Exploration Midland Inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland Inc.

05 juil. 2012 08h30 HE

Mise à jour des activités et des récents succès d'Exploration Midland

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 5 juillet 2012) - Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir de procéder à une importante mise à jour de ses nombreuses activités d'exploration, incluant plusieurs récents succès d'exploration dont la découverte de trois nouvelles structures aurifères et d'une nouvelle zone de Ni-Cu et EGP. Au cours de 2012, cinq projets en partenariat avec les Mines Agnico-Eagle Limitée, la Corporation Minière Osisko, les Mines Aurizon ltée, North American Palladium Limitée et Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, cumuleront plus de 15 000 mètres de forage et la majorité des cibles sont situées à très faible profondeur.

Projets aurifères (Abitibi et Baie-James, Québec)

Projet Maritime Cadillac - JV avec Mines Agnico-Eagle Limitée. (« Agnico-Eagle »)

Les travaux de forage complétés au printemps de 2012 sur la propriété Maritime-Cadillac avaient comme objectif de confirmer la plongée et la continuité vers le sud d'une importante structure aurifère connue sous le nom de la zone Dyke Est. Deux sondages (141-12-33 et 34A) espacés d'environ 150 mètres et totalisant 1 485,3 mètres, ont été complétés en 2012 dans l'axe de plongée sud de la zone Dyke Est. Le sondage 141-12-33 a intersecté une zone aurifère titrant 0,97 g/t Au sur 5,3 mètres entre 599,2 et 604,5 mètres incluant une zone de 2,2 g/t Au sur 1,6 mètre. Cette zone est suivie par un autre intervalle titrant 2,7 g/t Au sur 5,9 mètres incluant une zone de 5,4 g/t Au sur 2,5 mètres. De son côté, le sondage 141-12-34A a rapporté une valeur de 1,1 g/t Au sur 9,7 mètres entre 646,3 et 656.0 mètres incluant un intervalle de 2,2 g/t Au sur 4,1 mètres. Ces deux sondages confirment donc l'interprétation d'une importante structure aurifère ayant une plongée vers le sud et qui demeure ouverte en dessous de la profondeur verticale de 750 mètres. Midland croit que ces résultats sur Maritime-Cadillac justifient des travaux de forage additionnels afin d'évaluer les extensions de la zone Dyke Est. La préparation de la prochaine campagne de forage est en cours.

La propriété Maritime-Cadillac est contiguë à la propriété de la mine d'or Lapa (700,000 onces d'or en réserves prouvées et probables avec 2,4 millions de tonnes à 6,5 g/t Au), qui est commercialement en production depuis mai 2009.

Le projet Maritime Cadillac est présentement en coentreprise 50% Agnico-Eagle et 50% Midland. Agnico-Eagle tente présentement d'augmenter sa participation dans le projet en finançant entièrement les dépenses d'exploration en cours sur le projet par tranche de 1 000 000 $ en dépenses d'exploration pour 1 % de participation additionnelle, jusqu'à un maximum de 15 % additionnel.

Projet Casault - Option avec la Corporation Minière Osisko (« Osisko »)

Au cours de la campagne de forage hivernale de 2012 sur Casault comprenant dix-neuf (19) sondages totalisant 4 562 mètres, le sondage CAS-12-07 a intersecté une nouvelle zone aurifère à haute teneur titrant 10,4 g/t Au sur 1,45 mètre entre 176,60 et 178,05 mètres incluant 13,05 g/t Au sur 0,75 mètre entre 177,30 et 178,05 mètres. Cette nouvelle zone aurifère est caractérisée par la présence de 10 % à 15 % de pyrite disséminée dans une structure fortement altérée en quartz-séricite-calcite. Cette nouvelle zone aurifère est située dans une zone de contact entre une intrusion granodioritique et les roches volcaniques mafiques encaissantes et demeure ouverte et non testée dans toutes les directions. La planification de la prochaine phase de travaux est en cours et celle-ci consistera en un levé de polarisation provoquée et en des forages additionnels.

La propriété Casault est située à environ 40 kilomètres à l'est du gisement aurifère de Detour Lake contenant actuellement un total de 23,3 millions d'onces d'or en ressources mesurées et indiquées (43-101) et des ressources inférées (43-101) de 5,8 millions d'onces, incluant des réserves minérales prouvées et probables (43-101) de 15,6 millions d'onces d'or près de la surface. (Source : Communiqué de presse de la Corporation Detour Gold du 25 janvier 2012).

