MINES RICHMONT INC.
AMEX : RIC
TSX : RIC

MINES RICHMONT INC.
MOUNTAIN LAKE RESOURCES INC.
TSX CROISSANCE : MOA

MOUNTAIN LAKE RESOURCES INC.

20 mai 2008 11h05 HE

Mines Richmont et Mountain Lake Resources s'unissent pour l'avancement du projet Valentine Lake à Terre-Neuve

MONTREAL, QUEBEC et HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE, CANADA--(Marketwire - 20 mai 2008) - Mines Richmont inc. (TSX:RIC)(AMEX:RIC) ("Richmont") et Mountain Lake Resources inc. (TSX CROISSANCE:MOA) ("Mountain Lake") ont finalisé leur entente de coentreprise décrivant les termes et les conditions pour la réalisation des travaux liés à l'avancement du projet Valentine Lake.

De plus, les plans pour le programme d'exploration 2007 ont été finalisés. Mountain Lake exécutera les travaux de terrains pour le compte de la coentreprise. Ce travail consistera principalement aux éléments suivants :

1. Etablir des routes d'accès à la propriété.

2. Initier les demandes de permis afin de procéder au décapage de la surface de la zone principale (Leprechaun Pond). Ce travail permettra à la coentreprise d'extraire un volume suffisant de matériel afin d'établir un plus haut degré de confiance pour la teneur et la distribution de l'or ainsi que pour la réalisation d'études métallurgiques. De plus, l'exposition de la minéralisation permettra de mieux comprendre le système de minéralisation de l'or, qui sera important dans la planification des futurs programmes de forage.

3. Le travail sur le terrain, consistant à la préparation de cartes géologiques et à l'échantillonnage géochimique, sera complété sur les cibles générées par l'étude héliportée de 2007. L'objectif de ce travail est d'identifier les zones de minéralisation d'or à proximité du site de Leprechaun Pond.

4. Un budget de 500 000 $ est prévu pour cette première phase du programme. La deuxième phase commencera dès la réception des permis gouvernementaux nécessaires afin de permettre l'exposition de la minéralisation.

Le Président de Mountain Lake, M. Gary Woods, nous explique : "Richmont a avancé au stade de production six dépôts d'or dans l'est du Canada depuis 1991 et nous sommes très heureux de leur engagement à l'avancement du projet de Valentine Lake".

Martin Rivard, Président de Mines Richmont, confirme : "Officialiser l'accord de coentreprise avec Mountain Lake est un autre pas important pour l'avancement du projet de Valentine Lake. Nous demeurons confiants quant au potentiel de Valentine Lake et nous regardons vers le futur afin de travailler avec nos partenaires à l'avancement de ce projet."

A propos de Valentine Lake

Comme l'indique le rapport technique produit en janvier 2005 conformément à la Norme canadienne 43-101, la propriété contient des ressources minérales inférées de 1,3 M de tonnes titrant 10,50 grammes par tonne (g/t) d'or. Après l'exclusion des teneurs élevées supérieures à 58 g/t d'or, la teneur moyenne se chiffre à 8,51 g/t d'or, ce qui représente des ressources minérales inférées totalisant 359 000 onces d'or dans le secteur de Leprechaun Pond (la "zone principale").

A propos de Mines Richmont inc.

Mines Richmont produit de l'or de ses sites d'exploitation au Canada et a une expérience considérable dans l'exploration, le développement et l'exploitation aurifère. Depuis 1991, elle a produit plus d'un million d'onces d'or provenant de ses propriétés situées au Québec, à Terre-Neuve et en Ontario. La stratégie de Mines Richmont consiste à développer ses actifs miniers de façon rentable et à exploiter ses réserves sur les propriétés qui lui appartiennent ou à développer des partenariats dans le but d'accroître ses réserves.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visitez le site Web de la société au : www.richmont-mines.com.

A propos de Mountain Lake Resources inc.

Mountain Lake Resources inc. est une société minière junior diversifiée et d'exploration dont la stratégie corporative est de construire la valeur pour les actionnaires à travers l'exploration et le développement de propriétés minérales économiquement viables. Les projets actuels incluent : un intérêt de 100 % dans le projet de métaux de base Bobby's Pond; un intérêt de 30 % dans le projet aurifère Valentine Lake et une part de 16,2 % dans Etruscan Diamonds (Pty) Limited de l'Afrique du Sud, un producteur minier de diamants. Mountain Lake a également une option pour acquérir un intérêt de 100 % dans le projet aurifère de Falls Grid au Nouveau-Brunswick.

Pour plus d'information visitez : www.mountain-lake.com.

Ce communiqué a été préparé par les directions des sociétés qui assument la pleine responsabilité de son contenu. La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.



Martin Rivard Gary Woods
Président et chef de la direction Président et chef de la direction
Mines Richmont inc. Mountain Lake Resources Inc.


Règlement 43-101

Ce communiqué a été vérifié par M. Gary Woods, P.Geo., une personne qualifié et désignée selon le règlement 43-101.

Remarque en regard des déclarations prospectives contenues dans ce communiqué

Ce communiqué renferme des déclarations prospectives qui comportent des risques et des incertitudes. Les facteurs pouvant causer une différence importante entre les résultats réels et ceux indiqués dans les déclarations prospectives incluent les variations dans le prix de l'or au marché, la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain, la teneur du minerai extrait et des difficultés imprévues dans les activités minières pouvant influer sur les revenus et sur les coûts de production. D'autres éléments, telles des incertitudes en matière de réglementation gouvernementale, pourraient également modifier les résultats. S'il y a lieu, d'autres risques peuvent être décrits dans les notices annuelles ainsi que dans les rapports émis périodiquement et annuellement par Mines Richmont inc. et Mountain Lake Resources inc.

Mise en garde à l'intention des investisseurs américains concernant les estimations des ressources

Estimations des ressources

L'estimation des ressources contenue dans le présent communiqué a été préparée en conformité avec le Règlement 43-101 adopté par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les exigences du R 43-101 diffèrent grandement de celles de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis, soit la United States Securities and Exchange Commission ("SEC"). Dans le présent communiqué, nous utilisons les termes ressources "mesurées", "indiquées" et "inférées". Bien que ces termes soient reconnus et requis au Canada, la SEC ne les reconnaît pas. La SEC permet aux entreprises minières américaines, lors de leurs présentations auprès de la SEC, de dévoiler uniquement les gisements minéraux qui constituent des "réserves". Selon les normes américaines, la minéralisation ne peut pas être classée comme une réserve à moins que la décision rendue stipule que la minéralisation peut être économiquement et légalement extraite au moment auquel la décision est rendue. Les investisseurs américains ne doivent pas tenir pour acquis qu'une ressource mesurée ou indiquée sera convertie, en tout ou en partie, en "réserve". De plus, les "ressources inférées" recèlent une bonne part d'incertitude quant à leur existence et à la possibilité qu'elles puissent être exploitées de façon économique et légale; de plus, les investisseurs américains ne doivent pas présumer que les "ressources inférées" existent ou peuvent être légalement ou économiquement exploitées, ni qu'elles passeront un jour à une catégorie supérieure.

Renseignements