Exploration Midland Inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland Inc.

14 avr. 2011 09h00 HE

Mise à jour des activités de Midland et de ses projets en partenariats

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 avril 2011) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir de procéder à une mise à jour de ses nombreuses activités d'exploration, incluant plusieurs de ses projets de forage avec ses partenaires incluant les Mines Agnico-Eagle Limitée, la Corporation Minière Osisko, North American Palladium Limitée, les Mines Aurizon ltée, Zincore Metals inc. et Japan Oil, Gas and Metals National Corporation. Au total, ces six projets en partenariat cumuleront un total de plus de 15 000 mètres de forage pour la première moitié de 2011.

Projets Aurifères (Abitibi et Baie-James, Québec)

Projet Maritime Cadillac (JV avec Mines Agnico-Eagle Limitée. (« Agnico-Eagle »)

Agnico-Eagle a recommencé les forages sur Maritime Cadillac afin de tester les extensions des deux nouvelles découvertes aurifères d'importance faites en 2010 dans la partie nord de la propriété. Le programme de forage en cours consiste en quatre (4) sondages totalisant environ 2 200 mètres. Il faut se rappeler que ces deux nouvelles découvertes avaient rapporté des valeurs de 8,6 g/t Au sur 5,50 mètres incluant 13,8 g/Au sur 3,0 mètres dans le sondage 141-10-26 (Zone V4 Ouest) et une teneur de 1,7 g/t Au sur 37,85 mètres incluant 4,8 g/t Au sur 6,0 mètres dans le sondage 141-10-23 (Zone Dyke est-V3). Le projet Maritime Cadillac est immédiatement adjacent au sud de la mine d'or Lapa (800 000 onces d'or en réserves prouvées et probables avec 3,2 millions de tonnes à 8,2 g/t Au) qui est commercialement en production depuis mai 2009. (Source : États financiers Agnico-Eagle ; publié le 17 février 2010).

Le projet Maritime Cadillac est présentement en co-entreprise 50 % - 50 % avec Agnico-Eagle qui tente présentement d'augmenter sa participation dans le projet en finançant entièrement les dépenses d'exploration en cours sur le projet par tranche de 1 000 000 $ en dépenses d'exploration pour 1 % de participation additionnelle, jusqu'à un maximum de 15 % additionnel.

Projet Dunn (Option avec la Corporation Minière Osisko (« Osisko »)

Midland a récemment repris les travaux de forage sur la propriété Dunn en partenariat avec Osisko. Suite aux travaux encourageants de forage de 2010 qui avaient permis d'identifier des altérations potassiques et une importante silicification dans les sédiments et les intrusions porphyriques pyritisés de la Formation du Lac Caste, six (6) sondages additionnels totalisant environ 1 000 mètres ont été entrepris dans la portion centrale de la propriété afin de tester plusieurs anomalies de polarisation provoquée dans le domaine des fréquences.

Le projet Dunn en est présentement dans sa deuxième année d'une entente d'option selon laquelle Osisko doit dépenser un total de 1 300 000 $ sur trois ans accompagné de paiements totalisant 140 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 %.

Projet Laflamme (Option avec North American Palladium Limitée (« North American Palladium »)

Vers la fin de 2010, North American Palladium a entrepris une campagne de forage de dix (10) sondages totalisant environ 3 600 mètres afin de tester plusieurs nouvelles anomalies électromagnétiques aéroportées de type VTEM ainsi que plusieurs cibles aurifères sur la propriété Laflamme, qui est située à 25 kilomètres à l'ouest de la ville de Lebel-sur-Quévillon. Ce levé électromagnétique aéroporté avait été complété à l'automne 2010 afin de couvrir un secteur contenant des anomalies régionales en or et en cuivre dans les tills par le Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune. Les résultats préliminaires des travaux de forage, indiquent la présence d'un nouveau centre volcanique felsique anomale en or, en cuivre et en zinc toujours demeuré inconnu jusqu'à présent. Des levés géophysiques au sol et aéroportés ainsi que des forages au diamant sont toujours en cours de réalisation avec plusieurs résultats d'analyses en attente.

