Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 févr. 2012 08h15 HE

Mises en chantier au Québec en janvier

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 8 fév. 2012) - Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle au Québec a reculé de plus de 30 % au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 1 712 habitations ont été mises en chantier en janvier 2012, comparativement à 2 516 un an auparavant. De plus, le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (28 200) représente un régime considérablement plus faible que celui du mois de décembre (43 000).

Le déclin de la construction résidentielle au mois dernier est attribuable tant au segment des maisons individuelles qu'à celui des logements collectifs (maisons jumelées et en rangée, appartements).

Les mises en chantier de maisons individuelles ont diminué de 20 % comparativement au mois de janvier de 2011. Le niveau désaisonnalisé annualisé de janvier (9 700) est également inférieur à son rythme de décembre (10 900). À l'exception des régions de Sherbrooke et de Trois-Rivières, toutes les régions métropolitaines de recensement (RMR) ont accusé des pertes. Les résultats étaient mitigés dans les grandes agglomérations de recensement (AR) (voir le tableau). « Un certain relâchement du marché de la revente en 2011 ainsi que la popularité des copropriétés durant cette même période ont contribué à ce résultat », explique Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Dans la catégorie des logements collectifs, une baisse notable (-35 %) a été enregistrée au mois de janvier dernier. De plus, le niveau désaisonnalisé annualisé de janvier (18 500) est significativement inférieur à celui de décembre (32 100). Sur le plan régional, le portrait est semblable à celui des maisons individuelles : des baisses notables dans les RMR de Montréal, de Gatineau, de Québec et de Saguenay. Par ailleurs, le relevé de janvier indique que le recul est attribuable aux chantiers visant la copropriété et le marché locatif. « Bien qu'une certaine reprise de vitesse est envisageable, le rythme prévu pour 2012 sera bien inférieur à ce qu'il a été en 2011 », affirme M. Hughes.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
(centres de 10 000 habitants et plus)
Janvier
Maisons individuelles Logements collectifs Total
2011 2012 % 2011 2012 % 2011 2012 %
Centres de 100 000 et plus
GATINEAU 38 15 -61 98 27 -72 136 42 -69
MONTRÉAL 195 175 -10 984 782 -21 1 179 957 -19
QUÉBEC 69 51 -26 500 76 -85 569 127 -78
SAGUENAY 48 6 -88 63 40 -37 111 46 -59
SHERBROOKE 31 40 29 83 85 2 114 125 10
TROIS-RIVIÈRES 9 11 22 54 98 81 63 109 73
Sous-total (100 000 et plus) 390 298 -24 1 782 1 108 -38 2 172 1 406 -35
Centres de 50 000 à 99 999
DRUMMONDVILLE 34 26 -24 21 48 *** 55 74 35
GRANBY 5 12 *** 41 32 -22 46 44 -4
SAINT-HYACINTHE 3 7 *** 16 13 -19 19 20 5
SHAWINIGAN 3 4 33 3 4 33 6 8 33
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 21 15 -29 3 6 *** 24 21 -13
Sous-total (50 000 à 99 999) 66 64 -3 84 103 23 150 167 11
Québec (estimation 10 000 et +) 529 424 -20 1 987 1 288 -35 2 516 1 712 -32
*** Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements