Mines Virginia Inc.
TSX : VGQ

Mines Virginia Inc.

18 mai 2011 08h00 HE

Mines Virginia Inc. : Mise à jour sur les campagnes de forages de l'hiver 2011 à la Baie-James

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 18 mai 2011) -Mines Virginia Inc. (" Virginia ")(TSX:VGQ) est heureuse de diffuser une mise à jour des résultats des campagnes de forages réalisées, au cours de l'hiver 2011, sur ses projets aurifères Lac Pau, Poste Lemoyne Extension et Anatacau-Wabamisk, et sur son projet de métaux de base Coulon, tous situés à la Baie James.

LAC PAU

Une campagne de forages totalisant 2 776 mètres a été réalisée par Virginia au cours de l'hiver 2011 sur le projet Lac Pau qu'elle détient à 100 % dans la partie nord du réservoir Caniapiscau à la Baie James. La propriété couvre le corridor aurifère du Lac Pau, une structure majeure suivie sur 12 kilomètres et séparant des roches intrusives de la Suite de Beausac et des paragneiss de la Suite de Grosbois. Cette structure aurifère fertile est l'hôte de plusieurs indices d'or significatifs, incluant l'indice Tricorne (jusqu'à 9,02 g/t Au sur 5 mètres en rainure et 3,43 g/t Au sur 6 mètres en forage), l'indice Jedi (jusqu'à 2,35 g/t Au sur 6 mètres en rainure), l'indice Hope (2,27 g/t Au sur 10 mètres incluant 3,91 g/t Au sur 5 mètres et 13,04 g/t Au sur 3 mètres en rainure), l'indice Beausac-2 (14,43 g/t Au sur 2 mètres en rainure), et l'indice Obiwan (2,1 g/t Au sur 5 mètres en rainure). Les sondages réalisés au cours de l'hiver 2011 ont testé principalement l'indice Jedi et son extension nord-est ainsi que l'indice Hope et l'indice Tricorne (figure 1 en annexe/plan de surface:http://media3.marketwire.com/docs/figure1VM.pdf).

Une série de neuf trous (PAU-11-032 à 040) a testé, à faible profondeur, l'indice Jedi et son extension nord-est sur une distance latérale de 2,4 kilomètres, et selon un espacement variant de 100 à 300 mètres. Tous les trous testant cette portion du corridor du Lac Pau, sauf le PAU-11-035 qui a raté la cible, ont recoupé des intervalles aurifères significatifs. Le trou PAU-11-040, situé à l'extrémité nord-est de ce segment testé, a rapporté les meilleurs résultats avec une intersection titrant 3,56 g/t Au sur 5,5 mètres, incluant 12,05 g/t Au sur 1,25 mètre. Les autres intersections obtenues le long de ce segment aurifère fertile sont les suivantes : 1,64 g/t Au sur 11,6 mètres incluant 2,51 g/t Au sur 4,5 mètres (PAU-11-032), 2,17 g/t Au sur 8,5 mètres incluant 3,56 g/t Au sur 3 mètres (PAU-11-033), 1,26 g/t Au sur 10,9 mètres incluant 4,20 g/t Au sur 1,5 mètre (PAU-11-034), 0,47 g/t Au sur 10,5 mètres (PAU-11-038), 0,93 g/t Au sur 12,1 mètres (PAU-11-037), 0,86 g/t Au sur 7,75 mètres (PAU-11-036) et 0,86 g/t Au sur 7,6 mètres (PAU-11-039).

Une autre série de quatre sondages (PAU-11-041 à 044) a été implantée à 2,4 kilomètres au nord-est du forage PAU-11-040 pour vérifier, à faible profondeur, la continuité de l'indice Hope sur une distance latérale d'environ 250 mètres. La continuité verticale de la minéralisation a été confirmée par trois des quatre forages. Le trou PAU-11-044 a recoupé une intersection minéralisée titrant 69,78 g/t Au (24,15 coupé) sur 1,2 mètre, incluant un intervalle à haute teneur de 112,5 g/t Au sur 0,7 mètre. Les trous PAU-11-041 et 042 ont, pour leur part, rapporté respectivement des résultats de 1,33 g/t Au sur 9,15 mètres et 1,29 g/t Au sur 3,6 mètres. Le sondage PAU-11-043 n'a pas recoupé de zone minéralisée significative.

Trois autres sondages (PAU-11-029, 030 et 031) ont été réalisés et un forage antérieur (PAU-10-007) a été prolongé dans le secteur de l'indice Tricorne, localisé à quelques centaines de mètres au nord de l'indice Jedi. Ces forages ont recoupé quelques intersections sub-économiques, dont 9,74 g/t Au sur 0,5 mètre (PAU-11-031), 2,94 g/t Au sur 4,5 mètres (PAU-11-029) et 2,47 g/t Au sur 2 mètres (PAU-10-007 extension). Les résultats complets de la campagne de forage de l'hiver 2011 au Lac Pau sont disponibles au tableau 1 à l'adresse suivante: (http://media3.marketwire.com/docs/Tableau1VM.pdf).

Virginia est encouragée par ces récents résultats obtenus sur le projet Lac Pau. Les secteurs Jedi et Hope ont généré plusieurs intersections d'intérêt économique et ces intersections demeurent totalement ouvertes latéralement et verticalement. Plusieurs portions d'extension kilométrique du corridor du Lac Pau demeurent également pratiquement inexplorées et devront être testées par décapage et éventuellement par forage. Une campagne de décapage et de cartographie est d'ores et déjà prévue à l'été 2011 afin de tester en surface les extensions des zones minéralisées mises au jour cet hiver ainsi que les portions inexplorées du corridor aurifère du Lac Pau.

PROJET COULON

Au cours de l'hiver 2011, Virginia a réalisé une campagne de 15 sondages totalisant 7 952 mètres sur son projet Coulon (100 % Virginia), localisé à 15 kilomètres au nord de l'aéroport de Fontanges, sur le territoire du Moyen-Nord québécois. La campagne visait principalement à tester les extensions des lentilles 16-17, 43 et 201 de même que plusieurs cibles régionales.

Dans le secteur de la lentille 16-17, le sondage CN-11-223 a recoupé une intersection de sulfures semi-massifs à massifs titrant 3,86 % Zn, 0,7 % Cu et 75,09 g/t Ag sur 44 mètres (épaisseur vraie de 37,4 mètres), incluant un intervalle plus riche titrant 7,32 % Zn, 0,88 % Cu et 85,14 g/t Ag sur 12,15 mètres (épaisseur vraie de 10,35 mètres). Cette nouvelle intersection est située à une profondeur verticale de 350 mètres seulement et est entièrement ouverte en profondeur et vers le sud (elle est fermée au nord par le trou CN-11-122 qui n'a pas recoupé de minéralisation). Pour le moment, cette zone minéralisée est interprétée comme une nouvelle lentille appelée lentille 223, mais elle pourrait également représenter l'extension faillée de la lentille 16-17 en profondeur (voir figure 2/section transversale: http://media3.marketwire.com/docs/figure2VM.pdf et figure 3/section longitudinale:http://media3.marketwire.com/docs/figure3VM.pdf).

Les extensions de la lentille 201 ont été testées par cinq nouveaux sondages (CN-11-224, 225, 226, 227 et 230). La continuité en profondeur de la minéralisation a été confirmée par le trou CN-11-225 qui a recoupé une zone de sulfures titrant 5,21 % Zn, 1,18 % Cu et 35,14 g/t Ag sur 6,15 mètres (épaisseur vraie de 3,6 mètres) à une profondeur verticale de 425 mètres, prolongeant ainsi la lentille 201 de 100 mètres vers le bas. Les autres sondages testant la zone 201 ont tous recoupé des zones d'altération intense contenant fréquemment des sulfures disséminés (pyrite-pyrrhotine-chalcopyrite +/- sphalérite) sur des épaisseurs plurimétriques, confirmant ainsi que le système hydrothermal fertile demeure entièrement ouvert dans ce secteur.