L'entente d'option avec Osisko pour le projet Casault en est à sa première année et consiste en des dépenses d'exploration totalisant 6 000 000 $ sur cinq ans et des paiements totalisant 600 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 % dans ce projet.

Projet Patris - Option avec Les Mines Aurizon ltée (« Aurizon »)

Lors de la dernière campagne de forage comprenant un total de seize (16) sondages totalisant 3 007 mètres, une nouvelle structure aurifère a été intersectée à faible profondeur sur la propriété Patris. Le sondage PAT-11-15 a intersecté une intrusion felsique silicifiée et faiblement cisaillée en contact avec une importante zone de faille qui a retourné un intervalle titrant 0,48 g/t Au sur 17,0 mètres entre 87,0 et 104,0 mètres, incluant une zone ayant rapporté 0,94 g/t Au sur 4,0 mètres entre 100,0 et 104,0 mètres. Une deuxième zone aurifère a rapporté 0,86 g/t Au sur 3,0 mètres entre 177,0 et 180,0 mètres. Des travaux de décapage et d'échantillonnage en rainures sur l'indice KE-3 ont retourné une valeur de 4,73 g/t Au sur 0,4 mètre. De plus, des travaux de géophysique au sol comprenant un levé magnétique ainsi qu'un levé de polarisation provoquée ont permis d'identifier de nouvelles cibles dans la portion sud-est de la propriété.

La prochaine phase d'exploration consistera en 2 000 mètres de forage additionnels afin de tester les extensions des nouvelles structures aurifères et les nouvelles anomalies de polarisation provoquée.

L'entente d'option avec Aurizon pour le projet Patris en est à sa deuxième année et consiste en des dépenses d'exploration totalisant 3 000 000 $ sur quatre ans et des paiements totalisant 230 000 $ afin d'acquérir une participation de 50 % dans ce projet.

Projet Laflamme - JV avec North American Palladium Limitée (« North American Palladium »)

Les secteurs situés à proximité de la découverte aurifère et de Ni-Cu-EGP de 2011 ont fait l'objet de travaux géophysiques au sol à l'hiver de 2012 et jusqu'à présent, un total de huit (8) sondages totalisant 2 072 mètres a été complété.

Le sondage LA-11-08 avait intersecté une valeur de 0,66 % Ni, 0,35 % Cu, 0,17 g/t Pt, 0,16 g/t Pd, 0,11 g/t Au et 1,4 g/t Ag sur 8,0 mètres, incluant un intervalle à plus haute teneur titrant 1,55 % Ni, 0,53 % Cu, 0,26 g/t Pt, 0,28 g/t Pd, 0,13 g/t Au et 1,9 g/t Ag sur 1,6 mètre (voir le communiqué de presse de Midland datant du 15 juin 2011). En 2012, deux (2) sondages additionnels ont été complétés afin de tester un conducteur identifié sous le trou. Le sondage LA-12-13 a intersecté une zone minéralisée titrant 0,19 % Ni, 0,18 % Cu, 0,12 g/t Pt et 0,15 g/t Pd sur 5,2 mètres entre 197,7 et 202,9 mètres. De son côté, le sondage LA-12-15 a retourné une valeur de 0,27 % Ni, 0,33 % Cu, 0,18 g/t Pt et 0,20 g/t Pd sur 3,55 mètres entre 171,65 et 175,20 mètres. De plus, une autre anomalie plus profonde de type 'off-hole' a été détectée par le levé PEM en forage à une profondeur de 380 mètres dans une extension du trou 08 original. Cette nouvelle zone Ni-Cu-PGE demeure ouverte dans toutes les directions et fera l'objet de forages additionnels.

Un levé VTEM a également été entrepris dans la partie nord-est de la propriété a permis d'identifier plusieurs nouvelles cibles Ni-Cu-EGP prioritaires qui ont été validées par des levés géophysiques au sol. Un suivi en forage sera effectué sur ces cibles dans les prochaines semaines.

Trois (3) sondages ont été complétés afin de tester des anomalies de polarisation provoquée et un sondage additionnel a été fait à environ 100 mètres au nord-est du trou LA-11-11 qui avait intersecté 9,7 g/t Au sur 1,0 mètre. Le sondage LA-12-16 a intersecté une valeur de 0,26 g/t Au sur 1,0 mètre de 178,7 à 179,7 mètres et une teneur de 0,33 g/t Au sur 1,0 mètre a été obtenue entre 111,0 et 112,0 mètres dans le sondage LA-12-17. Le sondage LA-12-19 complété au nord-est du trou 11, a intersecté des roches volcaniques fortement altérées en épidote et retourné un intervalle titrant 0,14 g/t Au sur 7,80 mètres entre 295,5 et 303,3 mètres. Cette nouvelle zone aurifère demeure ouverte dans toutes les directions et fera l'objet de forages additionnels. De plus, Maudore Minerals Ltd vient d'annoncer une nouvelle découverte aurifère à haute teneur située à moins de un kilomètre de la propriété Laflamme. Un intervalle titrant 71,7 g/t Au sur 1,2 mètre inclus dans une zone de 26,3 g/t Au sur 3,3 mètres a été rapporté par Maudore. La propriété Laflamme contient plusieurs conducteurs de type VTEM non testées dans les extensions de cette découverte (voir le communiqué de presse de Maudore Minerals publié le 6 juin 2012.)

La propriété Laflamme est présentement en coentreprise 50% - 50% avec North American Palladium.

Projet Baie-James Éléonore - 100% Midland

Le projet Baie-James Éléonore comprend les propriétés Éléonore West et Éléonore Centre qui sont localisées à environ 30 km à l'ouest et sud-ouest du gisement Éléonore de Goldcorp et qui sont situées dans un cadre géologique similaire. Ce gisement de classe mondiale contient 3,15 millions d'onces d'or dans les catégories mesurées et indiquées à une teneur moyenne de 11,92 g/t Au ainsi que 6,25 millions d'onces d'or inférées à une teneur moyenne de 12,93 g/t Au (Source : Communiqué de presse de Goldcorp, 17 février 2010). Les travaux de prospection et de géophysique sur la propriété Éléonore Centre ont confirmé une séquence géologique favorable, mis en évidence plusieurs indices aurifères allant jusqu'à 13,6 g/t Au et identifié plusieurs cibles géophysiques non-testées. Un récent levé de géochimie de sols de 272 échantillons sur la propriété Éléonore Centre a permis d'identifier un axe nord-sud d'anomalies en As-Cu-Sb le long de la partie ouest de la propriété. Suite à tous ces résultats positifs, 28 nouveaux claims ont récemment été acquis par Midland par jalonnement sur carte. Ces nouveaux claims touchent la propriété Éléonore West et couvrent une séquence géologique favorable pour des minéralisations en or tel qu'observé dans le secteur.

La campagne de prospection sur notre projet Guyer a permis d'identifier des valeurs allant jusqu'à 37,1% Fe dans une formation de fer a magnétite-chert. Midland compte poursuivre les travaux d'exploration sur ces propriétés cet été afin d'amener de nouveaux indices aurifères et porter les projets au stade de forage.

Projet Terres Rares (Québec-Labrador)

Projet Ytterby - JV avec Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »)

En 2011, le programme d'exploration visait à tester plusieurs indices d'élément des terres rares («ETR») identifiés l'an dernier sur les propriétés Ytterby 2 et Ytterby 3 situées respectivement à 65 et 100 kilomètres au sud de Strange Lake et de la Zone-B. Un programme de 1404 mètres de forage a été précédé par de la cartographie géologique et de l'échantillonnage de rainure sur les deux propriétés, ceux-ci visant à orienter notre programme de forage.

Sur Ytterby 3, ce sont les indices de CP et de CP Nord («CPN») qui ont retourné les meilleurs résultats de rainures avec respectivement 1,47 % d'oxyde d'éléments des terres rares plus l'oxyde d'yttrium («OETR + Y2O3») sur 2,5 mètres incluant 2,35 % OETR + Y2O3 sur 1,0 mètre; et 0,81 % OETR + Y2O3 sur 3,0 mètres incluant 1,36 % OETR + Y2O3 sur 1,5 mètre. Les indices de CP et CPN ont tous deux été forés par des trous de 152,4 et 100,0 mètres respectivement. Des résultats d'analyses du forage de l'indice CP, Y3-11-03, ont retourné jusqu'à 0,17 % OETR + Y2O3 sur 43,9 mètres de 108,5 à 152,4 mètres finissant dans la minéralisation avec 0,28 % OETR + Y2O3 sur 13,8 mètres. Le forage Y3-11-04 ciblant l'indice CPN, a retourné 0,13 % OETR + Y2O3 sur 7,5 mètres de 25,0 à 32,5 mètres; 0,14 % OETR + Y2O3 sur 12,0 mètres de 38,0 à 50.0 mètres et 0,16 % OETR + Y2O3 sur 7,5 mètres de 64,0 à 71,5 mètres.

