Technologies Miranda inc.
TSX : MT

Technologies Miranda inc.

01 juin 2011 06h00 HE

Miranda annonce ses résultats du premier trimestre 2011

Augmentation importante des ventes et de la rentabilité

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 1 juin 2011) -Technologies Miranda inc. (TSX:MT), fournisseur à l'échelle mondiale de produits d'infrastructure, de mise en ondes et de monitoring destinés aux télédiffuseurs, aux câblodistributeurs, aux sociétés de télédiffusion par satellite et aux fournisseurs de services de télévision IP, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du premier trimestre clos le 31 mars 2011.

(Le 1er janvier 2011, les Normes internationales d'information financière (IFRS) ont remplacé les principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada pour les entreprises ayant une obligation d'information du public. Par conséquent, Miranda présente ses résultats intermédiaires et annuels pour les périodes commençant à compter du 1er janvier 2011 conformément aux IFRS, et les informations comparatives de 2010 ont été redressées en fonction des IFRS. Le rapport de gestion et les états financiers consolidés résumés intermédiaires du premier trimestre de Miranda donnent des précisions sur les principales différences comptables.)

Faits saillants financiers : T1 2011 versus T1 2010

  • Ventes en hausse de 37 % pour s'établir à 39,8 millions de dollars; progression dans toutes les régions
  • BAIIA1 en hausse de 674 % pour atteindre 5,5 millions de dollars, soit 14 % des ventes
  • Bénéfice net de 2,3 millions de dollars, soit un résultat dilué par action de 0,11 $, contre une perte nette de 1,6 millions de dollars lors du dernier exercice
  • Marge brute exprimée en pourcentage des ventes de 60 %, comparativement à 58 % au cours de l'exercice précédent
1Le BAIIA est une mesure financière non conforme aux IFRS associée aux résultats en trésorerie et définie comme le bénéfice net (perte nette) avant les intérêts débiteurs moins les intérêts créditeurs, les impôts et les amortissements. Se reporter au commentaire sur les mesures financières non conformes aux IFRS qui suit.

Miranda a connu un premier trimestre vigoureux marqué par une augmentation importante de ses ventes et de sa rentabilité par rapport à l'exercice précédent. Les marges brutes sont en outre demeurées élevées et se sont établies à 60 % des ventes. Les ventes trimestrielles ont progressé dans toutes les régions, grimpant de 37 % pour totaliser 39,8 millions de dollars, contre 29,0 millions de dollars au cours du dernier exercice. Si l'on exclut l'effet des variations des taux de change, les ventes ont crû de 44 % comparativement à 2010. Le BAIIA a été de 5,5 millions de dollars, alors qu'il s'était établi à 0,7 million en 2010. Le bénéfice net a atteint 2,3 millions de dollars, soit un résultat dilué par action de 0,11 $, contre une perte nette de 1,6 millions de dollars lors du dernier exercice. Les flux de trésorerie sont demeurés solides, les activités opérationnelles ayant généré des rentrées de fonds nettes de 4,9 millions de dollars au cours du trimestre.

" La reprise sur les marchés de la télédiffusion amorcée l'an dernier s'est poursuivie et a pris de la vigueur au cours du trimestre, ce qui nous a permis d'obtenir des résultats trimestriels solides, a commenté Strath Goodship, président et chef de la direction de Miranda. Nous avons connu une forte poussée tant sur les marchés émergents que sur les marchés développés et dans l'ensemble de notre portefeuille de produits. " Parmi les ventes récentes, celles conclues avec ZDF (Allemagne), Red Bee (Royaume-Uni), Arqiva (Royaume-Uni), Oman TV (Oman), Al Jazeera Children (Émirats arabes unis), Sinclair Broadcasting (États- Unis), Technicolor Creative Services (États-Unis), CBC (Canada), Indovision (Indonésie) et Nexstar Broadcasting (États-Unis) sont particulièrement dignes de mention.

