SOURCE: Nav Canada

NAV CANADA

SOURCE: NATS

NATS

03 déc. 2015 13h41 HE

Minimum réduit d'espacement latéral mis en place dans l'Atlantique Nord

OTTAWA, ON--(Marketwired - 3 décembre 2015) - Les aéronefs survolant l'Atlantique Nord seront dorénavant moins espacés grâce à un projet visant à accroître la capacité de l'espace aérien, à diminuer la consommation de carburant et à réduire les émissions de carbone.

Le projet, connu sous le nom de Minimum réduit d'espacement latéral, ou RLat, est une initiative de l'OACI mise en place conjointement par les services de la circulation aérienne du Royaume-Uni et NAV CANADA, le fournisseur de services de navigation aérienne du Canada.

L'Atlantique Nord est l'espace aérien océanique le plus achalandé au monde, où les aéronefs suivent des routes établies chaque jour en fonction de la demande de trafic et des conditions météorologiques prévalentes, telles que le courant-jet.

À l'heure actuelle, ces routes sont espacées d'un degré de latitude - l'équivalent de 60 milles marins - mais les progrès des technologies de l'avionique et de la gestion de la circulation aérienne sont tels qu'il est maintenant possible de réduire l'espacement des aéronefs d'un demi-degré en toute sécurité. (Voir la vidéo)

Cette réduction permettra à davantage d'aéronefs d'évoluer sur une route et à un niveau de vol optimaux et de réduire ainsi leur temps de vol et leurs émissions.

Au départ, une route additionnelle sera introduite, ce qui créera trois routes espacées d'un demi-degré que les aéronefs équipés de l'avionique nécessaire pourront suivre. Cependant, à compte de novembre 2016, l'espacement d'un demi-degré deviendra le minimum d'espacement standard dans l'ensemble de la structure des routes organisées.

Une fois complètement mis en œuvre ce changement permettra d'économiser quelque 52 000 tonnes de carbone par année, soit l'équivalent de 14 000 vols transatlantiques.

Selon Alastair Muir, directeur de l'exploitation au centre de contrôle des NATS, à Prestwick : " Essentiellement, le RLat consiste à passer d'une route à deux voies à une autoroute à trois voies sans élargir la structure actuelle des routes. "

" Voilà un autre exemple éloquent de la façon dont les NATS et NAV CANADA collaborent afin de mettre en place des changements concrets qui apportent un avantage important aux clients des lignes aériennes et qui ont incidence positive sur l'environnement. "

Doug Dillon, gestionnaire général, Région d'information de vol de Gander, à NAV CANADA, a déclaré : " le RLat est une amélioration importante de la gestion de la circulation aérienne au-dessus de l'Atlantique Nord. Il ajoute sur-le-champ de la capacité et améliore considérablement l'efficacité alors que nous nous préparons à réduire de nouveau l'espacement grâce à la surveillance ADS-B satellitaire, que le projet Aireon rendra possible en 2018. "

Au sujet des NATS

Chef de file des services de gestion de la circulation aérienne, les NATS ont traité en 2014-2015 quelque 2,2 millions de vols dans les espaces aériens du Royaume-Uni et de l'est de l'Atlantique Nord. Les NATS fournissent des services de contrôle de la circulation aérienne depuis leurs centres à Swanwick, dans le comté de Hampshire, et à Prestwick, dans le comté d'Ayrshire.

Les NATS fournissent également des services de contrôle de la circulation aérienne à 14 aéroports du Royaume-Uni dont Heathrow, Gatwick, Stansted, Manchester, Edinburgh et Glasgow; à l'aéroport de Gibraltar et, dans une entreprise conjointe avec Ferrovial, à un certain nombre de tours des aéroports d'Espagne.

Misant sur leur réputation d'excellence opérationnelle et d'innovation, les NATS fournissent également des solutions en matière d'aérodrome, de données, d'ingénierie et de consultation à des clients du monde entier, y compris aux aéroports, aux fournisseurs de services de navigation aérienne et aux autorités gouvernementales. Pour en savoir plus, consultez le site Web des NATS à www.nats.aero.

À PROPOS DE NAV CANADA

Exploitant national du système de navigation aérienne civile, NAV CANADA est une société du secteur privé qui assure à la grandeur du pays les services suivants : contrôle de la circulation aérienne, information de vol, exposés météorologiques, services d'information aéronautique, services consultatifs d'aéroport et aides électroniques à la navigation.

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2015/12/3/11G074489/Images/Phase_1-34e1e1da8f20bec799498aa2993e6bf0.JPG

Renseignements

  • Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Michelle Bishop
    Directrice, Relations gouvernementales et affaires publiques
    (613) 563-7520

    Ron Singer
    Gestionnaire national, Relations avec les médias
    (613) 563-7303

    Ligne d'information des médias : 1-888-562-8226