Le projet Laflamme en est actuellement dans sa deuxième année d'une entente d'option selon laquelle North American Palladium doit dépenser un total de 1 000 000 $ sur quatre ans avec des paiements totalisant 100 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 %.

Projet Patris - Option avec Les Mines Aurizon ltée (« Aurizon »)

Midland vient de débuter un important programme de forage totalisant 2 500 mètres en partenariat avec Aurizon sur le projet Patris, qui est situé à environ 35 kilomètres au nord-est de Rouyn-Noranda. Ce programme initial consistant en douze (12) sondages, testera principalement des anomalies de polarisation provoquée dans le domaine de la fréquence situées à proximité de la faille La Pause, une extension vers le sud-est de la faille Porcupine-Destor.

L'entente d'option avec Aurizon pour le projet Patris en est à sa première année et consiste en des dépenses d'exploration totalisant 3 000 000 $ sur quatre ans et des paiements totalisant 230 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 % dans ce projet.

Projet Casault - 100% Midland

Le projet Casault est localisé à environ 40 kilomètres à l'est du gisement de Detour Lake le long de zone de déformation majeure de Sunday Lake. Ce dépôt majeur contient des ressources mesurées et indiquées globales de 20,5 millions d'onces d'or avec une teneur de coupure de 0,5 g/t Au, incluant des réserves minérales de 14,9 millions d'onces d'or près de la surface et la production commerciale est prévue pour le début de 2013 (Source : Communiqué de presse du 31 janvier 2011 et site Web de Corporation Detour Gold).

Avec ses plus récentes acquisitions, Midland contrôle maintenant plus de 20 kilomètres de terrain favorable le long de cette structure. Récemment, Midland a reçu les résultats d'un levé magnétique héliporté à partie duquel plusieurs cibles de forages ont été définies parfois en association avec des anomalies de polarisation provoquée dans le domaine des phases. Plusieurs de ces cibles sont dans l'extension de la structure forée historiquement par Queenston qui avait rapporté historiquement en forage des valeurs jusqu'à 4,3 g/t Au sur 12,2 mètres et 3,7 g/t Au sur 4,0 mètres (Source : MRNF SIGEOM feuillet SNRC 32E14 et 32E15). La propriété Casault est aussi adjacente à l'ouest de la propriété Martinière détenue par Balmoral Resources Ltd., et où des intersections en forage ont récemment rapporté une valeur de 2,4 g/t Au sur 72,0 mètres incluant un intervalle à haute teneur de 11,18 g/t Au sur 12,0 mètres (Source : Communiqué de presse de la compagnie Balmoral Resources Ltd datant du 2 mars 2011).

Projet Baie-James et Éléonore - 100% Midland

Midland planifie effectuer des travaux géologiques et de prospection cet été sur l'ensemble de ses projets aurifères à la Baie-James, incluant les projets Baie-James Or et Éléonore. Il faut se rappeler que Midland détient plusieurs excellentes positions à proximité du gisement d'Éléonore détenu par Goldcorp Inc. contenant des réserves probables au 31 décembre 2010 de 3,03 millions d'onces d'or en plus de ressources indiquées de 440 000 onces d'or et inférées de 4,17 millions d'onces d'or. (Source : Site Web de Goldcorp Inc.).

Projet Terres Rares (Québec-Labrador)

Projet Ytterby - Option avec Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »)

L'année 2010 fut très fructueuse pour Midland et son partenaire JOGMEC sur le projet de terres rares Ytterby, situé au sud du projet Strange Lake et de la Zone-B. La propriété Ytterby 1 est situé à moins de 5 kilomètres au sud du gîte de la Zone-B, avec un nouveau calcul de ressources qu'a annoncée Quest Rare Minerals, une ressource indiquée rencontrant les normes 43-101 de 36,4 millions de tonnes titrant 1,16 % TREO 2,17 % oxyde de zirconium, 0,24 % pentoxide de niobium, 0,05 % oxyde d'hafnium et 0,12 % oxyde de béryllium (voir le communiqué de presse de Quest du 11 avril dernier). Plusieurs cibles de terres rares («REE ») demeurent encore inexpliquées sur la propriété Ytterby1 et seront prospectées durant la campagne de l'été 2011.