Autres faits saillants

" En avril, Miranda a pris part au salon commercial de la National Association of Broadcasters (NAB) à Las Vegas. Nous y avons présenté notre kiosque d'exposition le plus imposant à ce jour, tant sur le plan de la superficie que de la gamme de produits offerts, a commenté M. Goodship. C'était la première fois que nous présentions des solutions arrivées à maturité qui couvraient l'ensemble du processus de création et de diffusion télévisuelles, depuis la production jusqu'à la surveillance des signaux qui parviennent aux boîtiers décodeurs. Notre offre de produits englobe maintenant autant la télévision linéaire que la télévision sur demande, et autant les modèles traditionnels que les solutions technologiques de mise en ondes.

" Parmi les nouveaux produits présentés au salon de la NAB, de poursuivre M. Goodship, mentionnons nos solutions technologiques de mise en ondes de pointe iTX, la mosaïque d'images Kaleido-IP dotée de fonctions avancées d'analyse du signal, le processeur de réglage de niveau sonore Axino pour flux de transport multiprogramme sur IP, la solution iControl Headend pour la surveillance de la qualité de l'expérience et des signaux vidéo captés à la tête de réseau et l'encodeur EdgeVision pour la surveillance de la qualité de l'expérience au niveau des boîtiers décodeurs. Nos solutions ont été très bien accueillies, comme en témoigne une augmentation de 40 % du nombre des visiteurs par rapport à 2010. "

Examen des résultats opérationnels du trimestre : T1 2011 versus T1 2010

Ventes

Les ventes du trimestre se sont élevés à 39,8 millions de dollars, en progression de 37 % par rapport à 2010, ou de 44 % si l'on exclut l'effet des variations des taux de change. Cette augmentation est en grande partie attribuable à l'acquisition d'OmniBus et à un accroissement des ventes dans toutes les régions par comparaison au dernier exercice, soit de 31 % au Canada, de 38 % aux États-Unis, de 212 % au Royaume-Uni et de 23 % dans les autres pays. Les ventes au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans les autres pays ont représenté respectivement 10 %, 32 %, 10 % et 48 % des ventes du trimestre.

Marge brute

La marge brute exprimée en pourcentage des ventes s'est chiffrée à 60 %, en hausse de deux points de pourcentage par rapport à la même période en 2010, en raison principalement de changements favorables dans la combinaison de clients et de produits et des solutions plus rentables offertes par OmniBus.

Charges opérationnelles

Les frais de vente, généraux et charges administratives (VGA) ont augmenté pour atteindre 15,1 millions de dollars, comparativement à 11,1 millions de dollars en 2010. Cette hausse s'explique en grande partie par l'acquisition d'OmniBus et par des frais de vente plus élevés. Exprimés en pourcentage des ventes, ces frais ont atteint 38 %, comme au cours de l'exercice précédent.

Les investissements en recherche et développement (R et D) se sont élevés à 7,6 millions de dollars, ce qui représente 19 % des ventes du trimestre, contre 6,3 millions de dollars et 22 % des ventes en 2010. Les investissements en R et D après déduction des crédits d'impôt se sont chiffrés à 6,2 millions de dollars, en hausse par rapport aux 5,1 millions de dollars du dernier exercice. L'augmentation de ces dépenses, avant et après les crédits d'impôt, est surtout attribuable à l'ajout d'OmniBus.

Les charges financières nettes ont diminué pour s'établir à 46 000 $, contre 1,8 million de dollars en 2010. Cette baisse vient surtout des variations des taux de change, qui se sont soldées par un gain de change de 0,4 million de dollars au cours du trimestre, comparativement à une perte de change de 1,9 million au cours de la même période en 2010.

BAIIA, impôts sur les bénéfices et bénéfice net

Le BAIIA a progressé de 674 % par rapport à 2010 pour se chiffrer à 5,5 millions de dollars au premier trimestre. Exprimé en pourcentage des ventes, le BAIIA a été de 14 %, contre 2 % au cours du précédent exercice.

