Mines de la Vallée de l'Or Ltée
TSX CROISSANCE : GZZ

Mines de la Vallée de l'Or Ltée

22 mars 2006 08h47 HE

Mines de la Vallée de l'Or : Projet aurifère Cheechoo, Territoire de la Baie James-Campagne d'exploration 2006

VAL-D'OR, QUEBEC--(CCNMatthews - 22 mars 2006) - Mines de la Vallée de l'Or (TSX CROISSANCE:GZZ) vient de mettre au point la phase I de sa campagne d'exploration 2006 sur le projet aurifère Cheechoo. Les claims qu'elle détient sont situés à l'est et à l'ouest de la découverte aurifère Roberto (territoire de la Baie James, dans le Nord du Québec).

La première phase des travaux se déroulera sur la propriété Cheechoo A située immédiatement à l'ouest de la propriété Eléonore (Mines d'Or Virginia). Ces claims touchent à la propriété Opinaca de Ressources Beaufield où des travaux de forage sont présentement en cours. Ce secteur, situé dans un contexte géologique favorable et à proximité de minéralisations aurifères connues, constitue une cible prioritaire suite aux travaux qui avaient eu lieu à l'automne 2005.

Le programme d'exploration a pour objectif d'établir des cibles de forage. Les travaux de forage auront lieu à la fin de l'été 2006 dans le secteur nord-est de la propriété après complétion des travaux de géophysique (magnétisme, polarisation provoquée et/ou électromagnétisme), de géologie (prospection, cartographie et décapage) et de géochimie (roches, sols). Les travaux de terrain débuteront dès que les conditions de terrain et la disponibilité des équipes le permettent.

Les analyses réalisées sur des échantillons prélevés au cours des travaux de prospection et de cartographie à l'automne 2005 ont donné des résultats très intéressants : 1,58 g/t or (Au) / 1,63% cuivre (Cu); 3,98 g/t Au / 1.73% Cu et de 1,89 g/t à 0,77 g/t Cu et de 0,247 ppb à 559 ppb Au sur des échantillons provenant respectivement de deux champs distincts de blocs erratiques situés à 1,5 et 2,4 kilomètres en aval des minéralisations de surface. Les travaux de prospection et de cartographie ont découvert une zone de cisaillement altérée et minéralisée en marge d'un contact d'amphibolite basaltique et diorite. La zone de contact et la zone de minéralisation sont de même orientation qu'une zone de conducteurs électromagnétiques aéroportés (AEM) qui traverse le secteur NE de la propriété sur une distance d'environ 3 kilomètres. Les travaux de prospection n'ont investigué que quelques-uns des conducteurs AEM. Les données magnétiques révèlent plusieurs structures régionales transversales d'orientation NE qui pourraient être associées à des zones minéralisées. Ces structures seront explorées pendant la campagne.

Des travaux de prospection, de géologie et de géochimie sont également prévus sur les propriétés Cheechoo B, Cheechoo C et Shark situées juste à l'est de la découverte aurifère Eléonore (Virginia). Les secteurs qui avaient été définis comme prometteurs par les levés aéroportés et les travaux de prospection feront l'objet de travaux plus détaillés (prospection, levés géophysiques) dans l'espoir de générer des cibles de forage.

Les travaux préliminaires de prospection et cartographie réalisés l'an dernier ont repéré trois anomalies aurifères et deux anomalies cuprifères sur les propriétés Cheechoo B, C et Sharks. Le secteur sud-ouest de la propriété Cheechoo B sera le premier secteur exploré. Ce secteur recouvre un important linéament régional le long de l'extension NO d'une anomalie aéroportée. Un échantillon de roche y avait été prélevé l'an dernier et avait titré 859 ppb Au. Des travaux de terrain sont également prévus sur les secteurs avoisinants qui se trouvent sur le prolongement des zones favorables repérées.

Un budget d'environ 300 000 $ est alloué à cette partie du programme et variera en fonction des résultats obtenus et des travaux additionnels à exécuter. Ces activités d'exploration serviront à établir des cibles pour les travaux de forage qui suivront.

Mines de la Vallée de l'Or poursuit ses activités d'exploration dans la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi et les prochains communiqués présenteront les résultats d'analyse obtenus sur la propriété Golden Jet, ainsi qu'un aperçu des travaux à venir sur la propriété Hunter Mine et l'élaboration des nouveaux projets.

La compagnie possède actuellement une participation majoritaire dans 133 projets miniers (3 800 claims recouvrant une superficie totale de 510 000 acres ou 2 066 km2). Les cibles d'exploration sont l'uranium (Saskatchewan, Québec), les platinoïdes et les diamants (territoire du Nunavik au Québec), ainsi que les métaux précieux (Au) et les métaux usuels (Cu-Zn-Au) dans la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi (Québec et Ontario). La compagnie a réuni les fonds nécessaires à ses campagnes d'exploration.

Michael P. Rosatelli, géologue de la compagnie, agit comme personne qualifiée responsable de la rédaction du présent communiqué.

La bourse de croissance TSX n'a pas révisé le présent communiqué et ne peut être tenue responsable de l'exactitude ou de la véracité de celui-ci.

Renseignements