Le trou CN-11-221 a testé la plongée de la lentille 43 vers le sud-ouest. Il n'a pas recoupé de zone minéralisée significative mais a intersecté plusieurs zones d'altération hydrothermale. Trois conducteurs de type " off-hole " ont d'ailleurs été détectés par le levé InfiniTEM en forage réalisé dans ce trou.

Ailleurs sur la propriété Coulon, sept sondages (CN-11-231 à 237) ont testé diverses cibles géophysiques ou géologiques régionales sans grand succès. Seul le sondage CN-11-232 a recoupé une zone minéralisée significative qui a titré 1,04 % Zn sur 0,95 mètre. Cette intersection est interprétée comme étant un horizon exhalatif minéralisé et représente l'extension vers le sud du même horizon recoupé en 2007 par le trou CN-07-055 qui avait titré 1,65 % Zn sur 1 mètre. Les résultats complets de la campagne sont disponibles au tableau 2 à l'adresse suivante: http://media3.marketwire.com/docs/Tableau2VM.pdf .

Virginia est très satisfaite de sa campagne de forages à Coulon, laquelle a conduit à la découverte d'une huitième lentille minéralisée sur la propriété, la lentille 223. Celle-ci demeure totalement ouverte en profondeur et vers le sud et plusieurs autres forages seront requis pour en tester les extensions.

POSTE LEMOYNE EXTENSION

Virginia a aussi réalisé, au cours de l'hiver 2011, une campagne de forage sur sa propriété Poste Lemoyne Extension située le long de la route Trans-Taïga dans le secteur du réservoir LG-3 à la Baie James. Les claims sont détenus à 100 % par Virginia, mais la portion comprenant 112 claims acquis avant octobre 2005 est assujettie à une redevance de 1 % N.S.R. au profit de Globestar Mining Corporation. Virginia a la possibilité de racheter en tout temps 0,5 % de cette redevance pour la somme de 500 000 $.

Le programme a compris 13 sondages (PLE11-148 à PLE11-160) totalisant 4 020 mètres et visait essentiellement une forte anomalie d'or dans le till s'étendant sur une distance de 1,8 kilomètre, selon une direction est-nord-est et sur une largeur d'environ 250 mètres, et coïncidant avec une intrusion de diorite porphyrique. Les forages ont testé l'anomalie et la diorite selon des sections espacées de 200 mètres en général et plus localement selon un espacement de 100 mètres (voir figure 4/ plan de surface à l'adresse suivante: http://media3.marketwire.com/docs/figure4VM.pdf). Plusieurs corridors d'altération en séricite et silice, contenant jusqu'à 10 % de pyrite disséminée, ont été principalement recoupés au sein de la diorite mais aussi dans les basaltes qui l'encaissent. Ces corridors, d'épaisseur métrique à plurimétrique, ont généré des valeurs anomales en or qui oscillent entre 0,5 g/t Au sur 1 mètre et 1,49 g/t Au sur 5 mètres en général. À l'occasion, les zones d'altération sont beaucoup plus épaisses et donnent de larges halos très anomaux en or, dont 0,5 g/t Au sur 15,25 mètres (PLE11-155) et 0,39 g/t Au sur 60 mètres (PLE11-149). Quelques intersections métriques ont aussi rapporté des valeurs d'or plus élevées, avec notamment 6,68 g/t Au sur 3 mètres (PLE11-148), 12,91 g/t Au sur 1 mètre (PLE11-152), 6,62 g/t Au sur 1 mètre (PLE11-149) et 3,04 g/t Au sur 2,1 mètres (PLE11-156). Les deux premières intersections sont situées au sein des basaltes bordant l'intrusion de diorite tandis que les deux dernières sont au sein de celle-ci. Les résultats complets de la campagne sont disponibles au tableau 3 à l'adresse suivante: http://media3.marketwire.com/docs/Tableau3VM.pdf.

