Mines Virginia inc.
TSX : VGQ

Mines Virginia inc.

05 sept. 2012 08h00 HE

Mines Virginia Inc. : Découverte d'un nouveau système aurifère sur le projet Wabamisk

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwire - 5 sept. 2012) - Mines Virginia Inc. (« Virginia ») (TSX:VGQ) est heureuse d'annoncer une nouvelle découverte aurifère significative sur son projet Wabamisk situé dans la région du Réservoir Opinaca à la Baie James. La propriété comprend 947 claims et couvre une superficie de plus de 49 kilomètres carrés au sein de la ceinture volcano-sédimentaire archéenne de la rivière Eastmain.

Le projet Wabamisk a été initié en 2005 avec l'objectif de découvrir des minéralisations aurifères épigénétiques similaires à la zone Roberto du projet Éléonore, situé à 65 kilomètres au nord-est. Virginia y a depuis réalisé sur une base annuelle plusieurs programmes d'exploration de surface ainsi que quelques petites campagnes de forage au diamant. Ces travaux ont fait ressortir plusieurs anomalies en or dans les échantillons de till et ont mené à la découverte en affleurement de nombreux indices d'or au sein d'une séquence de roches sédimentaires comparable à celle contenant le gisement aurifère du projet Éléonore. Le plus important d'entre eux est l'indice Isabelle, découvert en 2007, et consistant en une série de veines de quartz et de zones de silicification intense au sein d'une séquence plissée de wackes finement lités et de grès plus massifs. L'échantillonnage en rainure et les forages réalisés sur l'indice Isabelle ont produit des résultats variables compte tenu de la nature libre de l'or dans les veines et zones silicifiées. Les meilleurs résultats en rainure incluaient 316,18 g/t Au sur 1 mètre, 17,86 (14,98 coupé) g/t Au sur 3 mètres et 11,03 g/t Au sur 3 mètres alors que les meilleures intersections en forage ont donné 46,5 (18,26 coupé) g/t Au sur 4 mètres, 5,89 g/t Au sur 2 mètres et 2,75 g/t Au sur 10 mètres. La plupart des autres indices d'or découverts à ce jour sur la propriété sont de faible dimension et/ou de basse teneur mais la grande densité de ceux-ci jumelée à la présence de plusieurs anomalies d'or dans les tills constitue un fort signal aurifère qui reste largement inexploré.

Les travaux de prospection et de décapage mécanique réalisés au cours de l'été 2012 ont permis de définir un nouveau système aurifère très intéressant au nord-est du lac Anatacau dans la portion est de la propriété Wabamisk. Ce nouveau système, caractérisé principalement par un champ de veines de quartz avec or visible, est comparable en plusieurs points à l'indice Isabelle, situé à plus de 15 kilomètres au sud-ouest dans la même séquence de roches sédimentaires plissées. Jusqu'à maintenant la présence d'or visible dans les veines de quartz a été répertoriée sur une distance latérale de 850 mètres au sein de ce nouveau système qui demeure ouvert vers l'est et vers l'ouest. Des travaux de cartographie de détail et de rainurage sont actuellement en cours afin de mieux définir les contrôles de la minéralisation aurifère et son potentiel économique. Le système aurifère comprend plusieurs générations de veines avec des degrés de déformation très variables et mises en place au sein de méta-sédiments plissés. Les veines de quartz, d'épaisseur centimétrique à métrique, sont parfois accompagnées d'une enveloppe plurimétrique d'altération intense (silice-feldspath) qui confère à la roche un aspect cherteux.

