Santé Canada

Santé Canada

01 sept. 2010 11h36 HE

Mise à jour : Le gouvernement du Canada accepte les recommandations en matière de recherche sur la sclérose en plaques

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 1 sept. 2010) -

Communiqué des IRSC : Les IRSC formulent des recommandations à l'égard des priorités de recherche canadiennes sur la sclérose en plaques (http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/42382.html)

Rapport sommaire : Réunion commune sur invitation pour la recherche sur la sclérose en plaques (http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/42381.html)

L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a accepté aujourd'hui les recommandations en matière de recherche sur la sclérose en plaques que lui a récemment présentées le Dr Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Ces recommandations sont fondées sur un examen approfondi de l'état actuel de la science effectué à l'occasion d'une réunion d'éminents spécialistes nord-américains de la sclérose en plaques tenue le 26 août 2010.

« Lors de la réunion organisée par les IRSC et la Société canadienne de la sclérose en plaques, les experts scientifiques ont constaté le manque flagrant de données scientifiques à l'appui du lien entre un drainage veineux anormal et la sclérose en plaques», a déclaré le Dr Alain Beaudet, président des IRSC.

« J'accepte les recommandations du groupe de spécialistes selon lesquelles nous devons attendre les résultats des études en cours sur la relation entre la sclérose en plaques et les malformations veineuses, a déclaré la ministre Aglukkaq. Ces études orienteront les décisions concernant la tenue d'essais cliniques pancanadiens sur un traitement visant à débloquer les veines. Je vais immédiatement mettre sur pied un groupe de travail scientifique qui sera chargé de surveiller l'état d'avancement de ces études et d'autres encore, de même que de me tenir au courant à cet égard. De plus amples détails sur ce groupe de travail seront diffusés sous peu. »

Tous les experts scientifiques se sont entendus pour dire qu'il était trop tôt pour souscrire à des essais cliniques pancanadiens sur le traitement du drainage veineux anormal. Ce traitement inventé par le Dr Zamboni, d'Italie, est aussi connu sous le nom de technique d'intervention de déblocage.

Le gouvernement de Canada accepte les trois recommandations suivantes :

  1. Mettre sur pied un groupe de travail formé d'experts scientifiques réunissant des chercheurs principaux des sept études commandées par les sociétés de la SP (quatre au Canada et trois aux États-Unis), des membres de la direction scientifique des IRSC et des sociétés de la SP, ainsi qu'un représentant des provinces et territoires, pour surveiller et communiquer l'information de même que les résultats préliminaires et finals de ces études, et d'autres études connexes réalisées ailleurs dans le monde. La première réunion de ce groupe de travail devrait avoir lieu au cours de la présente année civile.
  2. À partir des résultats de ces études, le groupe de travail formé d'experts scientifiques sera en mesure de tirer des conclusions concernant : 1) la présence (ou l'absence) d'un lien entre un mauvais drainage veineux du cerveau et la SP; 2) une norme commune pour diagnostiquer cette affection de manière fiable à l'aide de l'imagerie ou d'autres techniques.
  3. Selon ces conclusions, le groupe de travail formé d'experts scientifiques formulera des recommandations sur la nécessité de mener des études plus poussées, y compris, le cas échéant, de réaliser un essai clinique interventionnel à l'échelle pancanadienne.

« La Société canadienne de la sclérose en plaques est fière d'appuyer les sept études sur la sclérose en plaques et l'IVCC et croit fermement que les résultats nous aideront à mieux comprendre la sclérose en plaques et à faire avancer la recherche dans ce domaine », a déclaré M. Yves Savoie, président directeur général de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

« Au nom du gouvernement du Canada, je tiens à remercier le Dr Beaudet et les chercheurs qui ont examiné à fond les données probantes de cette procédure expérimentale afin de fournir ces recommandations, a déclaré la ministre Aglukkaq. Je tiens aussi à remercier la Société canadienne de la sclérose en plaques qui a collaboré avec les IRSC lors de cette réunion. Ce gouvernement est conscient des difficultés rencontrées par les milliers de patients atteints de la sclérose en plaques au Canada et par leur famille. Nous continuerons notre lutte acharnée contre la sclérose en plaques. ».

Also available in English

Les communiqués de presse de Santé Canada sont accessible sur Internet à www.santecanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    Jenny Van Alstyne
    613-957-0200