d'exploration et possède maintenant une participation de 60% dans le projet Beartooth Island. Elle peut se mériter une autre participation de 6% (66% au total) en réalisant une étude de faisabilité dans les 10 ans suivant la signature de l'entente. Mines de la Vallée de l'Or conservera alors 34% des intérêts dans le projet. La compagnie demeure opérateur du programme pendant la période d'option.

A propos de Mines de la Vallée de l'Or : Mines de la Vallée de l'Or effectue des travaux préliminaires sur les propriétés qu'elle détient à 100% avant de rechercher des partenaires pour entreprendre la deuxième phase des travaux. Cette stratégie lui permet de mettre en valeur ses propriétés et de générer de nouveaux projets miniers. Au 11 août 2008, la compagnie détenait une participation majoritaire dans 135 propriétés (4 352 claims recouvrant une superficie globale de 257 064 hectares) réparties dans les provinces de Québec, Ontario et Saskatchewan.

Michael P. Rosatelli, géologue, est une "personne qualifiée" selon la norme NI 43-101. M. Rosatelli a fourni les renseignements d'ordre technique qui sont présentés dans ce communiqué.

Déclaration prospective : Le présent document contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes hors du contrôle de la compagnie et ne peuvent être interprétées comme une garantie de rentabilité future. Les faits et résultats réels peuvent différer grandement des faits et résultats anticipés dans ces déclarations. Elles ne sont valables qu'à la date à laquelle elles sont publiées et la compagnie ne s'engage pas à mettre à jour les informations contenues dans le présent document, ni à publier de telles révisions afin de refléter le plus exactement possible les événements, circonstances ou modifications qui auraient pu survenir après la date de publication du document. Par conséquent, le lecteur ne doit pas prêter de confiance indue à ces déclarations.

La bourse de croissance TSX n'a pas révisé le présent communiqué et ne peut être tenue responsable de l'exactitude ou de la véracité de celui-ci.

Renseignements