Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

20 mars 2009 13h05 HE

Mise en oeuvre du Fonds de développement culturel/Le gouvernement contribue au développement et au rayonnement culturel et artistique des communautés de langue officielle en situation minoritaire

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 20 mars 2009) - L'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, a annoncé aujourd'hui la mise en oeuvre du nouveau Fonds de développement culturel destiné à contribuer au développement et au rayonnement culturel et artistique des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire. Ce faisant, le gouvernement remplit un engagement pris lors de l'inauguration de la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013 : agir pour l'avenir en juin dernier.

"Notre gouvernement croit fermement à l'apport des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire à l'enrichissement culturel et artistique du Canada, a précisé le ministre Moore. Le Fonds de développement culturel appuie et renforce l'action culturelle et artistique des communautés tout en favorisant leur expression culturelle".

A partir du 1er avril 2009, le Fonds permettra de promouvoir l'apport des arts, de la culture et du patrimoine au développement durable des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire. Il favorisera la construction identitaire et le sens d'appartenance au sein des communautés. Et il permettra à l'ensemble de la société canadienne d'avoir accès à la richesse de l'expression culturelle, artistique et patrimoniale des communautés. Le Fonds de développement culturel bénéficie d'une enveloppe de 14 millions de dollars sur 4 ans, soit un montant de 3,5 millions de dollars par année.

Le Fonds s'ajoute aux programmes culturels du ministère du Patrimoine canadien et à ceux de ses agences qui appuient le développement des professionnels des arts et de la culture depuis plusieurs années. Il s'additionne au financement dédié aux Accords de collaboration ou au sous-volet Collaboration intergouvernementale en matière de services dans la langue de la minorité.

Annoncé dans le cadre de la Feuille de route, un investissement pangouvernemental sans précédent de 1,1 milliard de dollars sur cinq ans, la mise en oeuvre du Fonds de développement culturel vient réitérer l'engagement du gouvernement du Canada envers la dualité linguistique et la vitalité des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire.

Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle de presse.


FEUILLET D'INFORMATION

En juin dernier, le gouvernement du Canada a fait connaître sa Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne. Cette Feuille de route, assortie d'un budget de 1,1 milliard de dollars sur cinq ans, cible les arts et la culture en ajoutant des investissements aux ressources déjà consacrées pour appuyer le dynamisme culturel des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

L'annonce de la création du Fonds de développement culturel (FDC) vise à appuyer et à renforcer l'action culturelle et artistique et l'expression culturelle des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Une enveloppe de 14 millions de dollars a été prévue à cette fin par le gouvernement du Canada pour appuyer des projets à caractère culturel, artistique ou patrimonial. Avec 3,5 millions de dollars par année de 2009-2010 à 2012-2013, ce nouveau financement contribuera au développement et au rayonnement culturel et artistique des communautés francophones et anglophones du pays vivant en situation minoritaire.

La mise en oeuvre du FDC a fait l'objet de nombreuses consultations et démarches de concertation auprès des intervenants culturels et artistiques concernés, d'autres programmes ministériels d'appui à la culture et des représentants des gouvernements provinciaux et territoriaux. Cette approche a permis de préciser les grandes orientations de ce nouveau programme d'appui au secteur culturel, artistique et patrimonial au profit des communautés de langue officielle vivant en situation minoritaire.

Les institutions, les organismes sans but lucratif et les gouvernements provinciaux ou territoriaux pourront déposer des demandes d'aide financière. Les décisions en matière de financement seront notamment prises en fonction des priorités établies en consultation avec les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Le ministère du Patrimoine canadien investit déjà dans l'action culturelle et la concertation au sein des milieux de vie communautaire. Par l'entremise de ce nouveau Fonds, il souhaite entre autres appuyer les projets concrets et innovateurs résultant d'une concertation entre institutions, organismes sans but lucratif et gouvernements provinciaux et territoriaux qui répondront aux priorités du milieu.

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Stephanie Rea - Attachée de presse
    819-997-7788
    stephanie.rea@pch.gc.ca
    ou
    Patrimoine canadien
    Relations avec les médias
    819-994-9101
    1-866-569-6155