Ces zones d'altération sont particulièrement bien développées dans la portion centrale du système et sont associées aux meilleures valeurs aurifères reçues jusqu'à maintenant, particulièrement dans les tranchées WB2012TR-011 et WB2012TR-004 (figure 1). Dans la tranchée WB2012TR-011, une veine de quartz et son enveloppe d'altération sont suivies sur une distance latérale de plus de 20 mètres selon une direction nord-est. Les quatre rainures réalisées au travers la zone minéralisée ont rapporté des résultats de 9,66 g/t Au sur 4 mètres, 3,3 g/t Au sur 3,5 mètres, 1,99 g/t Au sur 1 mètre et 18,35 g/t Au sur 1 mètre. La zone demeure ouverte latéralement dans les deux directions (figure 2). Dans la tranchée WB2012TR-004 située immédiatement au nord de la tranchée 011, des résultats en rainure incluant 3,45 g/t Au sur 6,95 mètres, 2,47 g/t Au sur 6,8 mètres et 3,09 g/t Au sur 1,3 mètre ont été obtenus au sein de veines de quartz plissées et de leurs enveloppes altérées (figure 3). Ce même réseau de veines et d'altération a produit d'autres résultats encourageants à 200 mètres vers le nord-est dans les tranchées WB2012TR-001,002 et 003. Les meilleurs résultats ont été de 5,08 g/t Au sur 4,2 mètres dans la tranchée 001, 4,09 g/t Au sur 2,2 mètres dans la tranchée 002 et 11,45 g/t Au sur 1 mètre dans la tranchée 003 mais plusieurs autres rainures ont rapporté des valeurs très anomales à sub-économiques dans ces trois tranchées. À quelques centaines de mètres plus à l'est, le système de veines a encore produit de bons résultats avec 5,47 g/t Au sur 4 mètres dans la tranchée WB2012TR-031 et 4,99 g/t Au sur 3 mètres dans la tranchée WB2012TR-015. La puissance des zones d'altération et du réseau de veines diminue graduellement lorsqu'on se déplace vers les limites actuellement connues du champ de veines. Tous les résultats d'analyse reçus jusqu'à maintenant sont compilés au tableau en annexe.

Virginia est très encouragée par cette nouvelle découverte très significative. La présence reconnue d'or visible sur 850 mètres latéralement, la présence de fortes altérations en silice-feldspath dans le cœur du système et la complexité du patron de déformation sont tous des éléments suggérant un système aurifère important. Ceci est également supporté par la présence de multiples autres indices aurifères de même nature découverts sur plus de 15 kilomètres jusqu'à l'indice Isabelle dans la portion sud-ouest de la propriété Wabamisk. Les travaux de décapage mécanique, de cartographie structurale et de rainurage se poursuivront tout au cours de l'automne afin de mieux définir les dimensions et les contrôles du nouveau système minéralisé. Une première campagne de forage au diamant pourrait s'amorcer dès l'hiver 2013 dans le but de tester ce système dans la troisième dimension.

Les travaux ont été réalisés par le personnel de Mines Virginia inc. sous la supervision de M. Paul Archer, ingénieur géologue. M. Archer est une personne qualifiée (tel que défini par la Norme canadienne 43-101) et cumule plus de 30 ans d'expérience en exploration. Il a lu et approuvé le contenu du présent communiqué.

CONTRÔLE DE QUALITÉ

En 2004, Virginia a mis sur pied un programme de contrôle et d'assurance qualité analytique pour ses campagnes d'exploration. Le programme inclut l'ajout systématique d'échantillons en blanc (blanks) et de standards certifiés à tous nos envois d'échantillons pour fin d'analyse aux laboratoires commerciaux. Les échantillons en blanc servent à détecter les possibilités de contamination aux laboratoires tandis que les standards certifiés vérifient la précision et la reproductibilité analytique.

Les échantillons ont été analysés au laboratoire ALS Chemex inc. de Val d'Or. Les échantillons de veines de quartz et de zones altérées sont analysés selon la méthode pour or grossier «metallic sieve» alors que les roches encaissantes non-minéralisées sont analysées par pyroanalyse avec finition par absorption atomique selon les normes de l'industrie.

À PROPOS DE VIRGINIA

(TSX:VGQ) Virginia exerce ses activités d'exploration sur les vastes territoires inexplorés du Nord du Québec afin de créer de la richesse pour ses actionnaires mais sans compromettre la qualité de vie des générations présentes et futures. Avec un fonds de roulement de 41,2 millions $ au 31 mai 2012 et un portefeuille de titres miniers des plus importants dans le Nord du Québec Virginia figure parmi les sociétés d'exploration minière les plus actives au Québec. Forte de son expérience de la découverte du gisement Éléonore et de plus de 15 ans d'expertise sur le territoire québécois, l'équipe d'exploration de Virginia est reconnue comme étant l'une des meilleures au Canada. Virginia est aussi détentrice d'une redevance de 2,2 % (pouvant atteindre 3,5 %) sur la propriété Éléonore.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel révisé déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Les résultats d'analyses préliminaires été 2012 sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/mines_virginia_Tableau_synthese.pdf

La Figure 1 est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/mines_virginia_Figure_1.pdf

La Figure 2 est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/mines_virginia_figure_2.pdf

La Figure 3 est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/mines_virginia_figure_3.pdf

Renseignements