Les travaux de géophysique aéroportée et de prospection géologique complétés au cours de l'été 2010, ont permis aux équipes sur le terrain d'identifier deux nouveaux systèmes alcalins d'importance enrichis en éléments des terres rares sur les propriétés Ytterby 2 et Ytterby 3. Jusqu'à maintenant sur Ytterby 2, 29 indices minéralisés ont été découverts en 2010 avec des valeurs du total d'oxydes de terres rares plus l'oxyde d'yttrium (« TREO+Y2O3 ») variant de 0,3 à 18,0 %. La proportion en oxydes de terres rares lourdes et d'oxyde d'yttrium (« HREO + Y2O3 »), représente 1,43 à 83,7 % du TREO+Y2O3. Tous ces nouveaux indices minéralisés restent ouverts dans toutes les directions. Sur Ytterby 3, 63 nouveaux indices minéralisés ont été découverts, titrant entre 1,03 % et 7,94 % avec une moyenne de 2,72 % TREO+Y2O3. La proportion en HREO + Y2O3 représente 2,4 % à 15,4 % du TREO+Y2O3. Tous ces nouveaux indices minéralisés restent ouverts dans toutes les directions. Des études minéralogiques sont présentement encours afin d'identifier les différents minéraux contenant les éléments des terres rares. Exploration Midland prépare actuellement un programme de forage pour l'été 2011 totalisant plus de 2 500 mètres afin de vérifier les dimensions de ces deux systèmes.

JOGMEC a l'option d'acquérir un intérêt de 50 % dans le projet Ytterby d'ici le 31 mars 2012, en contrepartie de dépenses d'exploration pour un montant total de 2 500 000 $, dont 1 000 000 $ durant la première année. Midland agira à titre d'opérateur tant qu'elle détiendra un intérêt égal ou supérieur à 50 % dans le projet. JOGMEC a aussi le droit de transférer une partie ou l'ensemble de son intérêt dans le projet Ytterby à une ou plusieurs sociétés japonaises ou consortium de sociétés japonaises.

Projets de Métaux de Base (Grenville et Appalaches, Québec)

Projet Gatineau Zn - Option avec Zincore Metals Inc. (« Zincore »)

Une importante campagne de dix (10) sondages totalisant environ 2 000 mètres est en cours sur le projet Gatineau Zn en partenariat avec Zincore. Les cibles visées consistent principalement en des anomalies aéroportées VTEM à proximité des indices de zinc de Bouchette, Leitch et Lafontaine. Le rainurage des deux décapages sur les gîtes de Leitch et de Lafontaine l'automne dernier a donné respectivement des valeurs de 24,1 % zinc sur 3,0 mètres, incluant 32,5 % zinc sur 2,0 mètres et 21,0 % zinc sur 2,0 mètres.

Le projet Gatineau Zn en est à sa première année d'une entente d'option avec Zincore et par laquelle Zincore doit effectuer des dépenses en exploration totalisant 3 500 000 $ sur quatre ans ainsi que des paiements totalisant 180 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 %.

Projet Weedon Cu-Zn - 100% Midland

Le projet Weedon couvre plus de 20 kilomètres de la bande d'Ascot –Weedon contenant les anciennes mines de Cu-Zn de Weedon, Cupra-d'Estrie, Solbec ainsi que le dépôt non exploité de Lingwick. Midland a récemment effectué d'importants levés gravimétriques dans ces secteurs et les résultats préliminaires sont très prometteurs indiquant la présence de nouvelles cibles gravimétriques positionnées stratégiquement le long de l'horizon favorable. Midland est présentement à la recherche d'un partenaire afin d'aller tester ces cibles ainsi que les autres cibles géologiques et électromagnétiques (VTEM) sur ce projet.

À propos d'Exploration Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fier de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico-Eagle Limitée, Corporation Minière Osisko, Mines Aurizon ltée, North American Palladium Limitée, Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, Zincore Metals inc. et Soquem inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Renseignements