Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

30 juil. 2009 17h05 HE

Mise en place d'un nouveau programme pour faciliter le transit par le Canada et stimuler l'économie des aéroports canadiens

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 30 juillet 2009) - Le gouvernement du Canada facilitera les déplacements des voyageurs internationaux à destination et en provenance des Etats-Unis qui transitent par les aéroports canadiens. La nouvelle a été annoncée aujourd'hui par le ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, le ministre de la Sécurité publique, Peter Van Loan, ainsi que le ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, Stockwell Day.

Chaque année, des centaines de milliers de voyageurs en direction des Etats-Unis passent par les aéroports canadiens. Le nouveau programme permettra à certains voyageurs internationaux à destination ou en provenance des Etats-Unis, qui détiennent un visa américain valide, de transiter par les aéroports canadiens sans qu'un visa de transit canadien ne soit requis.

Conçu pour établir un équilibre entre les exigences de sécurité et la facilité de mouvement des véritables voyageurs, le programme de transit sans visa est mis en oeuvre à Vancouver en raison du succès du projet pilote mené à l'aéroport international de Vancouver. D'autres grands aéroports canadiens pourront donc également en faire la demande.

"Eliminer l'exigence d'un visa de transit canadien rendra les aéroports canadiens plus attrayants pour les voyageurs internationaux à destination ou en provenance des Etats-Unis", a affirmé le ministre Kenney. "Ceci favorisera le développement des affaires dans les aéroports et aura par la même occasion un effet positif sur l'économie locale."

"Ce programme permet d'améliorer les déplacements des voyageurs à destination de l'Amérique du Nord qui transitent par le Canada, tout en protégeant la sécurité du pays", a déclaré le ministre Van Loan.

"Nous avons adopté un programme commercial robuste afin que les entreprises canadiennes aient accès aux marchés internationaux", a déclaré le ministre Day. "Nous prenons aujourd'hui des mesures pour faciliter le déplacement transfrontalier de personnes et de marchandises afin que les entreprises puissent explorer les possibilités à l'étranger et créer des emplois au pays."

"Le programme de transit sans visa constitue une initiative clé qui facilite les déplacements des voyageurs entre l'Amérique du Nord et l'Asie via la porte d'entrée qu'est l'AIV", affirme Larry Berg, président et directeur général de l'Administration de l'aéroport international de Vancouver. "Il nous permet de tirer profit de notre avantage géographique qui fait de nous l'aéroport principal de la côte Ouest le plus près de l'Asie et permet à nos transporteurs aériens de faire transiter les voyageurs entre l'Asie et l'Amérique du Nord de façon continue."

Présentement, le programme ne s'applique qu'aux ressortissants des Philippines, de l'Indonésie, de la Thaïlande et de Taïwan à destination et en provenance des Etats-Unis qui détiennent des visas américains valides, qui transitent par l'aéroport international de Vancouver et qui utilisent un transporteur aérien participant. A l'heure actuelle, les compagnies aériennes suivantes sont admissibles au programme : Philippine Airlines, China Airlines et Cathay Pacific Airways.

Dans son effort de développement du programme de transit sans visa, le gouvernement effectuera une évaluation approfondie de chaque nouvelle demande, avant d'admettre d'autres aéroports, transporteurs ou ressortissants étrangers dans le programme.

A mesure que le programme prendra de l'expansion, incluant plus d'aéroports et de transporteurs canadiens, les bénéfices économiques pour le Canada augmenteront, tels que les revenus générés par les redevances d'aéroport. La circulation accrue de voyageurs internationaux dans les aéroports canadiens à destination et en provenance des Etats-Unis injectera des revenus additionnels à l'économie canadienne, particulièrement grâce à la vente au détail dans les aéroports.

Dans l'intervalle, afin de reconnaître le nombre important de voyageurs en provenance de la Chine, un programme séparé de transit sans visa pour la Chine a été mis à l'essai. Ce programme pilote permettra aux ressortissants chinois détenteurs de visas américains valides de transiter par l'aéroport international de Vancouver pour se rendre aux Etats-Unis et y revenir, sans avoir besoin d'un visa de transit canadien. Pour être admissibles à ce programme, ils devront emprunter l'un des transporteurs aériens participant au programme de transit sans visa et prendre un vol direct, sans escale, vers l'aéroport international de Vancouver, en provenance de Beijing, Hong Kong, Shanghai, Guangzhou, Manille ou Taipei. Le programme pilote sera en place pour une période d'un an, après quoi il sera évalué.

Pour obtenir davantage d'information, visitez les sites web de Citoyenneté et Immigration Canada (www.cic.gc.ca) et de l'Agence des Services frontaliers du Canada (www.cbsa-asfc.gc.ca).

Renseignements