La résolution favorable d'un différend fiscal relatif aux années antérieures qui a donné lieu à une réduction du taux d'imposition a eu une incidence positive sur la charge d'impôts du trimestre.

Le bénéfice net du trimestre a atteint 2,3 millions de dollars, soit un résultat dilué par action de 0,11 $, comparativement à une perte nette de 1,6 million de dollars en 2010.

Situation de trésorerie et sources de financement

Les activités opérationnelles ont entraîné des flux de trésorerie nets de 4,9 millions de dollars au cours du trimestre, contre 5,1 millions de dollars au cours de la même période il y a un an. La trésorerie et équivalents de trésorerie et les placements temporaires totalisaient 33,8 millions de dollars à la fin du trimestre. La société a remboursé 5,8 millions de dollars d'emprunts au cours du trimestre.

En novembre 2010, la société a lancé une nouvelle offre publique de rachat d'actions dans le cours normal de ses activités (OPRCNA) en vue du rachat aux fins d'annulation d'un maximum de 1 694 937 de ses actions ordinaires entre le 26 novembre 2010 et le 25 novembre 2011. À ce jour, aucune action n'a été rachetée dans le cadre de cette OPRCNA.

Perspectives

" Nous avons connu un premier trimestre robuste et nous entrevoyons à long terme des possibilités et un potentiel de croissance solides, a commenté M. Goodship. Nos activités commerciales devraient demeurer vigoureuses, particulièrement sur les marchés internationaux. Forts de notre bonne situation financière et d'un éventail plus large de solutions de pointe et à forte croissance, nous sommes bien placés pour tirer parti des occasions futures, pour croître plus rapidement que l'ensemble de notre marché adressable et pour stimuler une croissance rentable. "

Assemblée générale annuelle

L'assemblée générale annuelle de Miranda aura lieu le mercredi 1er juin 2011 à l'hôtel Le Reine Elizabeth, 900, boul. René-Lévesque Ouest, Montréal (Québec), à 10 h (heure locale).

Conférence téléphonique

Technologies Miranda inc. (TSX:MT) tiendra une conférence téléphonique à l'intention des analystes financiers pour présenter ses résultats du premier trimestre de 2011 le mercredi 1er juin 2011, à 14 h (HE). Les représentants des médias et les autres personnes intéressées sont invités à y participer en mode écoute seulement.

DATE :Le mercredi 1er juin 2011
HEURE :14 h, heure de l'Est
TÉLÉPHONE :416-981-9000 (participants de Toronto et d'outre-mer)
800-926-5171 (participants d'ailleurs en Amérique du Nord)
(Prière de composer le numéro 15 minutes avant le début de la conférence.)
WEBDIFFUSION :En ligne aux adresses www.miranda.com et www.marketwire.com.

La conférence sera rediffusée sur Internet, aux adresses www.miranda.com et www.marketwire.com, pendant une période de 90 jours. Un enregistrement de la téléconférence sera également accessible du mercredi 1er juin 2011 à compter de 16 h jusqu'à 23 h 59 le mercredi 8 juin 2011. Pour y avoir accès, il suffit de composer le 1-800-558-5253 et d'entrer le code 21522347# au clavier téléphonique.

Mesures financières non conformes aux IFRS

Nous utilisons le BAIIA pour comparer nos résultats opérationnels d'une période à l'autre. Le BAIIA est une mesure financière non conforme aux IFRS associée aux résultats de trésorerie et définie comme le bénéfice net (perte nette) avant les intérêts débiteurs moins les intérêts créditeurs, les impôts et les amortissements. Notre méthode de calcul du BAIIA peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises sous la même appellation. Le BAIIA ne devrait pas se substituer au bénéfice net (perte nette) comme indicateur de nos résultats opérationnels conformément aux IFRS, ni aux flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles et d'investissement comme mesure de la situation de trésorerie et des flux de trésorerie. Veuillez vous reporter au rapprochement du bénéfice net (perte nette) et du BAIIA qui figure dans le tableau suivant.

Rapprochement du bénéfice net (perte nette) et du BAIIA

Trimestres clos les 31 mars
(en milliers de dollars canadiens)20112010
Bénéfice net (perte nette)2 322(1 601)
Intérêts débiteurs (créditeurs)154(12)
Charge des impôts sur le résultat317366
Amortissement des immobilisations corporelles944860
Amortissement des immobilisations incorporelles1 8021 103
BAIIA5 539716

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs qui font état des objectifs, des estimations et des attentes de Miranda. Ces énoncés peuvent comprendre des termes tels que " croire ", " anticiper ", " estimer " et " prévoir ", ainsi que l'utilisation de verbes au conditionnel et au futur. Par leur nature, ces énoncés comportent des risques et des incertitudes. Par conséquent, les résultats pourraient différer sensiblement des attentes de la société. Notre rapport de gestion, que vous trouverez sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com, traite sous la rubrique " Risques et incertitudes " des risques qui pourraient entraîner un écart important entre les résultats obtenus et les attentes de Miranda. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes actuelles de Miranda et, par conséquent, peuvent changer. Toutefois, nous déclinons toute intention et n'assumons aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres facteurs, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne le requièrent.

À propos de Miranda

Technologies Miranda inc. (TSX:MT) est un fournisseur à l'échelle mondiale de produits d'infrastructure, de mise en ondes et de monitoring destinés aux télédiffuseurs, aux câblodistributeurs, aux sociétés de télédiffusion par satellite et aux fournisseurs de services de télévision IP. Ses produits permettent et facilitent la transition vers un environnement de télédiffusion numérique à haute définition (TVHD) sur chaînes multiples. Ils permettent aux clients d'accroître leurs produits tout en réduisant leurs coûts grâce à une distribution et à une gestion du contenu plus efficaces. En septembre 2010, Miranda a fait l'acquisition d'OmniBus Systems Limited, de Loughborough (R.-U.), qui est une pionnière dans le domaine des solutions technologiques de gestion et de diffusion des contenus multimédias destinées aux télédiffuseurs et aux sociétés de diffusion sur Internet. Miranda compte environ 680 employés à son siège social de Montréal et dans ses installations de Wallingford et de Loughborough (Royaume-Uni), Denver (Colorado, États-Unis), Grass Valley (Californie, États-Unis), Paris (France), Tokyo (Japon), Dubaï (Émirats arabes unis), Kuala Lumpur (Malaisie), Singapour, Beijing (Chine) et Hong Kong. Miranda est inscrite à la Bourse de Toronto. Pour plus d'information, veuillez consulter www.miranda.com.

