Les Mines J.A.G. Ltée
TSX CROISSANCE : JML

Les Mines J.A.G. Ltée

31 août 2010 15h07 HE

Mines J.A.G. Ltée : JAG complète la quatrième année de son programme de recherche de pétrole et de gaz sur sa propriété Charlevoix

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 31 août 2010) - Les Mines J.A.G. Ltée (TSX CROISSANCE:JML) et Olitra Inc. annoncent que la quatrième année du programme de recherche de pétrole et de gaz est complétée sur la propriété Charlevoix (Québec), alors qu'elle a réalisé un levé d'analyse des composantes du gaz naturel présent dans les sols («soil gas survey») de la vallée de la rivière du Gouffre (de Baie St- Paul à St-Urbain) et des analyses Rock Eval sur des échantillons de roches sédimentaires provenant de la région de Baie St-Paul.

Depuis la fin 2006, JAG est active en exploration de pétrole et de gaz dans la région de Charlevoix, où elle détient deux permis de recherche couvrant une superficie totale de 39 258 hectares. JAG a élaboré un programme complet d'exploration en deux phases qui peut être consulté sur le site SEDAR. Au cours de la première phase de ce programme, JAG cherche à déterminer, par une approche multidisciplinaire combinant la géologie, la géophysique et la géochimie de surface, si les conditions géologiques générales ont rendu possible la présence et l'accumulation d'hydrocarbures sur la propriété. L'approche retenue par JAG devrait permettre de préciser le potentiel général de la propriété et de mieux cibler les zones d'intérêt en vue de la deuxième phase de son programme d'exploration, alors qu'elle cherchera à définir, à l'aide de moyens plus conventionnels, des structures ou des anomalies stratigraphiques pouvant receler des accumulations d'hydrocarbures.

Au cours de l'automne 2009 et du printemps 2010, la Société a réalisé, dans la vallée de la rivière du Gouffre, un premier levé d'analyse des composantes du gaz naturel présent dans les sols («soil gas survey»), au cours duquel ont été recueillis, le long de 36 sections de longueur et d'orientation variables, 500 échantillons de gaz, prélevés dans les sols de la propriété. Des anomalies intéressantes ont été observées dans la zone de transition entre la plaine agricole et les collines bordant la vallée. Les concentrations atteignent plus de 1 000 ppb d'éthane pour 36 échantillons, plus de 25 000 ppb de méthane pour 13 échantillons et plus de 1 000 ppb de propane pour 27 échantillons. La concentration la plus élevée en éthane s'élève à 20 864 ppb, celle en méthane à 2 600 000 ppb et celle en propane à 16 850 ppb. Les rapports [méthane / (éthane + propane)] des échantillons de gaz naturel prélevés dans les sols suggèrent une source thermogénique contenant de l'huile.

Les analyses Rock Eval effectuées sur une quarantaine d'échantillons de calcaire provenant d'affleurements de la région de Baie St-Paul ont confirmé les résultats obtenus en 2007. La matière organique contenue dans les calcaires ordoviciens a atteint la température de maturation de la fenêtre à huile (Tmax = 443 degrés C) et près du quart des échantillons de calcaire ont montré un bon à très bon potentiel roche-mère.

Au cours de sa quatrième année d'exploration, la Société a investi plus de 78 000 $ supplémentaires, portant le total de ses investissements sur la propriété Charlevoix à près de 210 000 $. Rappelons que la propriété Charlevoix est centrée sur les grabens des rivières Du Gouffre et de la Malbaie, qui recoupent le socle du Grenville et dans lesquels sont préservées des roches sédimentaires paléozoïques de la plate-forme des Basses Terres du St-Laurent. Bien que le potentiel en hydrocarbures de la propriété Charlevoix demeure largement inexploré, les résultats obtenus jusqu'à présent encouragent la Société à y poursuivre son programme d'exploration.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements