Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

09 juin 2014 00h38 HE

Mise à jour d'Osisko sur la procédure judiciaire d'Abitibi Royalties inc.

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 8 juin 2014) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) (« Osisko ») fait la mise à jour suivante sur la procédure judiciaire entreprise par Abitibi Royalties Inc. (« Abitibi ») devant la Cour supérieure du Québec (la « Cour »).

Le 30 mai 2014, Osisko a annoncé qu'elle avait reçu une procédure judiciaire d'Abitibi visant, entre autres choses, à faire respecter de prétendus droits contractuels aux termes d'une convention d'option minière (la « Convention d'option minière ») relativement à 10 titres miniers connus sous le nom de Prospect Malartic CHL, dans lesquels Abitibi détient un intérêt de 30% et Osisko détient l'intérêt résiduel de 70%, avant la finalisation du plan d'arrangement (l' « Arrangement ») entre Osisko, Mines Agnico Eagle Limitée (« Agnico Eagle ») et Yamana Gold Inc. (« Yamana »).

Bien qu'Osisko, Agnico Eagle et Yamana considèrent que la procédure d'Abitibi est opportuniste et dénuée de tout fondement, le 2 juin 2014, Osisko, Agnico Eagle et Yamana ont convenu de modifier le plan d'arrangement (le « Plan ») afin de préciser que les droits et obligations d'Abitibi ne sont pas affectés par l'Arrangement. Le Plan a été modifié afin (i) que la propriété Malartic CHL ne soit pas transférée par Osisko aux termes de l'Arrangement, (ii) que l'Arrangement ne vise pas à porter atteinte aux droits et obligations d'Abitibi ou d'Osisko aux termes de la Convention d'option minière, et (iii) qu'Osisko soit liée par toute décision arbitrale rendue en vertu de la clause d'arbitrage obligatoire prévue à la Convention d'option minière.

Le 4 juin 2014, Abitibi a informé la Cour qu'elle ne procéderait pas avec sa requête visant l'émission d'une ordonnance d'injonction provisoire. Le 5 Juin 2014, à la demande d'Abitibi, la Cour a ajourné la requête d'Abitibi indéfiniment.

Le 5 Juin 2014, Osisko a informé la Cour de son intention de présenter une requête pour obliger Abitibi à résoudre ses revendications par voie d'arbitrage. La Cour a fixé au 13 juin 2014 l'audition de la requête d'Osisko.

Osisko continuera de s'opposer vigoureusement aux allégations d'Abitibi.

À propos de Corporation Minière Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic (Québec) et poursuit ses activités d'exploration et de définition de ressources sur diverses propriétés, notamment au Québec, en Ontario et au Mexique.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des évènements ou des développements qu'Osisko prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier » et d'autres expressions semblables, ou que des évènements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire, incluant sans s'y limiter, les résultats du litige entre Osisko et Abitibi, la satisfaction de toutes les conditions techniques, économiques, réglementaires et financières requises pour compléter l'Arrangement entre Osisko, Agnico Eagle et Yamana, ainsi que la réalisation de tous les avantages escomptés de cet Arrangement. Bien qu'Osisko soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment les résultats du litige et la délivrance en temps opportun des approbations gouvernementales ou judiciaires. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle d'Osisko déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Osisko met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. Osisko est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse. Osisko ne s'engage aucunement à mettre à jour ou à réviser tout énoncé prospectif à la lumière de nouvelles données, d'événements futurs ou pour toute autre raison, à moins d'y être tenue selon les lois applicables.

Renseignements

  • John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    (416) 363-8653
    www.osisko.com

    Sylvie Prud'homme
    Directrice des relations aux investisseurs
    (514) 735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563