Santé Canada

Santé Canada

20 juil. 2011 11h19 HE

Mise à jour : Le bois traité n'est pas du bois de chauffage

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 juillet 2011) - Santé Canada rappelle aux Canadiens de ne pas brûler le bois traité sous pression ou par application superficielle.

Ces deux types de bois traité sont sans danger lorsqu'on en fait bon usage, mais ils ne doivent jamais être brûlés. Qu'il s'agisse d'un feu de camp ou de foyer, la combustion de bois traité dégage des substances chimiques hautement toxiques qui peuvent vous rendre malade. Les agents de conservation du bois, comme la créosote, le pentachlorophénol et l'arséniate de cuivre chromaté (ACC), sont des pesticides qui protègent le bois contre les insectes et autres ravageurs, mais qui peuvent être néfastes pour votre santé s'ils ne sont pas manipulés avec soin.

La combustion du bois traité libère des substances chimiques qui peuvent être inhalées. Les cendres peuvent aussi contenir des concentrations dangereuses de ces substances chimiques. Si vous croyez avoir fait brûler du bois traité, débarrassez-vous des cendres conformément aux règlements de votre municipalité.

Le bois traité est principalement utilisé à l'extérieur, comme bois d'œuvre, poteau électrique ou comme bois ou pilotis de marine, ainsi que dans les terrains de jeux extérieurs. Le bois traité sous pression est imprégné d'un agent de conservation chimique pénétrant avant la vente, tandis que le bois traité par application superficielle a reçu un traitement par trempage, pulvérisation ou badigeonnage au pinceau. Si vous avez des restants de bois traité à la suite de rénovations, débarrassez-vous en selon les règlements de votre municipalité.

Souvenez-vous des recommandations suivantes avant d'allumer un feu :

  • Sachez quel type de bois vous utilisez. N'utilisez que du bois sec, propre et naturel. Le bois doit être coupé, séparé puis empilé à un endroit couvert, où il doit vieillir durant environ six mois avant d'être brûlé.
  • Ne brûlez jamais du bois susceptible d'avoir été traité. Il n'est pas toujours facile de distinguer le bois traité. En cas de doute, abstenez-vous de le faire brûler.
  • Si vous inhalez accidentellement de la fumée ou des cendres provenant de bois traité, communiquez avec le centre antipoison le plus près ou avec votre médecin.

Pour des conseils utiles sur le bois traité (http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pest/index-fra.php), consultez le site Web de Santé Canada. Consultez aussi la fiche d'information intitulée « Bois traité à l'arséniate de cuivre chromaté. (http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/pest/_fact-fiche/cca-acc/index-fra.php) »

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983

    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709