TECHNOLOGIES MIRANDA INC.
États consolidés résumés intermédiaires de la situation financière
(non audités)
Aux 31 mars 2011, 31 décembre 2010 et 1er janvier 2010
(en milliers de dollars canadiens)
31 mars31 décembre1er janvier
201120102010
Actifs
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie33 836$30 486$29 264$
Placements temporaires4 99919 904
Clients et autres débiteurs25 11829 54625 601
Stocks21 69920 40514 512
Impôts sur le résultat et crédits d'impôt à recevoir4 0195 3075 808
Charges payées d'avance et autre2 5392 0661 650
87 21192 80996 739
Crédits d'impôt à recevoir10 3379 3501 870
Immobilisation corporelles30 57130 92329 109
Immobilisations incorporelles37 77839 42920 960
Goodwill44 37144 21920 562
Actifs d'impôt différé535579485
Total des actifs210 803$217 309$169 725$
Passifs et capitaux propres
Passifs courants
Fournisseurs et autres créditeurs19 781$21 139$13 505$
Provisions1 4671 8082 071
Produits différés5 6075 9342 327
Impôts sur le résultat à payer1 7942 3291 239
Prêts et emprunts3 1173 1199
31 76634 32919 151
Autres créditeurs178942555
Provisions953964933
Produits différés3 5543 5903 601
Prêts et emprunts16 48022 251136
Passifs d'impôt différé13 86613 7728 124
Total des passifs66 79775 84832 500
Capitaux propres
Capital social98 10398 103103 165
Surplus d'apport4 7234 6554 413
Résultats non distribués42 64640 32429 647
Cumul des autres éléments du résultat global(1 466)(1 621)
Total des capitaux propres144 006141 461137 225
Total des passifs et des capitaux propres210 803$217 309$169 725$
TECHNOLOGIES MIRANDA INC.
États consolidés résumés intermédiaires du résultat global
(non audités)
Trimestres clos les 31 mars 2011 et 2010
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)
31 mars31 mars
20112010
Produits39 797$28 973$
Coût des ventes15 84012 242
Marge brute23 95716 731
Frais de vente, frais généraux et charges administratives15 08411 055
Charges de recherche et de développement, après crédits d'impôt 1 414 $ (1 228 $ en 2010)6 1885 105
Résultat des activités opérationnelles2 685571
Produits financiers(475)(160)
Charges financières5211 966
Charges financières nettes461 806
Bénéfice (perte) avant les impôts sur le résultat2 639(1 235)
Charge des impôts sur le résultat317366
Bénéfice net (perte nette) de la période2 322(1 601)
Autres éléments du résultat global
Écart de conversion au titre des établissements à l'étranger, après les impôts(155)
Autres éléments du résultat global de la période, après les impôts sur le résultat(155)
Résultat global total pour la période2 477$(1 601)$
Résultat par action :
De base0,11$(0,07)$
Dilué0,11(0,07)
TECHNOLOGIES MIRANDA INC.
Tableaux consolidés résumés intermédiaires des flux de trésorerie
(non audités)
Trimestres clos les 31 mars 2011 et 2010
(en milliers de dollars canadiens)
31 mars31 mars
20112010
Activités opérationnelles
Bénéfice net (perte nette) de la période2 322$(1 601)$
Ajustements pour
Amortissement des immobilisations corporelles944860
Amortissement des immobilisations incorporelles1 8021 103
Rémunération à base d'actions68106
Charges financières nettes154(12)
Charge des impôts sur le résultat (la perte)317366
Incidence des variations de taux de change sur les actifs et passifs monétaires à long terme131151
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie et équivalents de trésorerie(90)978
5 6481 951
Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement
Clients et autres débiteurs4 4357 313
Stocks(1 294)(2 777)
Impôts sur le résultat et crédits d'impôt à recevoir(24)(919)
Charges payées d'avance et autre(472)(92)
Fournisseurs et autres créditeurs(2 117)595
Provisions(352)(440)
Produits différés(364)(505)
Rentrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles5 4605 126
Impôts sur le résultat payé(567)(25)
Rentrées nettes liées aux activités opérationnelles4 8935 101
Activités d'investissement
Produit de la vente de placements temporaires4 999
Acquisition d'immobilisations corporelles(581)(947)
Intérêts reçus3112
Rentrées nettes (sorties nettes) liées aux activités d'investissement4 449(935)
Activités de financement
Remboursement des prêts et des emprunts(5 776)(2)
Intérêts payés(185)
Sorties nettes liées aux activités de financement(5 961)(2)
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie et équivalents de trésorerie90(978)
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie et équivalent de trésorerie liées aux conversions des établissements à l'étranger(121)
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie3 3503 186
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période30 48629 264
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période33 836$32 450$

Renseignements

  • Investisseurs et médias :
    Technologies Miranda inc.
    Mario Settino
    Chef de la direction financière
    514-333-1772
    www.miranda.com