Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

29 janv. 2008 08h30 HE

Mines de la Vallée de l'Or Ltée/Hiver 2008 : Campagne de 2 millions de dollars pour l'exploration d'uranium sur le projet Beartooth Island (bassin de l'Athabasca, Saskatchewan)

VAL-D'OR, QUEBEC--(Marketwire - 29 jan. 2008) - Mines de la Vallée de l'Or Ltée (TSX CROISSANCE:GZZ) est heureuse d'annoncer que le conseil d'administration du partenaire en joint-venture, Ditem Explorations Inc (TSX CROISSANCE:DIT), a approuvé la campagne d'exploration pour l'hiver 2008. La campagne, qui est évaluée à 2 millions de dollars, comprend des levés géophysiques au sol et des travaux de forage. Les premiers effectifs ont été mobilisés et les travaux seront complétés d'ici trois mois.

Phase I - Levé magnétotellurique Spartan MT :

- Un camp de base a été érigé sur le site de Beartooth Island afin d'héberger les équipes de forage et de géophysique, les géologues et le personnel de soutien. Le levé géophysique est déjà en cours et devrait se terminer au cours du prochain mois.

- Le levé comprend 118 kilomètres de ligne qui serviront à couvrir un secteur non exploré dans la partie nord-est de la propriété, et à effectuer des levés supplémentaires sur une série de conducteurs ayant été définis par les travaux réalisés en 2007. Ces conducteurs peuvent correspondre à des horizons localisés dans le socle et/ou à des zones d'altération dans le couvert sédimentaire. Le levé Spartan MT est un levé magnétotellurique ayant une capacité d'investigation à grande profondeur. Les données sont mesurées sur une vaste gamme de fréquences et peuvent être enregistrées pendant de longues périodes de temps lorsque la puissance du signal est élevée. Cette technique permet une meilleure résolution de la résistivité à des profondeurs pouvant atteindre un ou deux kilomètres et parfois plus. Ce système a été mis au point par la firme Quantec Geosciences.

Phase II - Travaux de forage :

- La campagne de forage pour l'hiver 2008 totalisera de 3 000 à 4 000 mètres de sondage et possiblement au-delà dépendamment du résultat des levés géophysiques, de la logistique et des conditions de glace. Les travaux de forage devraient débuter vers la mi-février.

- Le levé magnétotellurique de l'an dernier avait permis d'identifier plusieurs conducteurs dont certains peuvent être localisés dans le socle rocheux. Ces conducteurs seront les premières cibles à être forées cette année. Ils s'étendent sur une distance latérale variant de 400 à 1 200 mètres et demeurent ouverts aux deux extrémités.

- Les conducteurs coïncident avec la ligne de démarcation de soulèvements structurels (crêtes du socle) et d'affaissements, le long de gradients magnétiques associés à des linéaments d'orientation nord-est dans le secteur est de la propriété et d'orientation nord-sud dans le secteur ouest et qui pourraient correspondre à des failles (à noter que la propriété Beartooth Island est située à une dizaine de kilomètres au SE du gisement uranifère de Maurice Bay de Cameco). Dans le secteur est, ces linéaments présentent un grand intérêt à cause de leur proximité avec la faille de Black Bay qui est associée à la présence possible de minéralisation uranifère un peu plus près d'Uranium City et de Beaver Lodge au nord-est.

- Les sondages serviront à investiguer les baisses de résistivité qui auront été identifiées dans les sédiments du bassin de l'Athabasca, ainsi que des conducteurs possiblement localisés dans le socle rocheux.

- Les conducteurs possibles du socle rocheux montrent des amplitudes variées et ont été identifiés à des profondeurs atteignant 700 mètres.

- Les minéralisations uranifères qui sont associées à des discordances sont souvent rattachées à des zones argilisées rencontrées dans les roches sédimentaires qui recouvrent la minéralisation, soit le long des discordances ou à même le socle. Ces auréoles d'altération apparaissent souvent comme des baisses de résistivité juste au-dessus de conducteurs présents dans le socle.

Ditem peut acquérir une participation de 50% dans la propriété Beartooth Island moyennant des travaux d'exploration d'un million de dollars sur une période de trois ans. A la quatrième année, après avoir exécuté les travaux, Ditem pourra choisir d'acquérir une participation additionnelle de 10% (pour un total de 60%) en entreprenant des travaux additionnels d'une valeur de deux millions de dollars. Enfin, Ditem pourra acquérir une autre participation de 6% (pour un total de 66%) en réalisant une étude de faisabilité au plus tard 10 ans après la date de signature de l'entente. Après transfert des droits, Mines de la Vallée de l'Or conservera une participation de 34% dans le projet. La compagnie demeure entre-temps le maître d'oeuvre du projet.

D'autre part, Mines de la Vallée de l'Or est heureuse d'annoncer qu'elle possède maintenant l'appellation d'émetteur assujetti dans la province d'Ontario.

A propos de Mines de la Vallée de l'Or : La compagnie effectue dans un premier temps les travaux préliminaires sur les propriétés de type "grassroots" dont elle détient 100% des intérêts, puis recherche des partenaires pour réaliser la deuxième phase des travaux d'exploration. Cette stratégie lui permet de consacrer plus d'efforts à l'exploration des nombreuses propriétés qu'elle détient. Au 25 janvier 2008, la compagnie possédait une participation majoritaire dans 137 projets miniers (4 257 titres miniers) recouvrant une superficie de 237 036 hectares dans les provinces de Saskatchewan, Ontario et Québec.

Michael P. Rosatelli, géologue, est une "personne qualifiée" selon la norme NI 43-101. M. Rosatelli a fourni les renseignements d'ordre technique qui sont présentés dans ce communiqué.

Déclaration prospective : Le présent document contient des déclarations de nature prospective. Ces déclarations comportent des risques et incertitudes hors du contrôle de la compagnie et ne peuvent être interprétées comme une garantie de rentabilité future. Les faits et résultats réels peuvent différer grandement des faits et résultats anticipés dans ces déclarations. Elles ne sont valables qu'à la date à laquelle elles sont publiées et la compagnie ne s'engage pas à mettre à jour les informations contenues dans le présent document, ni à publier de révisions pour refléter le plus exactement possible les événements, circonstances ou modifications qui auraient pu survenir après la date de publication du document. Par conséquent, le lecteur ne doit pas prêter de confiance indue à ces déclarations.

Renseignements