Santé Canada

Santé Canada

20 août 2009 14h25 HE

Mise à jour concernant l'innocuité des inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale et le risque de cancer chez les enfants et les jeunes adultes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 août 2009) - Santé Canada informe les professionnels de la santé et les Canadiens qu'il travaille avec les fabricants afin d'améliorer l'étiquette des médicaments qui font partie de la catégorie appelée inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (FNT) en ce qui concerne le risque accru de cancer chez les enfants et les jeunes adultes.

La présente fait suite à une mise à jour similaire de l'étiquetage amorcée par la FDA américaine à la suite d'un examen révélant un risque accru de lymphome et d'autres cancers associé à l'utilisation des inhibiteurs du FNT chez les enfants et les adolescents. Santé Canada examine également la question et travaille avec les fabricants afin d'améliorer les mises en garde qui accompagnent ces médicaments d'ordonnance.

Les inhibiteurs du FNT servent à traiter les patients souffrant de maladies inflammatoires chroniques, dont l'arthrite juvénile idiopathique, la polyarthrite rhumatoïde ou psoriasique, le psoriasis en plaques, la maladie de Crohn et la spondylarthrite ankylosante (un type d'arthrite). Ils enrayent l'activité du FNT, une protéine qui, lorsqu'elle est produite en excès par le corps, peut causer de l'inflammation et endommager les os, le cartilage et les tissus, engendrant des maladies du système immunitaire. Il existe actuellement cinq inhibiteurs du FNT dont la vente est autorisée au Canada : Enbrel (étancercept), Remicade (infliximab), Humira (adalimumab), Simponi (golimumab) et Cimzia (certolizumab pégol).

À l'heure actuelle, l'étiquette de tous les inhibiteurs du FNT comporte une mise en garde et des précautions relatives au risque de lymphome et d'autres cancers. L'étiquette sera mise à jour pour inclure le risque de certains cancers, en particulier chez les jeunes patients. La nouvelle étiquette comportera aussi de nouveaux renseignements sur l'innocuité fondés sur des examens réalisés par Santé Canada, y compris le risque de psoriasis chez les sujets traités à l'aide d'inhibiteurs du FNT. Lorsque ces mises à jour seront complétées, Santé Canada en avisera les professionnels de la santé et les Canadiens.

Le rôle des inhibiteurs du FNT dans l'évolution du cancer est inconnu. Santé Canada a, dans le passé, émis des avis au sujet de l'apparition de certains types de cancers, y compris le lymphome, associée à l'usage de ces médicaments.

Santé Canada recommande au patient de ne pas cesser de prendre son médicament inhibiteur du FNT sans en parler d'abord avec son médecin. Le patient devrait communiquer avec un professionnel de la santé s'il a des préoccupations par rapport à ses médicaments.

Pour signaler une réaction indésirable à un produit de santé, veuillez communiquer avec le Programme Canada Vigilance de l'une des trois façons suivantes :

Programme Canada Vigilance
Santé Canada
I.A. 0701C
Ottawa (Ontario) K1A 0K9

Pour envoyer votre déclaration par la poste, sans frais, téléchargez l'étiquette préaffranchie (http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/report-declaration/post_paid-affranchi-fra.php) sur le site Web MedEffetMC Canada (http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/index-fra.php) où vous trouverez également le formulaire de déclaration de Canada Vigilance (http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/report-declaration/ar-ei_form-fra.php) et les directives sur la déclaration d'effets indésirables.

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983

    ou

    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709