Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

25 oct. 2016 07h00 HE

Mise à jour économique du gouvernement du Québec : L'association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec exhorte le gouvernement à investir

dans l'hébergement et les soins aux personnes vulnérables

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 25 oct. 2016) - Après des années de rigueur budgétaire, l'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) croit que le temps est enfin venu d'investir dans l'hébergement et les soins d'assistance auprès des personnes vulnérables. La Protectrice du citoyen signalait dans son rapport annuel des délais d'attente de plusieurs mois pour l'hébergement en ressource intermédiaire. Aussi, le rapport du Commissaire à la santé et au bien-être ajoutait qu'il y a un désinvestissement à l'égard des services offerts, entres autres, aux personnes atteintes de déficience intellectuelle, à celles atteintes d'un trouble envahissant du développement (TED) et aux usagers des différents programmes en dépendance physique.

Alors que les membres de l'Association s'activent présentement à rencontrer les élus libéraux, recevant compassion et soutien de la grande majorité d'entre eux, l'ARIHQ, qui représente près de 900 entrepreneurs sociaux et qui hébergent 13 000 personnes vulnérables dans toutes les régions du Québec, n'obtient pas d'écoute au ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Nos membres constituent un maillon essentiel dans le continuum de soins offerts aux personnes vulnérables. Nous situant à mi-chemin entre le soutien à domicile et l'hébergement en CHSLD, nous offrons des services complémentaires à ceux rendus par les établissements publics de santé. Ces dernières années, la rigueur appliquée par le gouvernement du Québec a réduit son empathie envers nos résidents. Nous avons bon espoir que le retour à l'équilibre budgétaire ouvrira les yeux du gouvernement et qu'il reconnaîtra l'ampleur des services que nous offrons à une clientèle de plus en plus lourde », a fait valoir Johanne Pratte, directrice générale de l'ARIHQ.

« Les ressources intermédiaires souhaitent discuter des défis liés à la prestation de services de qualité à une clientèle vulnérable, mais le gouvernement fait la sourde oreille à nos propositions à la table des négociations. Le ministre des Finances doit envoyer un signal clair que l'hébergement des personnes vulnérables est une priorité pour son gouvernement. Nous souhaitons que ce soit le signal qui sera envoyé cet après-midi », a conclu Johanne Pratte, directrice générale de l'ARIHQ.

À propos de l'ARIHQ

Rappelons que le réseau des ressources intermédiaires compte 880 ressources intermédiaires qui hébergent plus de 13 000 personnes vulnérables dans toutes les régions du Québec. Ces ressources embauchent plus de 10 000 employés, dont près de 80 % sont des femmes, ce qui correspond au 14e plus important employeur au Québec(1). L'ARIHQ est reconnue officiellement par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour représenter toutes les ressources intermédiaires d'hébergement du Québec.

(1) http://www.lesaffaires.com/classements/les-500/liste

Renseignements

  • Source :
    Luc Vallerand
    directeur du service aux membres et des communications
    ARIHQ
    Cellulaire : 514-589-6564
    luc.vallerand@arihq.com

    Information :
    Caroline Guimont
    conseillère aux communications, ARIHQ
    Bureau : 514 353-8933, poste 304
    Cellulaire : 514 963-6106