Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 sept. 2010 08h15 HE

Mises en chantier au Québec en Août

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 sept. 2010) - Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a diminué au Québec le mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 2 822 habitations ont été mises en chantier en août 2010, comparativement à 3 565 un an auparavant. « Le recul des mises en chantier en août n'est nullement étonnant vu le ralentissement observé sur le marché de la revente. Nous nous attendions à ce que la construction résidentielle ralentisse durant la deuxième moitié de l'année », affirme Kevin Hughes, économiste principal de marché à la SCHL. Le niveau désaisonnalisé annualisé du mois d'août (38 200) représente d'ailleurs un régime moins élevé que celui du mois de juillet (46 400).

Les mises en chantier de maisons individuelles ont diminué de 21 % comparativement au mois d'août 2009. À l'exception de la région de Sherbrooke (+21 %), toutes les RMR de la province ont enregistré des pertes. Selon l'enquête, les régions de Gatineau (­57 %), de Saguenay (-42 %) et de Trois-Rivières (-16 %) ont présenté les baisses les plus notables. « Tandis que la construction de logements collectifs – en particulier celle de copropriétés – entame un recul, le segment des maisons individuelles suit une tendance baissière depuis le printemps », ajoute Kevin Hughes.

Le segment des logements collectifs accuse une diminution identique à celle enregistrée par les maisons individuelles : le nombre de mises en chantier y est passé de 2 577 à 2 046 d'une année à l'autre (-21 %). Ce bilan est attribuable au recul survenu dans les segments des logements locatifs et des copropriétés. En revanche, les mises en chantier de maisons jumelées et en rangée en propriété absolue on affiché une hausse de 18 % en regard du même mois l'an dernier; elles se sont chiffrées à 649.

Tout comme la province, les grandes agglomérations de recensement (AR) ont connu une baisse de la construction résidentielle. Cependant, la diminution dans leur cas provient de la catégorie des logements collectifs, où les mises en chantier ont régressé de 39 % (voir le tableau).

Durant les huit premiers mois de l'année, les mises en chantier dans les centres de 10 000 personnes et plus au Québec ont progressé de 23 % par rapport à la même période l'an passé. Ce résultat traduit l'évolution des mises en chantier dans le segment des logements collectifs (+28 %) et, dans une moindre mesure, dans celui des maisons individuelles (+15 %).

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.

Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)
 
 
Août
 
  Maisons individuelles Logements collectifs Total
  2009 2010 % 2009 2010 % 2009 2010 %
                   
Centres de 100 000 et plus                  
                   
GATINEAU 83 36 -57 266 213 -20 349 249 -29
MONTRÉAL 370 338 -9 1 269 1 093 -14 1 639 1 431 -13
QUÉBEC 134 125 -7 545 307 -44 679 432 -36
SAGUENAY 52 30 -42 18 126 *** 70 156 ***
SHERBROOKE 42 51 21 149 56 -62 191 107 -44
TROIS-RIVIÈRES 31 26 -16 22 48 *** 53 74 40
                   
Sous-total
(100 000 et plus)
712 606 -15 2 269 1 843 -19 2 981 2 449 -18
                   
Centres de
50 000 à 99 999
                 
                   
DRUMMONDVILLE 29 25 -14 4 6 50 33 31 -6
GRANBY 32 33 3 71 58 -18 103 91 -12
SAINT-HYACINTHE 6 3 -50 21 14 -33 27 17 -37
SHAWINIGAN 3 20 *** 14 0 -100 17 20 18
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 26 18 -31 17 0 -100 43 18 -58
                   
Sous-total
(50 000 à 99 999)
96 99 3 127 78 -39 223 177 -21
                   
Québec
(estimation 10 000 et +)
988 776 -21 2 577 2 046 -21 3 565 2 822 -21
 
 
Janvier à août
 
  Maisons individuelles Logements collectifs Total
  2009 2010 % 2009 2010 % 2009 2010 %
                   
Centres
de 100 000
et plus
                 
                   
GATINEAU 676 633 -6 1 440 1 239 -14 2 116 1 872 -12
MONTRÉAL 3 211 4 079 27 8 552 10 529 23 11 763 14 608 24
QUÉBEC 1 159 1 322 14 2 265 2 957 31 3 424 4 279 25
SAGUENAY 204 256 25 130 302 *** 334 558 67
SHERBROOKE 482 419 -13 593 876 48 1 075 1 295 20
TROIS-RIVIÈRES 240 244 2 381 789 *** 621 1 033 66
                   
Sous-total
(100 000 et plus)
5 972 6 953 16 13 361 16 692 25 19 333 23 645 22
                   
Centres
de 50 000 à 99 999
                 
                   
DRUMMONDVILLE 218 305 40 102 261 *** 320 566 77
GRANBY 166 193 16 270 422 56 436 615 41
SAINT-HYACINTHE 43 46 7 106 110 4 149 156 5
SHAWINIGAN 43 83 93 50 28 -44 93 111 19
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 153 198 29 99 40 -60 252 238 -6
                   
Sous-total
(50 000 à 99 999)
623 825 32 627 861 37 1 250 1 686 35
                   
Québec
(estimation 10 000 et +)
7 958 9 136 15 14 902 19 016 28 22 860 28 152 23
                   
(***) Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements

  • Province
    Kevin Hughes
    Economiste principal (province de Québec)
    514-283-4488
    ou
    Montréal
    Geneviève Lapointe
    Analyste de marché
    514-496-8564
    ou
    Québec
    Elisabeth Koulouris
    Analyste principal de marché
    418-649-8098
    ou
    Gatineau (Outaouais, Abitibi)
    Patrice Tardif
    Analyste principal de marché
    514-283-2097
    ou
    Sherbrooke (Estrie)
    Francis Cortellino
    Analyste principal de marché
    514-283-8391
    ou
    Trois-Rivières (Mauricie)
    Marie-Elaine Denis
    Analyste de marché
    418-649-8100
    ou
    Saguenay
    Sébastien Paquet-Poirier
    Analyste de marché
    418-649-8102