Sur Ytterby 2, dix-huit rainures, couvrant une surface de 30 par 75 mètres, ont été sciées à travers l'indice Falls située dans la portion centre ouest du syénogranite d'Ytterby 2. Cent vingt-sept échantillons de rainure prélevés ont retourné une moyenne de 0,13 % OETR + Y2O3 et 69 part per million («ppm») d'oxyde de dysprosium («Dy2O3») dont la somme d'oxyde d'éléments des terres rares lourdes plus l'oxyde d'yttrium («OETR + Y2O3») correspond à 59 % des OETR + Y2O3. La meilleure rainure a retourné 0,41 % OETR + Y2O3 avec 236 ppm de Dy2O3 sur 3,0 mètres dont 56 % représente des OETRL + Y2O3. L'indice Falls a été foré par un trou de 182,9 mètres et les résultats d'analyses n'ont retourné aucune valeur significative en OETR + Y2O3. Cependant, une analyse de la distribution des ratios d'OETRL + Y2O3 sur les OETR + Y2O3 montre que la partie inférieure du trou est significativement anomale en OETRL + Y2O3 atteignant localement jusqu'à 67 % des OETR + Y2O3.

De plus suivant des anomalies radiométriques aéroportées, trois nouvelles découvertes d'intrusion alcaline minéralisées ont été faites aux alentours de la propriété Ytterby 3 durant la campagne de terrain de 2011. Il s'agit des indices Plug, Ytterby 5 et Ninety; les deux premiers rapportent des composites de 0,42 % OETR + Y2O3 sur 10,3 mètres et de 0,46 % OETR + Y2O3 sur 18,0 mètres respectivement alors que l'indice Ninety a retourné 0,45 % OETR + Y2O3 avec un impressionnant 93 % OETRL + Y2O3.

Midland et JOGMEC sont très encouragés par ces premiers résultats de tranchées, de forage et de prospection obtenus sur ses propriétés d'Ytterby. JOGMEC va continuer les travaux d'exploration en 2012 avec Midland et un budget initial de 1 500 000 $ a récemment été approuvé incluant forages, échantillonnage de rainures et pédogéochmiques sur les meilleures cibles identifiées en 2011. Ce nouveau programme d'exploration a commencé au début juillet.

Contrôle de la qualité

Le programme d'exploration sur le projet Maritime Cadillac est exécuté par Agnico-Eagle. Les échantillons pour analyse économique sont prélevés de carottes de forage de calibre BQ sciées en deux, dont une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Les analyses ont été effectuées par ALS Chemex-Chimitec de Val-d'Or. Des échantillons de contrôle de références ainsi que des blancs non minéralisés ont été insérés dans les zones minéralisées. Le programme d'exploration sur le projet Laflamme est exécuté par North American Palladium. Les échantillons pour analyse économique sont prélevés de carottes de forage de calibre NQ sciées en deux, dont une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Les analyses ont été effectuées par AGAT de Sudbury avec l'insertion de blancs et de standards afin d'en contrôler la qualité. Les données ont été révisées par Mario Masson, Vice-président chez Exploration Midland et personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101. Les intersections sont rapportées en longueur de carottes et les vraies épaisseurs restent à être déterminées.

Le programme d'exploration sur Ytterby a été supervisé par M. Robert Banville, géologue senior pour Midland et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Toutes les analyses rapportées dans ce document ont été réalisées par les Laboratoires Actlabs d'Ancaster en Ontario, avec un programme strict de contrôles de qualité incluant la soumission de standards, de blancs et de duplicata.

À propos de Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et de terres rares de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico-Eagle ltée, Corporation Minière Osisko, Mines Aurizon ltée, North American Palladium ltée, Japan Oil, Gas and Metals National Corporation et Soquem inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le nouveau site Web de la Société ou contacter :

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités règlementaires.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements