Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

01 sept. 2010 12h00 HE

Mise à jour de la liste de pays désignés pour l'examen médical aux fins de l'immigration

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 1 sept. 2010) - Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a annoncé aujourd'hui que la plupart des visiteurs à long terme en provenance du Mexique, de la Croatie, des Bahamas et de 42 autres pays et territoires peuvent maintenant entrer au Canada sans se soumettre au préalable à un examen médical. En outre, des examens médicaux ne seront plus requis pour les travailleurs agricoles provenant de ces 45 pays et territoires.

Toutefois, tous les résidents temporaires qui doivent travailler dans des secteurs où la protection de la santé publique est essentielle, comme les sciences de la santé ou le travail auprès des enfants, sont encore tenus de passer une visite médicale.

L'annonce ne concerne pas non plus les immigrants permanents ou les réfugiés qui continueront à devoir passer une visite médicale avant d'entrer au Canada. Les résidents temporaires qui prévoient demeurer au Canada pour une période supérieure à six mois pourraient aussi devoir se soumettre à un examen, selon les résultats de l'évaluation périodique effectuée par CIC des conditions sanitaires dans leur pays d'origine.

« Nous sommes déterminés à trouver un juste milieu entre l'accueil des visiteurs et des nouveaux arrivants au Canada et la protection de la santé et de la sécurité des Canadiens. CIC se sert d'un seuil objectif pour décider si un pays ou un territoire doit être ajouté ou enlevé de la liste des pays et des territoires désignés », a déclaré le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, Jason Kenney.

Les modifications annoncées aujourd'hui découlent de l'examen régulier de la moyenne sur trois ans du taux d'incidence de cas de tuberculose dans tous les pays et les territoires. Un seuil de 15 cas sur 100 000 personnes est utilisé pour déterminer si un pays ou un territoire doit être inclus sur la liste de pays et de territoires désignés de CIC, qui sert ensuite à déterminer si un demandeur de la résidence temporaire doit se soumettre à un examen médical aux fins de l'immigration.

Environ 40 % des personnes qui bénéficieront de l'annonce d'aujourd'hui seront des Mexicains ayant présenté une demande de résidence temporaire au Canada. En 2009, si le Mexique n'avait pas été considéré comme un pays désigné, environ 6 000 demandeurs mexicains de moins auraient eu à passer une visite médicale. Le coût de la visite est établi en fonction des taux locaux et peut souvent atteindre jusqu'à 200 $, tandis que le délai de traitement des résultats des examens médicaux prend généralement entre deux semaines et deux mois. 

« Les modifications annoncées aujourd'hui permettront d'améliorer la libre circulation des personnes vers le Canada, tout en continuant de protéger l'intégrité et l'équité du système d'immigration canadien », a poursuivi le ministre Kenney.

Quatre pays et territoires ont également été ajoutés à la liste de pays et de territoires désignés dans le cadre de la mise à jour, notamment Wallis-et-Futuna.

Pour obtenir la liste complète des pays et des territoires concernés par la révision de la liste de pays désignés, veuillez consulter le Document d'information. Pour obtenir la liste des pays et des territoires dont les ressortissants doivent encore passer une visite médicale, veuillez consulter la liste complète des pays et des territoires désignés.

Pour obtenir davantage d'information sur les exigences en matière d'examens médicaux s'appliquant aux travailleurs étrangers temporaires, aux étudiants étrangers et aux visiteurs du Canada, veuillez consulter le site Web de CIC.

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/CitImmCanada.

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Direction générale des communications
    Relations avec les médias
    613-952-1650
    CIC-Media-Relations@cic.gc.ca