Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

Association des Ressources Intermédiaires d'Hébergement du Québec (ARIHQ)

26 oct. 2016 12h25 HE

Mise à jour économique du gouvernement du Québec : L'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) se réjouit du réinvestissement annoncé dans ses services

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 oct. 2016) - Après des années de rigueur budgétaire, l'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) se réjouit que le gouvernement reconnaisse l'ampleur des besoins et qu'il annonce une augmentation de l'offre de services aux personnes en perte d'autonomie. Cette marge de manœuvre lui permettra de bonifier les services offerts actuellement dans son réseau.

« Avec cette annonce, il nous est permis d'espérer que le gouvernement reconnaisse enfin que les ressources intermédiaires sont des partenaires privilégiés et qu'elles constituent une réponse adaptée aux besoins évolutifs des personnes vulnérables. Depuis plusieurs mois l'ARIHQ propose des solutions en vain et n'obtient aucune écoute à la table des négociations avec le ministère de la Santé et des Services sociaux sur la réalité quotidienne des services que nous offrons. L'annonce d'hier semble être un pas dans la bonne direction, du moins, nous le souhaitons », affirme Johanne Pratte, directrice générale de l'ARIHQ.

Le réseau des ressources intermédiaires constitue un maillon essentiel dans le continuum de soins offerts aux personnes vulnérables. Se situant à mi-chemin entre le soutien à domicile et l'hébergement en CHSLD, les ressources intermédiaires offrent des services complémentaires à ceux rendus par les établissements publics de santé.

« Avec l'annonce d'un réinvestissement dans les ressources intermédiaires, il est indispensable que le gouvernement tienne compte des demandes de l'ARIHQ pour assurer des services de qualité offerts aux 13 000 personnes vulnérables hébergées », indique Johanne Pratte.

Alors que les besoins sont de plus en plus complexes et que les responsabilités augmentent, qu'on pense entre autres à la gestion des actes délégués et à l'administration de médicaments aux usagers, les ressources intermédiaires peinent à obtenir une reconnaissance concrète du ministère de la Santé sur la spécificité des services qu'elles offrent. « Nous sommes très préoccupés par l'attraction, la rétention et la formation de la main-d'œuvre. Les besoins des usagers s'accroissent énormément depuis les dernières années, et conséquemment, le gouvernement doit nous donner les moyens nécessaires pour remplir nos engagements de qualité et de sécurité envers les personnes vulnérables qui constituent notre raison d'être », a conclu Mme Pratte.

À propos de l'ARIHQ

Rappelons que le réseau des ressources intermédiaires compte 880 ressources intermédiaires qui hébergent plus de 13 000 personnes vulnérables dans toutes les régions du Québec. Ces ressources embauchent plus de 10 000 employés, dont près de 80 % sont des femmes, ce qui correspond au 14e plus important employeur au Québec(1). L'ARIHQ est reconnue officiellement par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour représenter toutes les ressources intermédiaires d'hébergement du Québec.

(1) http://www.lesaffaires.com/classements/les-500/liste

Renseignements

  • Source :
    Luc Vallerand
    Directeur du service aux membres et des communications
    ARIHQ
    Cellulaire : 514-589-6564
    luc.vallerand@arihq.com

    Information :
    Caroline Guimont
    Conseillère aux communications, ARIHQ
    Bureau : 514 353-8933, poste 304
    Cellulaire : 514 963-6106