ANATACAU-WABAMISK

Une courte campagne de six sondages totalisant 1 272 mètres a aussi été complétée, durant l'hiver 2011, sur le projet Anatacau-Wabamisk, localisé dans le secteur du réservoir Opinaca, sur le territoire du Moyen-Nord québécois. Virginia détient un intérêt de 100 % dans la partie Wabamisk tandis qu'elle a l'option d'acquérir la participation de 100 % de IAMGOLD Inc. dans la partie adjacente Anatacau, en contrepartie de dépenses d'exploration totalisant 3 M $ avant le 31 décembre 2015 et d'un paiement de 25 000 $, lequel a été versé à la signature de l'entente.

Les trous WB-11-33, 34 et 35 ont testé l'extension verticale de l'indice Isabelle à une profondeur verticale de 75 à 125 mètres et n'ont pas retourné de valeurs d'or significatives bien que les trous 33 et 34 aient intersecté des zones minéralisées du type Isabelle. Une petite zone faiblement minéralisée en sulfures disséminés a titré 15,03 g/t Au sur 1 mètre dans le trou WB-11-33, dans les sédiments formant le toit (HW) de la zone Isabelle. Cette petite zone ne semble pas avoir d'extension significative pour le moment. Les trous WB-11-36, 37 et 38 ont testé des anomalies de polarisation provoquée situées dans une séquence de sédiments similaires à ceux hôtes de l'indice Isabelle, à un kilomètre au nord-ouest de celui-ci. Ces forages n'ont pas recoupé de minéralisation significative.

Les travaux ont été réalisés par le personnel de Mines Virginia et de Services Techniques Geonordic inc., sous la supervision de M. Paul Archer, ingénieur géologue. M. Archer est une personne qualifiée (tel que défini par la Norme canadienne 43-101) et cumule plus de 30 ans d'expérience en exploration. Il a lu et approuvé le contenu du présent communiqué.

Contrôle de qualité

En 2004, Virginia a mis sur pied un programme de contrôle et d'assurance qualité analytique pour ses campagnes d'exploration. Le programme inclut l'ajout systématique d'échantillons en blanc (blanks) et de standards certifiés à tous nos envois d'échantillons pour fin d'analyse aux laboratoires commerciaux. Les échantillons en blanc servent à détecter les possibilités de contamination aux laboratoires tandis que les standards certifiés vérifient la précision et la reproductibilité analytique.

Les échantillons ont été analysés au Laboratoire Expert inc. de Rouyn-Noranda pour les projets Poste Lemoyne Extension et Anatacau-Wabamisk et au laboratoire ALS Chemex inc. de Val-d'Or pour les projets Lac Pau et Coulon.

Pour les projets aurifères, les échantillons sont analysés par pyroanalyse avec finition par absorption atomique selon les normes de l'industrie. Des reprises par pyroanalyse avec finition par gravimétrie sont effectuées sur tous les échantillons titrant 500 ppb Au ou plus.

A propos de Virginia

Virginia figure parmi les sociétés d'exploration minière les plus actives au Québec, avec un fonds de roulement de 45 millions de dollars au 30 novembre 2010 et 30 954 407 actions émises et en circulation au 30 avril 2011. Le titre de Virginia se transige à la bourse de Toronto (TSX) sous le symbole VGQ. Virginia concentre ses activités d'exploration sur ses nombreuses propriétés couvrant de vastes territoires inexplorés du Nord du Québec.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel révisé déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Renseignements

  • Mines Virginia Inc.
    André Gaumond
    Président
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)

    Mines Virginia Inc.
    Paul Archer
    V-P Exploration
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    mines@virginia.qc.ca
    www.virginia.qc.ca