Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

11 juil. 2011 08h15 HE

Mises en chantier au Québec en juin

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 11 juillet 2011) - Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a reculé au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 3 816 habitations ont été mises en chantier en juin 2011, comparativement à 4 223 un an auparavant. Par ailleurs, le rythme désaisonnalisé annualisé de ce même mois (42 800) représente un régime moins élevé que celui du mois de mai (44 400).

« Les résultats de juin portent le bilan semestriel des mises en chantier dans les centres urbains sous la barre des 20 000 unités, ce qui représente une baisse de 10 % par rapport aux six premiers mois de 2010. Ce recul est plutôt attribuable au segment des maisons individuelles (- 20 %) qu'à celui des logements collectifs (- 4 %) », remarque Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

« Du côté des logements collectifs, les bilans sont contrastés. D'une part, on observe des baisses notables du côté des maisons jumelées et en rangée (-17 %) ainsi que du côté des appartements locatifs (-27 %). D'autre part, les mises en chantier d'appartements en copropriété affichent une progression d'environ 20 %. Compte tenu du stock actuel des copropriétés, un ralentissement des mises en chantier est à prévoir », ajoute Kevin Hughes.

Les mises en chantier de maisons individuelles ont reculé de 14 % par rapport au mois de juin 2010. Par ailleurs, le taux désaisonnalisé annualisé de juin s'est chiffré à 11 300, comparativement à 12 000 le mois précédent. La majorité des régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province ont accusé des pertes. Selon l'enquête, plusieurs régions ont présenté des baisses notables (voir le tableau).

Une baisse de l'activité a été enregistrée du côté des logements collectifs (maisons jumelées et en rangée, appartements), segment dans lequel les mises en chantier sont passées de 2 774, en juin 2010, à 2 575, un an plus tard, soit un déclin de 7 %. Plus encore, le niveau désaisonnalisé annualisé de juin s'est chiffré à 31 500, comparativement à 32 400 le mois précédent. Le résultat de juin est attribuable à un relâchement dans les marchés de Montréal, de Québec et de Trois-Rivières (voir le tableau).

Toujours du côté des logements collectifs, les données de juin indiquent que les nouveaux chantiers de copropriétés ont augmenté en regard de juin 2010 (9 %). Les mises en chantier destinés au marché des propriétaires et au marché locatif ont encore diminué de façon significative par rapport au même mois de 2010 (- 27 % dans chaque cas).

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, composer le 1-800-668-2642.

Résultats provisoires du relevé mensuel des mises en chantier au Québec
( centres de 10 000 habitants et plus)
Juin
Maisons individuelles Logements collectifs Total
2010 2011 % 2010 2011 % 2010 2011 %
Centres de 100 000 et plus
GATINEAU 91 98 8 201 261 30 292 359 23
MONTRÉAL 569 445 -22 1 466 1 365 -7 2 035 1 810 -11
QUÉBEC 175 157 -10 470 395 -16 645 552 -14
SAGUENAY 62 67 8 51 17 -67 113 84 -26
SHERBROOKE 77 55 -29 100 102 2 177 157 -11
TROIS-RIVIÈRES 53 39 -26 136 68 -50 189 107 -43
Sous-total (100 000 et plus) 1 027 861 -16 2 424 2 208 - 9 3 451 3 069 -11
Centres de 50 000 à 99 999
DRUMMONDVILLE 63 30 -52 41 9 -78 104 39 -63
GRANBY 34 28 -18 32 50 56 66 78 18
SAINT-HYACINTHE 13 22 69 26 28 8 39 50 28
SHAWINIGAN 18 9 -50 4 4 0 22 13 -41
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 34 27 -21 22 0 -100 56 27 -52
Sous-total (50 000 à 99 999) 162 116 -28 125 91 -27 287 207 -28
Québec (estimation 10 000 et +) 1 449 1 241 -14 2 774 2 575 -7 4 223 3 816 -10
Janvier à juin
Maisons individuelles Logements collectifs Total
2010 2011 % 2010 2011 % 2010 2011 %
Centres de 100 000 et plus
GATINEAU 450 391 -13 869 855 -2 1 319 1 246 -6
MONTRÉAL 3 254 2 411 -26 7 938 7 859 -1 11 192 10 270 -8
QUÉBEC 1 034 730 -29 2 141 2 157 1 3 175 2 887 -9
SAGUENAY 190 264 39 168 193 15 358 457 28
SHERBROOKE 306 256 -16 669 583 -13 975 839 -14
TROIS-RIVIÈRES 181 138 -24 698 275 -61 879 413 -53
Sous-total (100 000 et plus) 5 415 4 190 -23 12 483 11 922 -4 17 898 16 112 -10
Centres de 50 000 à 99 999
DRUMMONDVILLE 229 176 -23 247 127 -49 476 303 -36
GRANBY 125 77 -38 252 249 -1 377 326 -14
SAINT-HYACINTHE 39 37 -5 70 91 30 109 128 17
SHAWINIGAN 45 47 4 18 33 83 63 80 27
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU 153 138 -10 40 63 58 193 201 4
Sous-total (50 000 à 99 999) 591 475 -20 627 563 -10 1 218 1 038 -15
Québec (estimation 10 000 et +) 7 165 5 726 -20 14 305 13 703 -4 21 470 19 429 -10
(***) Valeur absolue supérieure à 100 %

Renseignements

  • Province
    Kevin Hughes
    Economiste régional
    514-283-4488
    khughes@schl.ca

    Montréal
    Geneviève Lapointe
    Analyste de marché
    514-496-8564
    glapoint@schl.ca

    Sherbrooke (Estrie)
    Francis Cortellino
    Analyste principal de marché
    514-283-8391
    fcortell@schl.ca

    Trois-Rivières (Mauricie)
    Marie-Elaine Denis
    Analyste de marché
    418-649-8100
    medenis@schl.ca

    Gatineau (Outaouais, Abitibi)
    Francis Cortellino
    Analyste principal de marché
    514-283-8391
    fcortell@schl.ca

    Saguenay
    Sébastien Paquet-Poirier
    Analyste de marché
    418-649-8102
    spaquetp@schl.ca

    Québec
    Elisabeth Koulouris
    Analyste principale de marché
    418-649-8098
    ekoulour@schl.ca