Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

20 mai 2009 18h19 HE

Mise à jour du gouvernement fédéral sur la grippe H1N1

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 mai 2009) - La ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq, et l'administrateur en chef de la santé publique, le Dr David Butler-Jones, ont confirmé aujourd'hui 223 nouveaux cas d'infection au virus de la grippe H1N1, ce qui porte le nombre total de cas confirmés en laboratoire au Canada à 719. Il s'agit du nombre cumulatif de cas confirmés en laboratoire depuis le 26 avril 2009. Les nouveaux cas ont été signalés entre le 16 et le 20 mai 2009.

"Nous continuons de travailler avec nos partenaires provinciaux et territoriaux pour surveiller ce virus. Jusqu'à présent, la majorité des cas au Canada ont été bénins, et les personnes infectées ont recouvré la santé, a déclaré la ministre Aglukkaq. La surveillance continue nous donnera davantage de renseignements sur la nature de ce virus et nous permettra d'adapter nos plans au besoin pour gérer efficacement cette éclosion."

Le nombre de cas indiqués dans le rapport d'aujourd'hui comprend les nouveaux cas signalés par la Colombie-Britannique (14 cas), l'Alberta (19 cas), la Saskatchewan (30 cas), le Manitoba (2 cas), l'Ontario (97 cas), le Québec (59 cas), et la Nouvelle-Ecosse (2 cas). Ces chiffres ne représentent pas le nombre de personnes qui ont actuellement la grippe H1N1. Etant donné que la grippe peut durer sept jours, la personne infectée est déjà guérie au moment où les laboratoires provinciaux et territoriaux confirment la présence du virus et la signalent à l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

"Nos experts de l'ASPC collaborent avec nos partenaires provinciaux et territoriaux pour analyser plus en détail les cas confirmés, a ajouté le Dr David Butler-Jones, l'administrateur en chef de la santé publique du Canada. Sur les 719 cas confirmés, treize ont nécessité une hospitalisation, ce qui confirme ce que nous avons constaté jusqu'à présent au Canada, c'est-à-dire que la gravité des symptômes ressemble à ceux de la grippe saisonnière. Toutefois, même en cas de grippe bénigne, nous devons demeurer vigilants pour prévenir la maladie et surveiller les changements chez le virus."

Les premières recherches indiquent que le virus H1N1 se propage dans les collectivités canadiennes comme le fait la grippe saisonnière ordinaire. Par conséquent, il faut s'attendre à ce que d'autres cas soient signalés. L'augmentation du nombre de cas ne signifie pas que la maladie s'aggrave au Canada.

A l'heure actuelle, l'ASPC publie le nombre de nouveaux cas trois fois par semaine, soit le lundi, le mercredi et le vendredi. On examine actuellement les options pour suivre de façon continue l'effet du virus sur les collectivités au Canada, notamment la surveillance accrue du nombre d'hospitalisations et de la gravité de la maladie.

Pour obtenir les renseignements les plus récents sur le virus H1N1, consultez le site Web www.combattezlagrippe.ca

Voici les mesures à prendre pour réduire le risque d'infection au virus de la grippe H1N1 :

- Se laver les mains souvent et soigneusement et utiliser des désinfectants pour les mains;

- Tousser ou éternuer dans le bras plutôt que dans la main;

- Nettoyer et désinfecter les surfaces et les articles que l'on partage avec d'autres personnes';

- Rester à la maison si on est malade, à moins d'avoir besoin de consulter un médecin.

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189